L’espace officiel de la
certification professionnelle

Inactive

N° de fiche
RNCP7024
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 100 : Formations générales
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Institut national polytechnique de Lorraine (INPL) - -
Activités visées :
La certification délivrée, attestée par un titre d'ingénieur diplômé, conférant le grade de master, permet à son titulaire d'exercer des métiers d'ingénieur et d'évoluer en entreprise / organisme dans les contextes et les situations les plus variés. L'Ecole Nationale Supérieure des Mines de NANCY a pour objectif de former et certifier des ingénieurs généralistes et humanistes capables d'évoluer dans un environnement économique international complexe.
La certification, soumise au contrôle de la CTI, reconnaît la capacité du titulaire à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, avec un réel niveau de responsabilité. La conception, la réalisation, la mise en oeuvre et le maintien en condition opérationnelle des produits, des procédés et des systèmes dans des situations industrielles évolutives sont au coeur de l'activité de l'ingénieur. Les aptitudes de l'ingénieur diplômé se fondent sur un ensemble de connaissances scientifiques, techniques, économiques, sociales et humaines, permettant de retracer des perspectives innovantes au sein des entreprises
Les compétences ou capacités généralistes visées par l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Nancy ont pour objectif de donner aux ingénieurs la plus grande capacité d'adaptation possible dans leurs futures activités.

Compétences attestées :
La certification implique la vérification des qualités suivantes :
1-Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales.

2-Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité.

3-Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.

4-Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer :
engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.
5-Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.

6-Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.

7-Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.

Grands domaines techniques de référence pour la certification

Les compétences ou capacités généralistes attestées s'appuient sur des domaines techniques diversifiés :
- les mathématiques appliquées au génie industriel et à la finance,
- l'informatique appliquée à l'information et aux systèmes,
- la mécanique et l'énergétique appliquées à la production et la transformation de l'énergie,
- le génie des procédés appliqué à l'optimisation des systèmes industriels,
- les matériaux,
- les sciences de la terre appliquées à la gestion des ressources, au génie civil et à l'environnement.

Connaissances, capacités ou aptitudes particulières développées dans la certification

Compétences transversales : capacités à s'adapter aux différentes situations professionnelles, à anticiper les conséquences des actions entreprises et aptitude à mobiliser conjointement un maximum de sciences et un maximum de conscience grâce aux éléments suivants :

Connaissance, compréhension et application des sciences ;
Approche, compréhension, modélisation et gestion des systèmes complexes ;
Compétences en sciences humaines et de gestion ;
Capacités managériales ;
Compétences en langues et cultures étrangères.

En complément des compétences généralistes et humanistes d'ingénieur, différents profils peuvent être distingués en fonction des approfondissements liés aux choix d'un parcours d'option parmi ceux proposés à partir de la 2ème année.

Parcours ingénierie mathématique : capacité à appliquer les mathématiques au génie industriel et à la finance et à développer des modèles en sélectionnant les méthodes numériques les plus puissantes.

Parcours ingénierie des systèmes de décision et de production : compétences en gestion scientifique de la production, des chaînes logistiques et en ingénierie de l'aide à la décision.

Parcours architecture des systèmes sûrs : capacité à concevoir et installer des systèmes de traitement de l'information larges et complexes, dans un contexte d'intégration technologique et logicielle, garantissant la sûreté et la sécurité.

Parcours organisation de l'information et des processus : capacité à déterminer quelle organisation et quelle représentation de l'information répond au mieux aux besoins de son utilisation à des fins d'évolution, d'enrichissement et de production de valeur ajoutée.

Parcours énergie, production et transformation : capacité à concevoir, développer et optimiser les technologies utilisées pour la production ou la transformation de l'énergie en intégrant plus globalement le contexte énergétique global.

Parcours matériaux fonctionnels : capacité à appliquer les connaissances avancées sur l'organisation de la matière à l'échelle atomique et les propriétés fonctionnelles des métaux et alliages, des polymères et des céramiques dans les domaines émergents du développement de matériaux innovants.

