L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP4193
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 230m : Spécialités pluritechnologiques, génie-civil, construction, bois
  • 232n : Bâtiment : construction et couverture (conception)
  • 224m : Matériaux de construction, verre, céramique
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Institut national des sciences appliquées (Rennes) - -
Activités visées :

Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat 

Les ingénieurs INSA Génie Civil et Urbain exercent des activités très variées dans les domaines du bâtiment, des travaux publics, et du génie urbain. Ils interviennent lors des différentes phases d’un projet de construction (ingénierie de projet, conception et étude de l’ouvrage, réalisation, exploitation et déconstruction) au travers de missions techniques et technico-économiques de maîtrise d’ouvrage, de maitrise d’œuvre, d’exécution, de contrôle, de diagnostic, d’audit et de gestion d’ouvrages. Dans le cadre de telles missions :

  • - Ils conçoivent et réalisent l’étude des ouvrages selon les règlementations techniques en vigueur pour garantir les exigences de sécurité et de service tout en proposant des solutions économiquement viables ;
  • - Ils assurent des missions de conduite de travaux en phase de réalisation, des missions de contrôle technique ainsi que des missions d’ingénieur méthodes ;
  • - Ils réalisent des missions de diagnostic et élaborent des études d’audit, de réhabilitation et de requalification d’ouvrages existants ;
  • - Ils élaborent et mettent en œuvre des stratégies de management et de gestion technique dans le cadre de missions de chef de projet ou chargé d’affaire : management opérationnel, définition et gestion des tâches, organisation logistique et gestion des coûts, … ;
  • - Ils traitent les problèmes techniques de projets de génie urbains : dimensionnement des infrastructures et réseaux, en intégrant les contraintes environnementales.

Ils sont aussi à même de participer à des projets de R&D dans le domaine de la caractérisation d’ouvrages existants et de leurs pathologies, ou du développement de nouveaux matériaux et systèmes constructifs. 

Grands domaines techniques de référence :

  • - Génie civil, Bâtiment, Aménagement, Environnement 
  • - Matériaux 
  • - Mécanique, Energétique
Compétences attestées :

La certification implique la vérification des qualités suivantes : 

1 - Dimension générique propre à l'ensemble des titres d'ingénieur

  • - Maîtriser les outils de communication écrite et orale en français : savoir s’informer, se documenter, apprécier un message ou une situation, vulgariser à l’oral et à l’écrit, argumenter, rédiger, avoir des idées et savoir les organiser ;
  • - Maîtriser des méthodes et des outils de l’ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, organisation ;
  • - Être capable de s’intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, communication avec des spécialistes comme avec des non- spécialistes ;
  • - Maîtriser des notions de gestion des entreprises : comptabilité et gestion financière, notions de droit ;
  • - Être apte à prendre en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété́ intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, risques, sécurité ;
  • - Savoir travailler en contexte international : maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale ;
  • - Respecter des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.

2 - Dimension spécifique de la spécialité GCU

Le diplôme de la spécialité Génie Civil et Urbain atteste de compétences techniques pluridisciplinaires de haut niveau, associant une rigueur scientifique et une approche ingénieur, intuitive et pragmatique, dans l’art de construire. Le diplômé maîtrise les bases scientifiques et techniques des différents corps de métier tout en ayant la capacité à évoluer pour s’adapter à de nouvelles exigences. C'est un cadre opérationnel rapidement et  s'adaptant facilement à des situations nouvelles et variées. Pour étayer ces capacités opérationnelles, le diplômé se spécailise dans l'une des filières suivantes :

  • - Filière Bâtiment : structures, technologie du bâtiment, physique de l’habitat ;
  • - Filière Génie Urbain : orientée vers la problématique de la ville qui aborde la gestion et le traitement des eaux et des déchets, nuisances acoustiques et qualité de l’air, transports et déplacements ;
  • - Filière Travaux Publics : orientée grands ouvrages, ouvrages d’art, routes, ouvrages hydrauliques et aménagement du territoire.

 

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Secteurs d'activité des jeunes diplômés : 

Les diplômés de la spécialité Génie Civil et Urbain sont majoritairement employés dans le secteur du BTP et du Génie Urbain, tant dans le domaine des études (maîtrise d’œuvre, bureau d’étude, bureau de contrôle, …) que dans la réalisation et le suivi des travaux (directeur de chantier, directeur travaux).

Secteurs d’activités (données enquête CGE 2016) :

  • 70,7% Construction et BTP
  • 19,5% Sociétés de conseil, Bureaux d'études, Ingénierie
  • 4,9% Industrie automobile, aéronautique, navale, ferroviaire
  • 2,4% Transports (services)
  • 2,4% Activités informatiques et services d'information (TIC Services)
Type d'emplois accessibles :

Types d’emplois accessibles (données enquête CGE 2016) :

  • 34,1% Études - Conseil et expertise
  • 24,4% Production - Exploitation
  • 12,2% Maîtrise d'ouvrage
  • 9,8% Méthodes, contrôle de production, maintenance
  • 9,8% Assistance technique
  • 2,4% Administration, gestion, finance, comptabilité
  • 2,4% Commercial(e) (dont ingénieur(e) d'affaire)
  • 4,9% Autre service ou département
Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • F1103 - Contrôle et diagnostic technique du bâtiment
  • F1201 - Conduite de travaux du BTP et de travaux paysagers
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Jury de diplôme INSA Rennes :

  • Directeur de l'INSA
  • Directeur des Formations
  • Directrice Europe et International
  • Directeurs des départements pédagogiques de l'INSA
  • Responsable langue anglaise
  • Responsable Français Langue étrangère
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X

Jury de diplôme INSA Rennes :

  • Directeur de l'INSA
  • Directeur des Formations
  • Directrice Europe et International
  • Directeurs des départements pédagogiques de l'INSA
  • Responsable langue anglaise
  • Responsable Français Langue étrangère
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Entre 7 et 12 membres (le Directeur de l'INSA ou son représentant, le directeur du département, le correspondant VAE de la spécialité, 2 ou 3 enseignants de la spécialité, dont 2 à 6 représentants du monde de l'entreprise).

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Les étudiants peuvent effectuer leurs semestres S7, S8, S9 ou S10 à l’étranger dans le cadre d’accords européens et internationaux. Ils ont aussi la possibilité de les effectuer dans des établissements étrangers avec lesquels des accords existent sur un programme préalablement fixé, après accord du département.

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Articles D612-33 à D612-36 du code de l'éducation (grade de master)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

JORF du 21 juillet 1971

Arrêté d'habilitation en date du 20/01/2015, publié au JO du 7/02/2015.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Loi n°2002-73 du 17/1/2002 de modernisation sociale (JO n°15 du 18/1/2002).

Décret n°2002-590 du 24/4/2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience par les établissements d'enseignement supérieur (JO. n°98 du 26/4/2002).

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 01-09-2014
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

deptegcu@insa-rennes.fr

http://www.insa-rennes.fr/gcu


INSA Rennes

Fiche au format antérieur au 01/01/2019