L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP4014
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 3
Code(s) NSF :
  • 230r : Entretien général des bâtiments
Date d’échéance de l’enregistrement : 18-12-2020
Nom légal Nom commercial Site internet
Lycée polyvalent Algoud Laffemas - Greta Viva 5 - -
Activités visées :

Lorsque les équipements de protection collective tels que nacelles ou échafaudages ne peuvent pas être utilisés pour la réalisation d’un chantier en raison d’un accès difficile, il est possible de mettre en œuvre des techniques de protection individuelle liées à l’utilisation des cordes.
Le champ d’intervention du cordiste s’étend à de nombreux secteurs :
    Travaux Publics : confortement de falaises, mise en protection des routes et des voies ferrées : purges, élagage, débroussaillage de talus, forage, dynamitage, pose de filets……
    Bâtiment : réhabilitation de monuments historiques, entretien et réparation de bâtiments - petite maçonnerie, zinguerie, peinture, étanchéité, isolation par l’extérieur…..
    Industrie : entretien de silos, entretien de cheminées, inspections diverses, installation lignes de vie et systèmes de protection collective….
    Offshore : plateformes pétrolières et parc éolien,
    Énergie : pose et entretien de lignes à haute tension, éolien……,
    Telecom : téléphonie mobile - maintenance pylônes et antennes,
    Événementiel : pose de bâches publicitaires, installation son et lumière, scénographie….
    Nettoyage : demoussage de toitures et façades, nettoyage de constructions métalliques, vitrerie….
    Activités du sport et du tourisme : pose de structures artificielles d’escalade, construction et entretien de parcs acrobatiques, création et entretien de Via Ferrata…

Compétences attestées :

L’agent technique cordiste est capable de :
    Utiliser et mettre en œuvre les Equipements de Protection Individuels (EPI)
    Réaliser un équipement de site
    Progresser sur cordes
    Effectuer une intervention de maintenance ou de réparation
    Réaliser la pose d’équipement industriel ou bâtiment
    Lever, descendre et déplacer des charges (90 Kg maximum)
    Interagir avec les acteurs opérationnels du chantier.
    Assurer la gestion terrain des appareils de travail, du matériel et des matériaux.
    Analyser les risques (risques propres, importés, exportés) en application des règles d’hygiène et sécurité.
    Contribuer à la prévention des risques sur chantiers en hauteur d'accès difficile
    Procéder à tout moment à l'évacuation du poste de travail
    Intervenir pour sécuriser un collègue de travail en danger
    Procéder à un sauvetage au poste de travail
    Participer à résoudre une situation complexe qui risque de se dégrader
L’agent technique cordiste connaît la législation et les règles applicables en matière de travaux en hauteur.

Modalités d'évaluation :
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP4014BC01

Utiliser les systèmes de protection contre les chutes en hauteur

Description :
Utiliser des équipements de protection individuelle et des équipements de protection collective conformément à la législation et à la règlementation en vigueur.
Sécuriser son intervention en tenant compte des caractéristiques et des limites des systèmes de protection antichute ainsi que du facteur de chute, de la force choc et du tirant d’air.
Mettre en sécurité une personne qui se trouve en difficulté sur ses équipements de protection individuelle.
Modalité d'évaluation : en centre, individuellement et en binôme
Mise en situation :
Sécuriser son intervention sur un parcours horizontal et/ou vertical pré-équipé en suivant les consignes.
Effectuer la mise en sécurité d’une personne en difficulté sur ses équipements de protection individuelle (antichute) en suivant les consignes.

RNCP4014BC02

Progresser en hauteur

Description :
Choisir les matériels et réaliser les amarrages appropriés à la situation conformément à la règlementation en vigueur et aux recommandations des fabricants.
Utiliser les ancrages et les matériels adaptés à la situation, apprécier leur niveau d’usure ou de détérioration et les isoler si nécessaire.
Progresser sur cordes en adaptant son mode opératoire en fonction des facteurs d’usure professionnelle.
Modalités d'évaluation : en centre, individuellement
Mise en situation :
Sur une structure et des ancrages de résistances différentes, réaliser des nœuds, expliquer ses différentes caractéristiques, ses usages et limites, choisir les points d´ancrages, réaliser un amarrage, installer des cordes.
Progresser sur un parcours pré-équipé en suivant les consignes définies par le document d’examen

RNCP4014BC03

Organiser et réaliser les moyens d’accès au poste de travail

Description :
Choisir les matériels adaptés pour réaliser la tâche et progresser en sécurité, vérifier leur état de fonctionnement et d’usure.
Organiser le poste de travail en adéquation avec le plan de prévention.
Choisir le mode de levage, élever et déplacer une charge.
Contrôler et gérer la superposition des postes de travail
Modalités d'évaluation : en centre, individuellement
Etude de cas :
Organiser et planifier la tâche en prenant en compte l’ergonomie, lire et appliquer un plan de prévention, identifier les matériels nécessaires.
Définir l'accès au poste de travail, identifier les modalités d'approvisionnement des matériaux.
Mise en situation 
Dans le contexte défini dans l’étude de cas, réaliser la tâche demandée en suivant la méthodologie proposée par le candidat.