Parcours matériaux de structure : capacité à appliquer les connaissances avancées sur la composition, la microstructure et les propriétés mécaniques des métaux et alliages, des polymères et des céramiques dans les domaines émergents du développement de matériaux de structure performants.

Parcours ingénierie énergétique et environnementale des systèmes industriels : capacité à modéliser, développer et optimiser les procédés industriels en maximisant la sécurité et en minimisant les impacts sur l'environnement et les ressources énergétiques.

Parcours génie civil et environnement : capacité à observer et représenter les objets géologiques complexes et à modéliser ces objets pour des applications dans les domaines du génie civil, de la gestion des risques naturels ou industriels et de la protection de l'environnement.

Parcours génie des ressources minérales et énergétique : capacité à observer et représenter les objets géologiques complexes et à modéliser ces objets pour des applications dans les domaines de l'ingénierie des ressources minérales et énergétiques pour l'exploration et l'exploitation.


Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Moteurs de changement dans l'entreprise et capables d'évoluer dans un monde en mutation technologique, économique et sociale, les ingénieurs civils des mines formés à l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Nancy sont recherchés principalement comme cadres par les plus grandes entreprises. 70% des jeunes diplômés en activité travaillent dans des entreprises dont l'effectif est supérieur à 500 salariés. Après un premier emploi souvent en relation avec le parcours d'approfondissement choisi, ils évoluent durablement en valorisant leurs compétences généralistes dans tous les types d'entreprises ou d'organisations professionnelles parfois en étant créateurs d'entreprise eux-mêmes.
Secteurs principaux :
- Cadres dirigeants : 33313, 33311
- Cadres de l'informatique : 32331, 32321
- Cadres de la gestion administrative : 32114, 32131, 32151
- Cadres de la banque ou des assurances : 33216
- Cadres de l'industrie en recherche et développement : 53111, 53121, 53122
- Cadres de l'industrie en production : 53211, 53212, 53213
- Cadres du secteur du génie civil, de la prospection ou de l?extraction : 61223, 61224, 61233
- Cadres du secteur de la logistique : 61311

Répartition indicative des jeunes diplômés entre les grandes fonctions de l'ingénieur

Résultat de l'analyse des emplois réalisée sur les promotions diplômées en 2006 et 2007

1. Ingénierie, études et conseils techniques 22,8%
2. Recherche & développement 21,0%
3. Production, exploitation, maintenance, essais, qualité, sécurité 18,5%
4. Administration, gestion, direction 8,4%
5. Management de projet ou de programme 8,0%
6. Relations clients (marketing, commercial) 8,0%
7. Systèmes d'information 6,9%
8. Enseignement et recherche publique 1,0%
9. Autres fonctions (Achat, approvisionnement et logistique 3% et divers) 5,4%

Type d'emplois accessibles :

Résultat de l'analyse des emplois réalisée sur les promotions diplômées en 2006 et 2007
1. Extraction, énergie (hors chimie) 19,8%
2. Banque et assurance 13,4%
3. Construction, génie civil, bâtiment, travaux publics 11,9%
4. Etudes et conseils 11,4%
5. Services informatiques 8,9%
6. Industries de la métallurgie 6,4%
7. Construction automobile, aéronautique, matériel de transport 5,5%
8. Transport et communication 3,0%
9. Industries chimiques, pharmaceutiques et para-chimiques 1,5%
10. Matériels informatiques et électroniques 1,0%
11. Eau, déchets, gestion des déchets 1,0%
12. Industries Agro-alimentaires 1,0%
13. Fonction publique et territoriale 1,0%
14. Autres secteurs industriels (agro-fournitures, équipements mécaniques) 1,0%
15. Autres secteurs tertiaires
16. (Audit et expertise comptable 4%, Enseignement et recherche 2,4%, Immobilier 1%,
17. Commerce et grande distribution, télécommunications, santé et biomédical et divers) 13,2%

