L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP34179
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 312 : Commerce, vente
Formacode(s) :
  • 34530 : vente par internet
  • 34093 : marketing électronique
  • 34554 : commerce
  • 46347 : stratégie communication numérique
  • 34052 : marketing
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 92%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 92%
Date d’échéance de l’enregistrement : 10-09-2022
Nom légal Nom commercial Site internet
FORMAOUEST Formaouest https://www.formaouest.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

La certification Chef de projet e-commerce offre aux candidats à la certification un panel de métiers très large passant par la communication, le commerce, le marketing, ou encore le graphisme. La certification se positionne exactement sur les besoins des PME, où le potentiel d’embauche est très fort, pour répondre aux attentes en matière de management d’un site e-business ou marchand. La certification vise toute activité en ligne, e-business, BtoB ou BtoC et permet aux personnes formées d’être autonomes sur toutes les problématiques du webmarketing. 

Activités visées :

Bloc 1 : Conduire la politique de commercialisation en ligne (« webmarketing »)

-Définition de la politique de commercialisation ("webmarketing") 

-Contribution à l’élaboration d’un plan de stratégie webmarketing 

-Proposition   d’un plan de mise en œuvre     

-Animation de la mise en œuvre du plan webmarketing     

-Ciblage d’alliances stratégiques pour du co-développement, du co-marquage et de la co-communication     

-Élaboration d’un planning stratégique     

-Mesure de la performance (trafic et commandes, évolution du nombre de clients et du  chiffre d’affaires à l’occasion de la mise en place d’une action promotionnelle)  

-Proposition d’actions commerciales adaptées au comportement de la clientèle en ligne     

 Bloc 2 : Animer des communautés et des ventes en ligne

-Elaboration des campagnes de promotion (achats d’espaces, emailing, newsletter) 

-Mise en œuvre des campagnes de promotion     

-Sélection des partenaires 

-Echange avec les revendeurs, blogueurs, agences de presse, comparateurs, réseaux locaux 

-Animation des réseaux de relais d’information      

-Tenue de dialogues directs avec une clientèle nationale par des moyens de communication à distance et instantanés  

-Maitrise des dispositifs de messagerie instantanée et/ou de téléphone       

-Animation de communautés ("community management")  

-Amélioration de la notoriété de la marque et/ou des produits de la structure     

-Mise en avant de produits ("web merchandising")     

-Mise en place de systèmes de paiement garantissant la sécurité des transactions et permettant la confiance des internautes 

-Instauration d’une meilleure confiance des internautes     

-Mise en place de partenariats bancaires ; proposition de modalités de financement     

-Mise en place de programmes de fidélisation des clients internautes       

 Bloc 3 : Optimiser le référencement du site e-commerce

-Animation de la visibilité du site web marchand par le référencement naturel 

-Organisation d’un trafic qualifié 

-Définition des actions prioritaires 

-Mesure du retour sur investissement (ROI)     

-Choix des mots-clés ; optimisation du classement     

-Choix des partenaires adaptés ("backlinking")     

-Animation de la visibilité du site web marchand par le référencement payant 

-Choix des supports de liens sponsorisés (moteurs de recherche et/ou réseaux sociaux)  

-Définition des mots-clés ; définition des pages d’atterrissage 

-Rédaction des annonces     

-Gestion des tableaux de bord qui assurent le suivi les indices de visibilité 

-Maîtrise des performances des annonces sur chaque plate-forme utilisée     

-Mesure de l’audience et contrôle de l’atteinte des objectifs ; analyse du trafic et ses sources     

-détermination des indicateurs de performance (KPI)     

-Analyse des résultats par rapports aux objectifs     


Bloc 4 : Produire des contenus pour le web

-Rédaction d’articles éditoriaux 

-Rédaction de fiches produits 

-Mise en forme des contenus sémantiques pour faciliter leur lecture     

-Gestion du lien avec les prestataires de production de supports  multimédia 

-Conception de supports multimédia de communication (vidéos, photos, illustrations) 

