L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP9269
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200t : Technologies industrielles fondamentales, réalisation du service
  • 222n : Transformations chimiques- conception
  • 222s : Transformations chimiques et apparentées (production)
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ecole Nationale Supérieure du Pétrole et des Moteurs (ENSPM) - -
Activités visées :

Le programme "Energie et procédés" est destiné à des ingénieurs diplômés ou à des étudiants étrangers diplômés en ingénierie de niveau équivalent. La formation proposée couvre l'ensemble des fonctions de conception, construction et opération des installations industrielles du secteur de l'énergie, sous leurs différents aspects : techniques et humains, économie, sécurité, environnement, etc.

Le titulaire de cette certification peut exercer les fonctions suivantes dans le domaine de l'énergie : calcul et constructions d'ensembles industriels, conception de procédés de production, de séparation, de traitement, responsable d'unités industrielles ou d'activités de maintenance, ingénieur de recherche et développement, ingénieur de production, ordonnancement des opérations, plannings, logistique et gestion de projets.

Compétences attestées :

 Capacités et compétences recherchées  pour les ingénieurs diplômés

Le métier de base de l'ingénieur consiste à poser et à résoudre de manière performante et innovante des problèmes souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre, au sein d'une organisation compétitive, de produits, de systèmes ou de services, éventuellement de leur financement et de leur commercialisation. A ce titre, l'ingénieur doit posséder un ensemble de savoirs techniques, économiques, sociaux et humains, reposant sur une solide culture scientifique

Compétences spécifiques attestées par la certification visée

A l'issue de la formation, le titulaire de cette certification est capable :

  • de concevoir les schémas de procédé des unités industrielles (raffinage, pétrochimie, gaz) et de réaliser les plans de circulation des fluides,
  • d'opérer les différents procédés de raffinage, de pétrochimie, de traitement du gaz et de les adapter aux contraintes techniques et environnementales,
  • d'optimiser le fonctionnement et la régulation des colonnes de distillation à l'aide des logiciels industriels les plus courants,
  • de maîtriser les méthodes de calcul, la technologie et le fonctionnement des échangeurs thermiques, des fours et des chaudières en vue de les opérer en sécurité et d'améliorer leur efficacité énergétique,
  • de choisir le modèle le mieux approprié à différents procédés industriels et à leur domaine d'application, en utilisant les principaux concepts de thermodynamique,
  • de faire face aux problèmes d'exploitation des différents types de machines tournantes grâce à la maîtrise de leurs domaines d'utilisation et de leurs caractéristiques de fonctionnement,
  • d'effectuer une analyse préliminaire des risques, des études de danger, des études d'impact et HAZOP en vue de réduire les risques sur site industriel,
  • de valoriser au mieux les charges et les productions en tirant profit des interactions existant entre raffinage, pétrochimie et activités gazières,
  • de dimensionner et d'optimiser  les équipements de la chaîne gazière (traitement, stockage, transport, distribution du gaz naturel) en prenant en compte leurs spécificités.

Et plus généralement :

  • d'exercer une fonction opérationnelle et de bénéficier d'une reconnaissance professionnelle immédiate dans les domaines du raffinage de la pétrochimie, de la chaîne gazière et des énergies nouvelles, et ce en milieu international,
  • d'avoir une démarche intégrative prenant en compte à tout niveau les aspects techniques, économiques sécurité et environnement des secteurs pétrole, gaz, énergie,
  • d'intégrer les principaux enjeux liés à la transition énergétique en vue de proposer quand cela est possible des solutions alternatives aux énergies fossiles.

Si les enseignements du programme portent principalement sur le raffinage du pétrole, la chaîne gazière et la pétrochimie, la plupart des compétences acquises (génie chimique, équipements, méthodes et outils de travail, etc) sont applicables à bien d'autres secteurs tels que la production sur champ, la chimie lourde et les nouvelles technologies de l'énergie : valorisation de la biomasse, utilisation du charbon dans des conditions écologiquement satisfaisantes et hydrogène.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Compagnies du secteur de l'énergie, Compagnies pétrolières, Sociétés de raffinage , d'ingénierie, de pétrochimie , de traitement de gaz.

Sur les dernières années, la répartition par secteur des diplômés est la suivante :

  • Ingénierie et gaz :    60 %
  • Raffinage :                30 %
  • Pétrochimie :              5 %
  • Divers :                       5 %
Type d'emplois accessibles :

La formation ouvre l'accès à une large gamme de métiers d'ingénieur dans le secteur de l'énergie, en production (fabrication, maintenance, logistique, sécurité, environnement) dans les grands groupes pétroliers, pétrochimiques et gaziers et en ingénierie et bureau d'étude (conception, calcul et constructions d'ensembles industriels, gestion de projets) dans les grands groupes parapétroliers.

Code(s) ROME :
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique
  • H2502 - Management et ingénierie de production
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeur école, secrétaire général école, directeur du centre raffinage pétrochimie, gaz, professeurs, un représentant des élèves du programme.

Le corps professoral est composé de 30 % d'enseignants et de 70 % de professionnels issus de l'industrie

En contrat d’apprentissage X

Directeur école, secrétaire général école, directeur du centre raffinage pétrochimie, gaz, professeurs, un représentant des élèves du programme.

Le corps professoral est composé de 30 % d'enseignants et de 70 % de professionnels issus de l'industrie

Après un parcours de formation continue X

Directeur école, secrétaire général école, directeur du centre raffinage pétrochimie, gaz, professeurs, un représentant des élèves du programme.

Le corps professoral est composé de 30 % d'enseignants et de 70 % de professionnels issus de l'industrie

En contrat de professionnalisation X

Non

Par candidature individuelle X

Non

Par expérience X

Directeur du centre raffinage, pétrochimie, gaz, responsable du programme Energie et procédés, un enseignant-chercheur de l'Ecole, deux professionnels du secteur

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

 

Le diplôme d'ingénieur de spécialisation est une formation post-diplôme d'ingénieur, positionnée à bac + 6 ou plus. Il s'inscrit donc en tant que diplôme intermédiaire entre le grade de Master et celui de doctorat dans le cadre LMD

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décrets du 13 octobre 1954 (JO1954096271) et du 15 juin 1992 (JO199207858), portant création de l'Ecole nationale supérieure du pétrole et des moteurs.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décrets du 13 octobre 1954 (JO1954096271)

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 10 janvier 2012, fixant la liste des écoles habilités à délivrer un titre d'ingénieur diplômé, publié au JO du 25 février 2012

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP4717 RNCP4717 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Ecole nationale supérieure du pétrole et des moteurs (ENSPM), spécialité raffinage, ingénierie, gaz
Fiche au format antérieur au 01/01/2019