L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP30691
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 254s : Soudage, assemblage, pose, d ensembles métalliques et de chaudronnerie
Date d’échéance de l’enregistrement : 24-05-2023
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère des armées - -
Activités visées :

Le Maintenicien en aérostructure est un spécialiste de l’assemblage et de la réparation des éléments de structure des aéronefs. Il exerce ses compétences principalement dans le domaine des matériaux métalliques et composites au sein d’entreprises de construction ou de maintenance des aéronefs.

Compétences attestées :

Le certifié est capable de :
Préparation  d’une maintenance structure sur aéronef
-Préparer des éléments et la structure d'aéronef en vue de la réparation et de la modification.
Maintenance  sur une structure d’aéronef :
- Dépose et reconstitution d’une structure d’aéronef : déposer des ensembles ou sous-ensembles ou éléments structuraux endommagés ou non conformes. Construire des pièces de réparation ou reconstruire des éléments de structure
- Configuration à blanc d’une structure d'aéronef : régler la position relative des éléments d'une structure d'aéronef et garantir les spécifications techniques, géométriques et dimensionnelles d’une structure d’aéronefs avant assemblage.
- Assemblage, montage : fixer les éléments de la structure et assurer les finitions en garantissant les spécifications techniques, géométriques et dimensionnelles d’une structure d’aéronefs.
- Traitement des surfaces : réaliser le traitement de surface suivant les consignes et les normes  de sécurité. Effectuer les travaux d’étanchéité.
Traçabilité - Sécurité
- Renseigner et valider les documents de traçabilité liés à toute intervention.
- Communiquer clairement avec le vocabulaire adapté au personnel concerné (chef d’équipe, collègues…) par écrit et/ou oral un message clair sur les travaux réalisés.
- Identifier les risques et les actions d’urgences liées à toute intervention sur un aéronef (coup de poing, moyens de lutte contre l’incendie, facteurs humains…).

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Au sein du ministère des armées, le détenteur de la certification exerce dans le secteur de la maintenance aérostructure allant de la petite à la grande structure(de 60 à  1500 personnes).
Le titulaire de la certification, spécialiste de l’assemblage et de la réparation des éléments de structure, exerce généralement ses activités dans le domaine des matériaux métalliques et composites au sein d’entreprises de construction ou de maintenance des aéronefs.
Dans le secteur civil, ce métier s’exerce au sein de grandes entreprises de construction et de maintenance, le détenteur de la certification intervient sous l’autorité d’un responsable de chaîne d’assemblage ou d’un responsable de production.

Type d'emplois accessibles :

La qualification de maintenicien aérostructure  renvoie au sein du ministère et dans le secteur civil aux emplois de :
Technicien en structure et chaudronnerie
Technicien aéromobilité structure des aéronefs
Mécanicien structure aéronautique
Chaudronnier, option soudeur, tôlier, tuyauteur
Mouleur stratifié
Ajusteur composite
Technicien aérostructure
Mécanicien structure aéronautique

Code(s) ROME :
  • H2901 - Ajustement et montage de fabrication
  • H2902 - Chaudronnerie - tôlerie
  • H3203 - Fabrication de pièces en matériaux composites
Références juridiques des règlementations d’activité :

L'obtention du statut militaire (sous réserve des conditions de recrutementen vigueur) est éxigée par le Ministère de la Défense pour exercer cet emploi au sein de l'armée de l'air.
Règlementation relative aux aéronefs : La norme FRA 66 :
La commission européenne a établi de nouvelles règles pour le maintien de navigabilité et la maintenance des aéronefs .Ce règlement communautaire est entré en vigueur par étapes, à compter du 28 septembre 2008.
Tous les domaines d’emplois relatifs aux aéronefs d’état et plus particulièrement aux aéronefs militaires, mais aussi ceux relatifs au matériel d’environnement au sol et à l’infrastructure électronique des aérodromes, n’ont pas d’items correspondants dans cette réglementation.
Un règlement FRA  s’inspirant fortement du règlement Européen définit les formations, les procédures de travail et les niveaux propres aux aéronefs d’état. C’est dans ce cadre que les modules 18A (spécificités militaires – avion), 18B (spécificité militaires – hélicoptère) de la FRA 66 ainsi qu’une partie spécifique métier (mise en œuvre, ressources humaines, contrôle de gestion du matériel, …) ont étés crées pour couvrir les domaines spécifiques aux aéronefs militaires alors que certains items (équipements de distraction passagers, installation galleys, structure bois, …) ne sont pas retenus.
Seule, la certification professionnelle par formation valide l'obtention de la norme FRA 66.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Conseil d’instruction par délégation du jury de certification :
Président : le commandant d’école ou encore cadre de formation (directeur de l’enseignement)
Membres : collège de cadres ou formateurs, en tant que de besoin, désignés par le commandant de l’école.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Conseil d’instruction par délégation du jury de certification :
Président : le commandant d’école ou encore cadre de formation (directeur de l’enseignement)
Membres :
- collège de professionnels pour au minimum un quart du nombre total du jury (50% responsable(s) hiérarchique(s) dans l’emploi et 50%titulaire(s) de la certification
- collège de formateur(s)

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 30 mars 2007 publié au Journal Officiel du 21 avril 2007 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour deux ans, avec effet au 21 avril 2007, jusqu'au 21 avril 2009.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 17 mai 2018 publié au Journal Officiel du 24 mai 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Maintenicien en aérostructure" avec effet du 07 août 2017, jusqu'au 24 mai 2023.

Arrêté du 2 juillet 2012 publié au Journal Officiel du 7 août 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous  l'intitulé "Maintenicien en aérostructure" avec effet au 21 avril 2009 jusqu'au 7 août 2017.

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu'au 31 décembre 2006.

Arrêté du 28 mars 2002 publié au Journal Officiel du 6 avril 2002 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Arrêté du 22 juillet 1999 publié au Journal Officiel du 30 juillet 1999 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. Homologation sous l'intitulé 'Technicien de maintenance en structures d'aéronefs', armée de l'air et armée de terre.

Arrêté du 28 septembre 1995 publié au Journal Officiel du 18 octobre 1995 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Arrêté du 31 janvier 1995 publié au Journal Officiel du 24 février 1995 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. Homologation sous l'intitulé 'BE de structures des aéronefs', armée de l'air.

Arrêté du 5 novembre 1990 publié au Journal Officiel du 23 novembre 1990 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. Homologation sous l'intitulé 'BE2 Mécanicien structures', armée de l'air.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 28-04-2002
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP15815 RNCP15815 - Maintenicien en aérostructure
Fiche au format antérieur au 01/01/2019