-Mise en production de supports multimédia de communication (vidéos, photos, illustrations)     

-Rédaction de contenus sémantiques attachés aux supports multimédias     

  Bloc 5 : Piloter un projet e-commerce

-Analyse de besoins pour la mise en place ou l’évolution d’un projet e-commerce

-Elaboration du cahier des charges 

-Définition des objectifs généraux du projet de e-commerce 

-Définition des objectifs techniques du projet ; respect des lignes directives de la direction commerciale     

-Analyse des offres des prestataires : sélection de prestataires     

-Ergonomie des sites 

-Définition des objectifs de transformation  

-Conception de l’ergonomie des sites en fonction des objectifs de transformation  

-Utilisation des outils d'analyse ergonomique centrés sur l'usager et le contexte technique et cognitif de consultation 

-Description de l'interaction usager-site en fonction des objectifs de transformation dans un contexte donné     

-Organisation de la sécurité juridique d’une activité en ligne ; visibilité des mentions légales 

-Rédaction des CGV (conditions générales de vente) ; mise en conformité par rapport au RGPD   

Compétences attestées :

Bloc 1 : Conduire la politique de commercialisation en ligne ("webmarketing")

C1.   Concevoir la stratégie webmarketing à partir du projet d’entreprise par l’établissement d’un benchmark webmarketing de l’activité en ligne (analyse comparative de la concurrence) et le choix qui en découle des leviers webmarketing (référencement naturel, référencement payant, e-publicité, affiliation, emailing et réseaux sociaux…) afin de proposer un ordre de mise en œuvre 

C2.   Paramétrer les outils permettant de mesurer la performance des leviers webmarketing pour l’activité en ligne     

C3.   Prospecter les secteurs, activités et entreprises cibles qui auraient intérêt à partager des actions commerciales ou de communication avec la structure représentée tout en analysant la complémentarité et la cohérence avec l’image de la structure     

C4.   Elaborer un plan de communication en se conformant aux périodes les plus adaptées à des types de communication ou de commercialisation     

C5. Mesurer la performance de la politique de commercialisation à l’aide des indicateurs clés de performance afin de synthétiser et hiérarchiser l’information pour qu’elle soit exploitable par les dirigeants, ainsi qu’augmenter le trafic provenant des moteurs de recherche     

C6. Définir les actions commerciales adaptées à l’analyse du comportement de navigation des internautes à l’aide du paramétrage des outils permettant de suivre le cheminement de navigation des internautes     

 Bloc 2 : Animer des communautés et des ventes en ligne

C1. Mettre en œuvre une campagne de promotion en ligne à partir des cibles identifiées (secteurs, activités et entreprises) et à l’aide des vecteurs de communication adaptés au plan stratégique webmarketing (prospection, fidélisation, qualification de la base de données clients / prospects, information/évènementiel)     

C2. Assurer les échanges d’informations et la transmission de données avec les partenaires identifiés (revendeurs, blogueurs, agences de presse, comparateurs, réseaux locaux…) de façon à dynamiser un réseau     

C3. Argumenter un échange commercial avec un cyberacheteur au moyen d’outils de conversation écrite à distance (communication instantanée)       

C4. Elaborer les stratégies de communication à mettre en œuvre sur les réseaux sociaux, les blogs et les plates-formes de partage d’informations afin de fédérer une communauté et améliorer la notoriété de la marque, du produit et/ou de l’entreprise     

C5. Utiliser les fonctionnalités de web merchandising des outils logiciels dédiés à la gestion de sites marchands     

C6. Mettre en place les systèmes de paiement basés sur une médiation tierce (banque, Paypal, Paylib ou autre) et assurer leur bon fonctionnement en fonction du contexte de transformation (mobile, tablette, ordinateur ou autre) afin de mettre en confiance les internautes     

C7. Etablir des relations avec des partenaires financiers afin de proposer aux internautes des possibilités variées de financement de leur achat     

C8. Organiser un ou des programmes de fidélisation des clients internautes (club, carte, réductions ou autre)     

