L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP5721
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 133 : Musique, arts du spectacle
Date d’échéance de l’enregistrement : 07-08-2020
Nom légal Nom commercial Site internet
Fédération nationale des écoles d'influence jazz et musiques actuelles (FNEIJMA) - http://www.fneijma.org
Activités visées :

Le musicien interprète des musiques actuelles interprète la partie musicale ou vocale d'une œuvre destinée à être enregistrée ou jouée devant un public, dans un ou plusieurs répertoires, et selon l'instrument ou la tessiture de sa voix. Il peut composer la musique, la transcrire et assurer tout ou partie de la direction musicale, être leader d'un groupe ou musicien au sein d'une formation musicale. Le musicien interprète des musiques actuelles peut également exercer une activité professionnelle complémentaire à son activité principale, requérant les compétences relatives à la promotion et à l’enregistrement de son projet musical et artistique.
Liste des activités visées :
-        Préparer un projet musical et artistique
-        L’interpréter en public
-        Préparer techniquement l’enregistrement
-        Enregistrer
-        Finaliser l’enregistrement
-        Construire son projet professionnel
-        Définir et mettre en œuvre une stratégie de communication

Compétences attestées :

Le titulaire est capable de :
-        Repiquer la partie musicale de son instrument et déchiffrer une partition
-        Pratiquer son instrument seul ou en groupe
-        Utiliser sa culture musicale pour concevoir un projet musical et artistique
-        Organiser la répétition
-        Elaborer les documents nécessaires à l'équipe technique et artistique du spectacle
-        Gérer les équilibres sonores instrumentaux et/ou vocaux et de traitement du son par l'utilisation du matériel d'amplification
-        Utiliser les techniques de mise en condition physique et mentale
-        Adapter la prestation au lieu et au public
-        Choisir le studio d'enregistrement
-        Utiliser les techniques d'enregistrement
-        Créer la cohésion au sein du groupe en situation d'enregistrement
-        Choisir la structure du projet musical
-        Sélectionner et mixer les parties de l'œuvre musicale
-        Identifier la filière professionnelle
-        Identifier les aspects juridiques et sociaux de la filière
-        Identifier les risques professionnels
-        Choisir sa stratégie de communication en fonction de son environnement musical et des publics visés
-        Développer ses réseaux professionnels
-        Concevoir des messages pour des outils de communication
-        Piloter la conception et la fabrication des supports de communication
-        Diffuser son projet via les médias numériques

Modalités d'évaluation :
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP5721BC01

Enregistrer un projet musical

Descriptif :
A1 Préparation technique de l'enregistrement
C1 Choisir le studio d'enregistrement
A2 Enregistrement
C3 Créer la cohésion au sein du groupe en situation d'enregistrement
A3 Finalisation de l'enregistrement
C5 Sélectionner et mixer les parties de l'œuvre musicale
Modalités d'évaluation :
Ce bloc est évalué par un projet que doit soumettre le candidat au Titre MIMA.
Le candidat doit fournir un support audio et/ou vidéo d’au moins deux morceaux enregistrés. Il doit argumenter par écrit ses choix techniques, logistiques et artistiques.
La note du bloc est obtenue par la moyenne arithmétique des notes des compétences.
Le bloc est validé lorsque le candidat obtient une moyenne égale ou supérieure à 10/20.

RNCP5721BC02

Promouvoir et développer son projet artistique et musical

Descriptif :
A1 Construction du projet professionnel
C1 Identifier la filière professionnelle
C2 Identifier les aspects juridiques et sociaux de la filière
C3 Identifier les risques professionnels
A2 Définition et mise en œuvre d'une stratégie de communication
C4 Choisir sa stratégie de communication en fonction de son environnement musical et des publics visés
C5 Développer ses réseaux professionnels
C6 Concevoir des messages pour des outils de communication
C7 Piloter la conception et la fabrication des supports de communication
C8 Diffuser son projet via les médias numériques
Modalités d'évaluation :
Le bloc est évalué par un projet que doit soumettre le candidat et par une évaluation écrite.
Les épreuves écrites relatives à l'environnement socioprofessionnel  (activité 1) sont à notes éliminatoires. Le candidat doit obtenir une note égale ou supérieure à 10/20 pour chacune d'entre elles pour les valider.
La note du bloc est obtenue par la moyenne arithmétique des notes des compétences.
Le bloc est validé lorsque le candidat obtient une moyenne égale ou supérieure à 10/20 au bloc de compétences et une note égale ou supérieure à 10/20 à l’épreuve éliminatoire.

