L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP4285
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 116f : Chimie des matériaux et des métaux, chimie des processus industriels, chimie des produits alimentaires
  • 220s : Mise en oeuvre des matériaux
  • 222m : Transformations chimiques et apparentées - pas de fonction dominante
Formacode(s) :
  • 11406 : nanoscience nanotechnologie
  • 11561 : chimie organique
  • 11550 : pétrochimie
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs (ENSI) (Caen) - -
Activités visées :

Le diplômé peut réaliser de la recherche fondamentale ou appliquée aussi bien en chimie qu'en matériaux : synthèse de matériaux innovants, synthèse de molécules à valeur ajoutée. Il peut également travailler dans les domaines de la production (dimensionnement d'installations, synthèses à grande échelle...) ou encore de l'analyse (chromatographie, spectroscopie...) et de la qualité.

Compétences attestées :

Le diplôme atteste l'acquisition des capacités suivantes :

L'acquisition des connaissances scientifiques et techniques et la maîtrise de leur mise en œuvre:

1. La connaissance et la compréhension d'un large champ de sciences fondamentales et la capacité d'analyse et de synthèse qui leur est associée.

2. L'aptitude à mobiliser les ressources des champs scientifiques et techniques de la chimie et des matériaux : :

  • Savoir analyser les problématiques liées à la synthèse de molécules ou de matériaux ainsi qu'à leur mise en forme.
  • Savoir caractériser les molécules et les propriétés physiques des matériaux.
  • Savoir dimensionner et mettre en oeuvre un réacteur chimique et maîtriser les processus intervenant dans le raffinage et la transformation du pétrole.
  • Savoir élaborer une stratégie de recherche et de développement de nouveaux matériaux et nouvelles molécules.

3. La maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification, modélisation et résolution de problèmes même non familiers et non complètement définis, l'utilisation des outils informatiques, l'analyse et la conception de systèmes.

4. La maîtrise de l'expérimentation, dans un contexte de recherche et à des fins d'innovation et la capacité d'en utiliser les outils : notamment la collecte et l'interprétation de données, la propriété intellectuelle.

L'adaptation aux exigences propres de l'entreprise et de la société :

5. L'esprit d'entreprise et l'aptitude à prendre en compte les enjeux économiques, le respect de la qualité, la compétitivité et la productivité, les exigences commerciales, l'intelligence économique.

6. L'aptitude à prendre en compte les enjeux de relation au travail, d'éthique, de sécurité et de santé au travail.

7. L'aptitude à prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable.

8. L'aptitude à prendre en compte les enjeux et les besoins de la société.

La prise en compte de la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle :

9. La capacité à s'insérer dans la vie professionnelle, à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : exercice de la responsabilité, esprit d'équipe, engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes, voire la gestion d'entreprise innovante.

10. L'aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, ouverture culturelle associée, adaptation aux contextes internationaux.

11. La capacité à se connaître, à s'auto-évaluer, à gérer ses compétences, (notamment dans une perspective de formation tout au long de la vie), à opérer ses choix professionnels.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Ils exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que : l'énergie,  les industries de la métallurgie, l'automobile et l'aéronautique, les polymères, les industries chimiques, pétrochimiques, pharmaceutiques, para chimiques et cosmétiques.

Type d'emplois accessibles :

Le professionnel exerce principalement son activité dans les services liés à la recherche, à la production, à la qualité, à la sécurité et dans des cabinets de conseil et d’expertise.

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1501 - Direction de laboratoire d''analyse industrielle
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H2701 - Pilotage d''installation énergétique et pétrochimique
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé du Directeur Général de l'ENSICAEN, du Directeur des Etudes, des reponsables de spécialités et d'enseignants de la spécialité.

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé du Directeur Général, du Directeur des Etudes, des Responsables de spécialités , de plusieurs enseignants de la spécialité et de personnalités extérieures exerçant dans le secteur d’activités concerné.  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Master

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 20 janvier 2015 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 20 janvier 2015 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n°2002-1321 du 29 octobre 2002 modifiant le décret n° 86-641 du 14 mars 1986 portant création d'établissements publics à caractère administratif rattachés à un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019