  Bloc 3 : Optimiser le référencement du site e-commerce

C1. Définir le plan d’actions afin d’organiser une visibilité utile pour un trafic qualifié en identifiant les actions prioritaires à engager      

C2. Déterminer le contenu sémantique (mots-clés, tags) adéquate afin d’obtenir un classement ("web rank") optimal dans les résultats des requêtes des internautes auprès des moteurs de recherche     

C3. Déterminer les partenariats qui permettent d’augmenter la réputation et ainsi les chances de se retrouver dans les premières positions d’une page de recherche sur les moteurs de recherche et organiser les "backlinks" (liens retour qui pointent vers une page du site internet) pour augmenter cette réputation 

C4. Mettre en œuvre une campagne de liens sponsorisés en définissant les mots-clés ou les profils, les pages d’atterrissage et en rédigeant les annonces/posts     

C5. Assurer la gestion des tableaux de bords de suivi de campagne afin de maitriser l’efficacité des annonces de chaque plate-forme      

C6. Analyser le trafic du site web marchand et ses sources à l’aide d’outils de mesure de trafic et d’audience     

C7. Déterminer les indicateurs de performance (KPI) à l’aide du calcul des taux adéquates afin de mesurer la performance du site     

C8. Mesurer le ROI (retour sur investissement) afin d’analyser les résultats par rapport aux objectifs et, le cas échéant, proposer des actions correctives pour atteindre les objectifs     

  Bloc 4 : Produire des contenus pour le web

C1. Rédiger des contenus sémantiques (articles éditoriaux, fiches produits…) adaptés à une lecture en ligne : une double lecture par les internautes et par les moteurs de recherche     

C2. Concevoir des supports multimédias de communication (vidéos, photos, illustrations) à l’aide de banques de ressources de supports multimédia et de logiciels de gestion d’images (photos et vidéos), en partenariat avec des prestataires de production de supports multimédia     

C3. Rédiger des contenus sémantiques adaptés aux supports multimédias pour permettre leur lecture par les moteurs de recherche et apporter un complément d’information aux internautes    

 Bloc 5 : Piloter un projet e-commerce

C1. Etablir le cahier des charges du projet e-commerce en formulant les objectifs généraux, spécifiques et techniques d’un projet tout en respectant les objectifs définis par la direction commerciale     

C2. Sélectionner les prestataires de service Internet et e-commerce en s’appuyant sur l’analyse de leurs offres     

C3. Concevoir l’ergonomie des sites en fonction des objectifs de transformation (parcours de l’internaute définis par catégorie d’attentes, suivant des logiques d’entonnoir d’achat et en fonction d’indicateurs clés de performance)      

C4. Identifier les éléments juridiques indispensables à l’exercice d’une activité en ligne (mentions légales, CGV, RGPD)     

Modalités d'évaluation :

Soutenance du projet La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider.  Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.  

Cas pratiqueLes études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles. A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire des livrables.  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34179BC01

Conduire la politique de commercialisation en ligne ("webmarketing")

C1.   Concevoir la stratégie webmarketing à partir du projet d’entreprise par l’établissement d’un benchmark webmarketing de l’activité en ligne (analyse comparative de la concurrence) et le choix qui en découle des leviers webmarketing (référencement naturel, référencement payant, e-publicité, affiliation, emailing et réseaux sociaux…) afin de proposer un ordre de mise en œuvre 

C2.   Paramétrer les outils permettant de mesurer la performance des leviers webmarketing pour l’activité en ligne     

C3.   Prospecter les secteurs, activités et entreprises cibles qui auraient intérêt à partager des actions commerciales ou de communication avec la structure représentée tout en analysant la complémentarité et la cohérence avec l’image de la structure     

C4.   Elaborer un plan de communication en se conformant aux périodes les plus adaptées à des types de communication ou de commercialisation     

C5. Mesurer la performance de la politique de commercialisation à l’aide des indicateurs clés de performance afin de synthétiser et hiérarchiser l’information pour qu’elle soit exploitable par les dirigeants, ainsi qu’augmenter le trafic provenant des moteurs de recherche     

C6. Définir les actions commerciales adaptées à l’analyse du comportement de navigation des internautes à l’aide du paramétrage des outils permettant de suivre le cheminement de navigation des internautes     

Soutenance du projet :La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider. Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.     

