L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP31509
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 255r : Contrôle, essais, maintenance en électricité, électronique
Date d’échéance de l’enregistrement : 19-07-2020
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère des armées - -
Activités visées :

L’Electrotechnicien de maintenance en installations et systèmes industriels exerce sa profession, seul ou en équipe, sur un site de traitement ou distribution d’énergie (eau, électricité…), sur un chantier d’installation ou de maintenance d’équipements (HT, BT et autres, groupes électrogènes mobiles, climatisation, froid).
En atelier ou sur tous lieux d’implantation du matériel, il exploite, entretient et assure la remise en état. Il conçoit ou modifie des installations et équipements électriques ou climatiques. Il intervient sur une installation d’une taille ou d’une importance requérant du personnel permanent d’entretien et de conduite : réseau de chaleur, grand bâtiment tertiaire, centrale de production d’énergie d’un site industriel, etc.
Il est responsable de l’application des règles de l’art, du respect des normes, des règles d’HSCT et de protection de l’environnement.
Ces missions se répartissent selon deux grands objectifs :
- éviter l'apparition de pannes ou de dysfonctionnements : c'est la maintenance préventive ;
- faire en sorte que l'équipement en panne redémarre aussi vite que possible : c'est la maintenance corrective.

Compétences attestées :

Les Capacités attestées :
- Coordonner et organiser un chantier
- Metre en oeuvre les gestes et postures adéquats
- prendre en charge du dossier de l’installation ou de l’ordre de dépannage
- produire et distribuer de l’énergie électrique
- Mettre en oeuvre la maintenance technique des installations électriques
- dépanner
- surveiller et maintenir périodiquement le balisage aéronautique.
- mettre en œuvre une installation
- maintenir des installations chaud / froid.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Le titulaire de la CP exerce dans les établissement ou organismes où prédominent les activités suivantes :
L’Electrotechnicien de maintenance en installations et systèmes industriels exerce sa profession, seul ou en équipe, sur site dans les domaines suivants :
- la centrale électrique et les réseaux de distribution de l’énergie haute et basse tension,
- les systèmes de réfrigération et de conditionnement d’air industriels et domestiques,
- les équipements électriques industriels ou domestiques,
- les équipements électriques des matériels d’environnement de la piste (balisage).

Type d'emplois accessibles :

- Technicien(ne) de maintenance industrielle,
- Technicien de maintenance électricien,
- Technicien d’entretien des installations frigorifiques et de conditionnement d’air,
- Technicien d’entretien des installations et équipements électriques communs,
- Technicien en réseau de production et de distribution d’énergie,
- Chef d’équipe en électrotechnique.

Code(s) ROME :
  • I1304 - Installation et maintenance d''équipements industriels et d''exploitation
  • H2603 - Conduite d''installation automatisée de production électrique, électronique et microélectronique
Références juridiques des règlementations d’activité :

o Norme française homologuée NF C 18-510 : par décision du Directeur Général d'AFNOR le 21 décembre 2011, pour prendre effet à compter du 21 janvier 2012.
o Arrêté du 9 mars 2006 pris pour application de l’article 6 du règlement CE n°303/2008 de la commission du 2 avril 2008 et modifiant l’arrêté du 13 octobre 2008 relatif à la délivrance des attestations d’aptitude prévues à l’article R.543-106 du code de l’environnement (Attestation d’aptitude professionnelle dans le domaine des fluides frigorigènes).   
Habilitation électrique : habilitable à tous les niveaux de la basse tension et haute tension. Il réalise des travaux nécessitant une habilitation électrique basse tension  (B2V, BR, BC,) ou haute tension (H1, H2, HC) suivant l’emploi. L’habilitation sur des installations « basse tension » est obligatoire pour exercer dans les domaines d’emploi ciblés par la certification.
Justifier d'une formation à la prévention du risque électrique dans le domaine de la basse tension (BT) et haute tension (HT) selon l’emploi datant de moins de trois ans." [Mention APTE BT et HT ou équivalent civil].

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Président : le commandant d’école ou encore cadre de formation (directeur de l’enseignement)
Membres : collège de cadres ou formateurs, en tant que de besoin, désignés par le commandant de l’école.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Président : le commandant d’école ou encore cadre de formation (directeur de l’enseignement)
Membres :
- collège de professionnels pour au minimum un quart du nombre total du jury (50% responsable(s) hiérarchique(s) dans l’emploi et 50%titulaire(s) de la certification
- collège de formateur(s)

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 07 juillet 2017 publié au Journal Officiel du 19 juillet 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Electrotechnicien(ne) de maintenance en installations et systèmes industriels" avec effet au 10 décembre 2012, jusqu'au 19 juillet 2020.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 19-07-2017
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019