Code(s) ROME :
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise
  • M1805 - Études et développement informatique
  • M1207 - Trésorerie et financement
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X Le directeur de l'Ecole, le directeur des études et son adjoint, le directeur de l'action internationale, le directeur de l'action vers les entreprises et les collectivités, et les enseignants responsables des départements
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X Le directeur de l'Ecole, le directeur des études et son adjoint, le directeur de l'action internationale, le directeur de l'action vers les entreprises et les collectivités, et les enseignants responsables des départements
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X Le directeur de l'Ecole ou son représentant + au minimum 3 enseignants chercheurs + 2 professionnels + le responsable de Service Commun de Formation Continue de l'INPL. Dispositif VAE prévu en 2003 à l'INPL.
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

1 - Union européenne
Allemagne 
1-TU Munich (Erasmus, ND) 
2-TH Karlsruhe (Erasmus, ND) 
3-Darmstadt (Erasmus, ND) 
4-RTWH Aachen (Erasmus, ND) 
5-TU Bergakademie Freiberg (Erasmus, ND)

Autriche 
1-Université de Leoben (Erasmus, ND)

Belgique  
1-Université de Louvain-la-neuve (Erasmus, ND)

Danemark 
1-Technical University of Denmark dite DTU (Erasmus, ND)

Espagne  
1-Universidad Politécnica de Madrid - (ENSMN, Erasmus, D, ND) 
2-Université d Oviédo (Erasmus, ND) 
3-Université Polytechnique de Catalogne (GEM, Erasmus, INPL, D, ND) 
4-Université de Vigo (Erasmus,ND)

Finlande 
1-Université de Lappeenranta (Erasmus, ND)

Grèce  
1-Université de Patras (Erasmus, ND) 
2-Université d Athènes (Erasmus,ND)

Hongrie
1-Université de Miskolc (Erasmus, ND)

Italie  
1-Université de Padova (Erasmus, ND) 
2-Université de Torino (Erasmus, ND) 
3-Politecnico Torino (Erasmus, ND) 
4-Université de Trieste (Erasmus, ND) 
5-Université de Florence (Erasmus, ND) 
6-Université d Udine (Erasmus, ND)

Norvège  
1-NTNU Trondheim (Erasmus, ND)

Pologne  
1-AGH Krakow (Erasmus, ND) 
2-Ecole internationale de logistique et de transport de Wroclaw (Erasmus, ND)
Université de Lublin (Erasmus, ND)

R. Tchèque  
1-Czech Technical University de Prague (Erasmus, ND) 
2-Université d Ostrava (Erasmus, ND)

Roumanie 
1-Université de Pitesti (Erasmus, ND)

Suède  
1-KTH (Erasmus, ND) 
2-Université de Linköping (Erasmus, ND) 
3-Université Chalmers (Erasmus, ND) 
4-Université de Lulea (Erasmus, ND)

2 - Europe, autre

Russie 
1-Moscow State Technical University dite Bauman (GEM, D, ND) 
2-Institut des Mines de Saint Pétersbourg (ENSMN, ND)

3 - Amérique du Nord

Etats Unis 
1-Georgia Institute of Technology (GEM, D, ND)

Canada 
1-Ecole Polytechnique de Montréal (GEM, CREPUQ, D, ND) 
2-Crepuq avec toutes les universités du Quebec

4 - Amérique du Sud

Brésil  
1-Pontificiad Universidad Catholica de Rio de Janeiro (ENSMN, D) 
2-Escola Politécnica da universidade de São Paulo (GEM, D) 
3-Université d Itajuba (Brafitec, ND) 
4-Université de Campinas (Brafitec, ND) 
5-Université de Brasilia (Brafitec, ND) 
6-Université du Parà (Brafitec, ND) 
7-Université de Pernambuci (Brafitec, ND)
8-Université de RioNorte (Brafitec, ND)

Chili 
1-Universidad de Santiago de Chili dite USACH (GEM, D, ND)

5-Asie

Chine 
1-China Jiliang University of Hangzhou (GEM, D, ND) 
2-Shanghai Jia Tong University (GEM, D, ND)

Inde 
1-Indian Institute of Technology de Kanpur (GEM, D, ND)

Japon 
1-Kyushu Institute of Technology (ENSMN, D, ND)


Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
- Arrêté du 29 mars 2005 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé (publié au J.O. du 28 mai 2005)

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019