    Cas pratique : Les études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles. A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire les livrables suivants :

-Liste des objectifs et les choix des leviers webmarketing associés

-Tableau des alliances

-Benchmark concurrentiel

-Planning stratégique

-Audit de positionnement 

RNCP34179BC02

Animer des communautés et des ventes en ligne

C1. Mettre en œuvre une campagne de promotion en ligne à partir des cibles identifiées (secteurs, activités et entreprises) et à l’aide des vecteurs de communication adaptés au plan stratégique webmarketing (prospection, fidélisation, qualification de la base de données clients / prospects, information/évènementiel)     

C2. Assurer les échanges d’informations et la transmission de données avec les partenaires identifiés (revendeurs, blogueurs, agences de presse, comparateurs, réseaux locaux…) de façon à dynamiser un réseau     

C3. Argumenter un échange commercial avec un cyberacheteur au moyen d’outils de conversation écrite à distance (communication instantanée)       

C4. Elaborer les stratégies de communication à mettre en œuvre sur les réseaux sociaux, les blogs et les plates-formes de partage d’informations afin de fédérer une communauté et améliorer la notoriété de la marque, du produit et/ou de l’entreprise     

C5. Utiliser les fonctionnalités de web merchandising des outils logiciels dédiés à la gestion de sites marchands     

C6. Mettre en place les systèmes de paiement basés sur une médiation tierce (banque, Paypal, Paylib ou autre) et assurer leur bon fonctionnement en fonction du contexte de transformation (mobile, tablette, ordinateur ou autre) afin de mettre en confiance les internautes     

C7. Etablir des relations avec des partenaires financiers afin de proposer aux internautes des possibilités variées de financement de leur achat     

C8. Organiser un ou des programmes de fidélisation des clients internautes (club, carte, réductions ou autre)     

Soutenance du projet : La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider. Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.       

Cas pratique :Les études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles. A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire les livrables suivants :

-Méthodologie de l’élaboration de campagne de promotion

-Argumentaire du choix des réseaux sociaux et description des méthodes d’animation

-Note sur la mise en place d’un dispositif de dialogue direct avec la clientèle

-Note sur les techniques de mise en avant de produits

-Notes sur les mises en œuvre de dispositifs facilitateurs et sécurisants pour le paiement, le financement, la fidélisation, le parrainage et la logistique de livraison.  

RNCP34179BC03

Optimiser le référencement du site e-commerce

C1. Définir le plan d’actions afin d’organiser une visibilité utile pour un trafic qualifié en identifiant les actions prioritaires à engager      

C2. Déterminer le contenu sémantique (mots-clés, tags) adéquate afin d’obtenir un classement ("web rank") optimal dans les résultats des requêtes des internautes auprès des moteurs de recherche     

C3. Déterminer les partenariats qui permettent d’augmenter la réputation et ainsi les chances de se retrouver dans les premières positions d’une page de recherche sur les moteurs de recherche et organiser les "backlinks" (liens retour qui pointent vers une page du site internet) pour augmenter cette réputation 

C4. Mettre en œuvre une campagne de liens sponsorisés en définissant les mots-clés ou les profils, les pages d’atterrissage et en rédigeant les annonces/posts     

C5. Assurer la gestion des tableaux de bords de suivi de campagne afin de maitriser l’efficacité des annonces de chaque plate-forme      

C6. Analyser le trafic du site web marchand et ses sources à l’aide d’outils de mesure de trafic et d’audience     

C7. Déterminer les indicateurs de performance (KPI) à l’aide du calcul des taux adéquates afin de mesurer la performance du site     

C8. Mesurer le ROI (retour sur investissement) afin d’analyser les résultats par rapport aux objectifs et, le cas échéant, proposer des actions correctives pour atteindre les objectifs     

Soutenance du projet :La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider. Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.   