RNCP4014BC04

Participer aux situations et aux interventions d’urgence

Description :
Alerter les services de secours ou la hiérarchie.
Déterminer les moyens nécessaires à l'intervention et identifier les zones de prise en charge ou de mise en sécurité d'une victime.
Déplacer la victime vers un lieu sûr et accessible pour sa prise en charge en adaptant les actions de sauvetage à son état et au contexte.
Modalités d'évaluation : en centre, en binôme
Mise en situation : effectuer la mise en sécurité d’une personne en difficulté en suivant les consignes définies par le document d’examen dans différentes configurations de travail.

RNCP4014BC05

Identifier et définir les procédures d’intervention dans l’environnement spécifique des travaux sur cordes

Description :
Organiser et mettre en œuvre les tâches de travail conformément à la législation en vigueur sur la prévention et la sécurité et dans le respect des contraintes techniques et des exigences réglementaires.
Analyser les risques selon la configuration du site et l’intervention à effectuer (risques propres, importés, exportés) en application des règles d’hygiène, de sécurité et environnementale et identifier les indicateurs de risque à son poste de travail avant l'apparition d'une situation critique.
Mettre en œuvre les procédures de prévention, de secours et d’usure professionnelle.
Communiquer dans le cadre professionnel.
Modalités d'évaluation : en centre, individuellement
Rapport d’activités de chantiers et soutenance orale avec utilisation de tableaux pour les schémas et dessins

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

Entreprises de l’industrie, du bâtiment, des travaux publics, de l’éolien, du nettoyage industriel, du spectacle et de l’évènementiel spécialisées en travaux sur cordes.

Type d'emplois accessibles :

L’agent technique cordiste est un ouvrier qualifié qui travaille en binôme sur chantier sous la responsabilité d’un chef d’équipe ou d’un responsable (conducteur) de travaux.
Avec l’expérience et la détention de cette certification, il évolue vers la fonction de chef d’équipe, il peut aussi à moyen terme créer son entreprise.

Code(s) ROME :
  • I1501 - Intervention en grande hauteur
Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cadre d’exercice de la profession est soumis à règlementation.
     Le décret n° 2004-924 du 1er septembre 2004 relatif à l’utilisation des équipements de travail mis à disposition pour des travaux temporaires en hauteur modifie le code du travail et le décret n°65-48 du 8 janvier 1965. Il est la transposition de la directive européenne et précise les conditions de recours aux travaux sur cordes.
     Le décret n°2008-244 du 7 mars 2008 apporte de nouvelles précisions à ces dispositions.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de professionnels (salariés et chefs d’entreprise) et de formateurs. Le président est désigné par l'organisme certificateur, il a une bonne connaissance du secteur des travaux sur cordes acquise grâce à son expérience professionnelle. Il est reconnu par la profession et a déjà participé à plusieurs jurys comme simple membre.
Composition du jury :
Techniciens et encadrants salariés : 42%
Formateurs : 28%
Chefs d’entreprise : 30% 

En contrat de professionnalisation X

Le jury est composé de professionnels (salariés et chefs d’entreprise) et de formateurs. Le président est désigné par l'organisme certificateur, il a une bonne connaissance du secteur des travaux sur cordes acquise grâce à son expérience professionnelle. Il est reconnu par la profession et a déjà participé à plusieurs jurys comme simple membre.
Composition du jury :
Techniciens et encadrants salariés : 42%
Formateurs : 28%
Chefs d’entreprise : 30% 

Par candidature individuelle X

Le jury est composé de professionnels (salariés et chefs d’entreprise) et de formateurs. Le président est désigné par l'organisme certificateur, il a une bonne connaissance du secteur des travaux sur cordes acquise grâce à son expérience professionnelle. Il est reconnu par la profession et a déjà participé à plusieurs jurys comme simple membre.
Composition du jury :
Techniciens et encadrants salariés : 42%
Formateurs : 28%
Chefs d’entreprise : 30% 

Par expérience X

Le jury est composé de professionnels (salariés et chefs d’entreprise) et de formateurs. Le président est désigné par l'organisme certificateur, il a une bonne connaissance du secteur des travaux sur cordes acquise grâce à son expérience professionnelle. Il est reconnu par la profession et a déjà participé à plusieurs jurys comme simple membre.
Composition du jury :
Techniciens et encadrants salariés : 50%
Chefs d’entreprise : 50% 

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 15 octobre 2005 publié au Journal Officiel du 18 novembre 2005 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 18 novembre 2005, jusqu'au 18 novembre 2010.


Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 15 décembre 2016 publié au Journal Officiel du 18 décembre 2016 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour quatre ans, au niveau V, sous l'intitulé "Agent technique cordiste" avec effet au 12 mai 2016, jusqu'au 18 décembre 2020.

Arrêté du 19 avril 2011 publié au Journal Officiel du 12 mai 2011 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau V, sous l'intitulé Agent technique cordiste avec effet au 18 novembre 2010, jusqu'au 12 mai 2016.

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu’au 31 décembre 2006.

Arrêté du 05 juillet 2001 publié au Journal Officiel du 14 juillet 2001 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique (renouvellement).

Arrêté du 21 juillet 1999 publié au Journal Officiel du 30 juillet 1999 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. Transfert de l'homologation accordée au Greta Vercors - Vallée de la Drôme par l'arrêté du 3 octobre 1997 (JO du 25 octobre 1997) à compter du 1er janvier 1999.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 28-04-2002
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP265 RNCP265 - Certificat d'aptitude aux travaux sur cordes
Fiche au format antérieur au 01/01/2019