RNCP5721BC03

Créer et interpréter en public

Descriptif :
A1 Préparation du projet musical et artistique
C1 Repiquer la partie musicale de son instrument et déchiffrer une partition
C2 Pratiquer son instrument seul ou en groupe
C3 Utiliser sa culture musicale pour concevoir un projet musical et artistique
A2 Interprétation en public
C5 Elaborer les documents nécessaires à l’équipe technique du spectacle
C6 Gérer les équilibres sonores instrumentaux et/ou vocaux et de traitement du son par l'utilisation du matériel d'amplification
Modalités d'évaluation :
Ce bloc est évalué par une mise en situation pratique (épreuves de repiquage/déchiffrage et exécution d’un morceau libre et d’un morceau imposé) suivie d’un entretien avec un jury et par une évaluation écrite (épreuve de culture musicale et de théorie musicale).
La note du bloc est obtenue par la moyenne arithmétique des notes des compétences.
Les épreuves « repiquage/déchiffrage » et « exécution d’un morceau libre et d’un morceau imposé » de la mise en situation pratique et « culture musicale » et « théorie musicale » de l’évaluation écrite sont éliminatoires. Le candidat doit obtenir la note de 10/20 à chacune de ces épreuves.
Le bloc est validé lorsque le candidat obtient une moyenne égale ou supérieure à 10/20 au bloc de compétences et une note égale ou supérieure à 10/20 à chaque épreuve éliminatoire.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

Le musicien interprète des musiques actuelles exerce son activité principalement dans la filière musicale qui recoupe plusieurs champs (sociétés de productions de spectacles, de concerts, d’évènements musicaux, entrepreneurs de spectacle, diffuseurs et tourneurs, salles de spectacle, cabarets, cafés concerts, SMAC, scènes nationales, scènes conventionnées, festivals, lieux du spectacle enregistré : studio, radio, télévision, etc.) mais aussi, et souvent de façon significative dans d’autres secteurs professionnels (hôtellerie, restauration, tourisme, divertissement, loisir, évènementiel, etc.).

 L'activité s'exerce la plupart du temps dans le cadre du statut de salarié intermittent du spectacle, c’est à dire que le musicien interprète des musiques actuelles est un salarié à employeurs multiples et parfois occasionnels en succession de contrats à durée déterminée d’usage entrecoupée de périodes de chômage variables et intermittentes, indemnisées ou non au titre de l’annexe 10 du régime général des Assedic.

Type d'emplois accessibles :

Tous les emplois de musicien interprète faisant appel aux compétences d’interprétation (partie musicale ou vocale) en vue de l’enregistrement et/ou du jeu devant un public d’une œuvre musicale, tous répertoires des musiques actuelles confondus, selon l'instrument ou la tessiture de la voix pratiqués par le professionnel.

 Tout emploi faisant appel aux compétences de composition la musique, de transcription de la musique, etc. 

Code(s) ROME :
  • L1202 - Musique et chant
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de trois artistes musicien.ne.s indépendant.e.s de la FNEIJMA et des centres de formation habilités :
Un.e président.e
Un.e musicien.ne accompagnant.e des candidats à la mise en situation pratique
Un.e juré.e

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de trois artistes musicien.ne.s indépendant.e.s de la FNEIJMA et des centres de formation habilités :
Un.e président.e
Un.e musicien.ne accompagnant.e des candidats à la mise en situation pratique
Un.e juré.e

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de trois artistes musicien.ne.s indépendant.e.s de la FNEIJMA et des centres de formation habilités :
Un.e président.e
Un.e musicien.ne accompagnant.e des candidats à la mise en situation pratique
Un.e juré.e

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 6 février 2008 publié au Journal Officiel du 21 février 2008 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 21 février 2008 jusqu'au 21 février 2013 sous le code NSF 133g.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 30 juillet 2018 publié au Journal Officiel du 07 août 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour deux ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Musicien interprète des musiques actuelles" avec effet du 16 juin 2018, jusqu'au 07 août 2020.

Arrêté du 24 mai 2013 publié au Journal Officiel du 16 juin 2013 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Musicien interprète des musiques actuelles" avec effet au 21 février 2013, jusqu'au 16 juin 2018.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 21-02-2008
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019