Cas pratique :Les études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles.  A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire les livrables suivants :

-Animation autour du référencement naturel

-Animation autour du référencement payant, mesure des performances des activités de référencement ("tracking", mesure des retours sur investissements)

RNCP34179BC04

Produire des contenus pour le web

C1. Rédiger des contenus sémantiques (articles éditoriaux, fiches produits…) adaptés à une lecture en ligne : une double lecture par les internautes et par les moteurs de recherche     

C2. Concevoir des supports multimédias de communication (vidéos, photos, illustrations) à l’aide de banques de ressources de supports multimédia et de logiciels de gestion d’images (photos et vidéos), en partenariat avec des prestataires de production de supports multimédia     

C3. Rédiger des contenus sémantiques adaptés aux supports multimédias pour permettre leur lecture par les moteurs de recherche et apporter un complément d’information aux internautes    

Soutenance du projet :La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider. Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.   

Cas pratique :Les études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles. A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire les livrables suivants :

-La méthodologie d’écriture d’un article de contenu structuré pour une double lecture (robot moteur de recherche et internaute)

-La méthodologie de production d’une fiche produit

-Un exemple de retouche photo

-Une production vidéo liée à un objectif (de notoriété ou d’aide à la vente) 

-Les recommandations pour la charte graphique et les éléments visuels du site

RNCP34179BC05

Ppiloter un projet e-commerce

C1. Etablir le cahier des charges du projet e-commerce en formulant les objectifs généraux, spécifiques et techniques d’un projet tout en respectant les objectifs définis par la direction commerciale     

C2. Sélectionner les prestataires de service Internet et e-commerce en s’appuyant sur l’analyse de leurs offres  

C3. Concevoir l’ergonomie des sites en fonction des objectifs de transformation (parcours de l’internaute définis par catégorie d’attentes, suivant des logiques d’entonnoir d’achat et en fonction d’indicateurs clés de performance)      

C4. Identifier les éléments juridiques indispensables à l’exercice d’une activité en ligne (mentions légales, CGV, RGPD)     

Soutenance du projet :La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider. Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.  

         Cas pratique :Les études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles.  A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire les livrables suivants :

-Un cahier des charges portant sur un travail à externaliser

-Une note de recommandation pour améliorer l’ergonomie d’un site

-Une production de contenus juridiques conforme à la règlementation de la protection des données (mentions légales, CGV, CGU, règles internes)  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L’acquisition de la certification Chef de projet e-commerce se fait par la capitalisation de l’ensemble des cinq blocs de compétences. 

Articulation des blocs : 

Les blocs de compétences décrivent les activités principales du Chef de projet e-commerce. Dans la plupart des entreprises, ce métier est exercé en ayant recours à l’ensemble des compétences des cinq blocs. Pour certaines entreprises, les compétences de quelques blocs sont utilisées comme par exemple chargé.e de référencement (bloc 3) ou rédacteur web (bloc 4).  

Le bloc 1s’enquiert des éléments de la stratégie pour poser les bases de l’adéquation entre les objectifs opérationnels qui en découlent avec l’identification et la mise en œuvre les leviers webmarketing, e-business ou e-commerce qui y correspondent. L’ordonnancement des leviers sur un axe de priorités de mise en œuvre prend forme à travers la proposition d’un planning stratégique. 

Le bloc 2s’enchaîne en proposant une préparation de la mise en œuvre de ces leviers et des recommandations d’usages appropriés au contexte et aux objectifs. La maîtrise technique de cette mise en œuvre est l’une des caractéristiques fortes du métier de Chef de projet e-commerce. Il peut s’appréhender indépendamment si l’on considère que les éléments de la stratégie sont traités par d’autres ou déjà maîtrisés. 

Le bloc 3rassemble toutes les compétences utiles à la visibilité des sites et prend en compte la maîtrise des pratiques de référencements naturels et payants. Il recouvre les métiers de "SEO manager" ou "Keyword manager" qui s’occupent de la production de contenus qualifiés à la fois pour les internautes et les robots des moteurs de recherche à des fins de notoriété ou de ventes. Il associe le troisième champ de compétences liés à l’analyse d’audience et à la mesure des résultats notamment sous l’angle de la mesure du retour sur investissement. Son articulation avec le bloc 2 tient dans l’enjeu de mesurer l’efficacité des effets de la mise en œuvre des leviers. 

Le bloc 4permet d’apprendre à produire le contenu (textuel et audiovisuel). Concrètement, il sert à administrer le contenu des pages d’un site ou d’un blog en façonnant les articles ou les fiches produits pour qu’ils soient attractifs et qu’ils servent les objectifs de la visibilité. Son articulation avec le bloc 3 est permanente pour l’enjeu de visibilité. Pour des entreprises déjà structurées, les compétences de chacun de ces blocs peuvent être recrutées de façon indépendantes. 

Le bloc 5regroupe les compétences de management et de pilotage d’un projet e-commerce. Il concerne les besoins des PME de faire évoluer leur offre et outils (site, blog, réseaux sociaux, applications mobiles, outils de production…) et de faire appel à une maîtrise d’ouvrage capable de recenser ces besoins dans un cahier des charges. Dans le prolongement de la recherche de l’amélioration de l’efficacité de ces outils, il prend en compte l’ergonomie et les interactions usagers-sites. Enfin, dans ce pilotage de projet, la compétence s’étend jusque dans la vérification de la présence des obligations juridiques (mention légale, CGV, CGU, RGPD). Son positionnement est transverse puisque chacun des autres blocs peut faire l’objet d’axes d’amélioration de la productivité par le management de projet. Il est également indépendant dans cette composante d’assistance à maîtrise d’ouvrage.  

Secteurs d’activités :

Le métier de Chef de projet e-commerce s'inscrit dans tous les secteurs d'activités et autant dans les PME que dans les grands groupes. La certification vise toute activité en ligne, e-business, BtoB ou BtoC et permet aux personnes formées d’être autonomes sur toutes les problématiques du webmarketing. Le chef de projet e-commerce peut exercer dans la communication, le commerce et le marketing. 

Les chefs de projet e-commerce exercent leur activité dans les entreprises de production ou du tertiaire possédant ou mettant en place une activité de vente ou de marketing en ligne (activité pure player ou PME ayant aussi une activité « physique »).   

Pour les plus grands groupes, elle est aussi associée au service marketing/communication quel que soit leur secteur d'activité.

L’activité peut également s'exercer sous statut de consultant indépendant, en particulier pour l’accompagnement AMOA (assistance à maîtrise d’ouvrage) des commerçants cherchant à mettre en place un e-commerce de proximité ou les PME cherchant à s’adjoindre une activité e-business. 

Les collectivités locales s’intéressent à ce métier pour les relations de marketing direct qu’elles entretiennent avec leurs administrés sur le territoire : événementiel, tourisme, services aux citoyens…  

Les derniers relevés d’insertion montrent que la répartition des emplois est de 84 % sur les TPE/PME, pour 16 % sur les grands groupes et les collectivités. La dimension opérationnelle des compétences produites est attendue par toutes les tailles de structures.

Les e-commerçants sont notamment présents dans les secteurs suivants : maison et jardin, mode / vêtements, culture et loisirs , beauté et bien-être et cuisine, alimentation et boisson. Ce sont également dans ces secteurs où sont présents les grands acteurs du web (étude Oxatis 2019).

Les situations des promotions passées montrent que les profils recrutés occupent une fonction toujours au contact d’un ou de plusieurs métiers du e-commerce. Si c’est cette polyvalence qui a motivé leur recrutement, leurs fonctions et responsabilités évoluent avec le développement de l'activité en ligne de l’entreprise.  

Type d'emplois accessibles :

Le métier de chef de projet e-commerce regroupe des compétences issues d’autres métiers récents. Il s’inscrit dans une logique de polyvalence au service des PME-PMI. Les métiers accessibles sont les suivants :  

-E-commercial.e, web commercial.e, commercial.e on-line

-Chef.fe de produits web

-Responsable marketing e-commerce, chargé.e de webmarketing, web marketeur.se

-Trafic manager, responsable d’audience, business developer

-Rédacteur.rice on-line

-Responsable affiliation

-Référenceur.se, keyword manager

-Webmaster e-commerce / e-business, responsable webmaster

-Responsable e-commerce / e-business

-Community manager

-E-mail manager

-E-conseiller conversationnel

-Chargé.e de communication digitale

Code(s) ROME :
  • M1700 - Stratégie commerciale, marketing et supervision des ventes
  • E1104 - Conception de contenus multimédias
  • M1706 - Promotion des ventes
  • E1101 - Animation de site multimédia
  • E1103 - Communication
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Niveau bac ou équivalent



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 

- Dirigeant Formaouest ou son représentant dûment habilité

- 1 formateur de Formaouest 

- 1 professionnel extérieur (employeur) 

- 1 professionnel extérieur (salarié) 

- 1 professionnel extérieur (salarié)   

En contrat d’apprentissage X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 
- Dirigeant Formaouest ou son représentant dûment habilité
- 1 formateur de Formaouest 
- 1 professionnel extérieur (employeur) 
- 1 professionnel extérieur (salarié) 
- 1 professionnel extérieur (salarié)   

Après un parcours de formation continue X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 
- Dirigeant Formaouest ou son représentant dûment habilité
- 1 formateur de Formaouest 
- 1 professionnel extérieur (employeur) 
- 1 professionnel extérieur (salarié) 
- 1 professionnel extérieur (salarié)   

En contrat de professionnalisation X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 
- Dirigeant Formaouest ou son représentant dûment habilité
- 1 formateur de Formaouest 
- 1 professionnel extérieur (employeur) 
- 1 professionnel extérieur (salarié) 
- 1 professionnel extérieur (salarié)   

Par candidature individuelle X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 
- Dirigeant Formaouest ou son représentant dûment habilité
- 1 formateur de Formaouest 
- 1 professionnel extérieur (employeur) 
- 1 professionnel extérieur (salarié) 
- 1 professionnel extérieur (salarié)   

Par expérience X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 
- Dirigeant Formaouest ou son représentant dûment habilité
- 1 formateur de Formaouest 
- 1 professionnel extérieur (employeur) 
- 1 professionnel extérieur (salarié) 
- 1 professionnel extérieur (salarié)   

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :


Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
RNCP19397

 Community manager 

 Community manager 

Partielle

RNCP30060

Licence professionnelle - E-commerce et marketing numérique (fiche nationale)

Licence professionnelle - E-commerce et marketing numérique (fiche nationale)

Partielle

Jean-Luc Brisser a mis au point et piloté pendant huit ans cette licence professionnelle e-commerce en tant que maître de conférences associé à l'université de Bretagne Sud.

C'est précisément du fait de cette expérience que la certification Chef de projet e-commerce a été créée pour répondre aux besoins affirmés des PME de compétences opérationnelles. 

Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :


Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 09-08-2014
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 11 0 100 100 80
2017 35 0 88 70 78
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
CHAMBRE DE COMMERCE INDUSTRIE COTE OR Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CHAMBRE COMMERCE ET INDUSTRIE LA NIEVRE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE SAONE ET LOIRE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CHAMBRE COMMERCE INDUSTRIE DE L'YONNE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CTRE EUR FORMATION INFORMAT MULTIMEDIA Habilitation pour former et organiser l’évaluation
EVOCIME FORMATIONS BANQUE & ASSURANCE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
EVOCIME FORMATIONS BANQUE & ASSURANCE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
LYCEE TECHNOLOGIQUE-ECOLE NAT COMMERCE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
DCF Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP28129 RNCP28129 - Animateur e-commerce
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation