L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP30330
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 310p : Management
Date d’échéance de l’enregistrement : 08-02-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
Institut français de gestion (IFG) - http://www.groupe-ifg.fr
Activités visées :

Déclinant la stratégie de l'entreprise dans son unité, il assure, au niveau de son centre de responsabilité, les 4 grandes activités de management : les activités de planification, d'organisation, de direction/motivation et de contrôle. Le manager opérationnel décline les objectifs généraux au niveau de son unité et élabore des plans d'actions pour coordonner les différentes activités. Il détermine ensuite les besoins (humains et financiers), les moyens d'action et les personnes responsables des différentes tâches à accomplir. Il dirige et motive les différentes parties prenantes avec lesquelles il communique. Il s'assure, enfin, de la réalisation des objectifs et met en place le cas échéant des plans d'actions correctifs.

Compétences attestées :

Capacités attestées
     Comprendre l’environnement de l’entreprise, ses choix stratégiques, et savoir en mesurer les impacts sur l’unité :
en collectant et analysant les informations stratégiques :
-analyser l’environnement externe de son entreprise
-identifier les leviers et les freins de l’entreprise
-relier ses objectifs de manager opérationnel aux principaux objectifs stratégiques de l’entreprise
en organisant son propre système d’information et son dispositif de veille
-être capable d’avoir une lecture objective des informations et des évènements, en sachant dépasser ses propres filtres cognitifs
-maintenir constamment son niveau d’information sur les variables d’environnement et les bonnes pratiques susceptibles d’impacter son unité
-tenir un discours simple et motivant sur l’environnement, les priorités de l’entreprise et celles de l’unité afin de convaincre ses équipes de la cohérence des initiatives et de canaliser leurs efforts vers l’essentiel
     Conduire le diagnostic complet de son activité, identifier les principales actions de progrès à mettre en œuvre et en assurer le pilotage :
en établissant un diagnostic et en prenant les décisions d’action
-évaluer les capacités et limites de son unité par rapport aux enjeux identifiés, d’en synthétiser la problématique principale et les problématiques secondaires, et d’isoler les axes de progrès essentiels
-élaborer plusieurs types de réponses possibles à la problématique, évaluer leur faisabilité et leurs impacts, et effectuer le choix le plus adapté
-mettre en place un système d’objectifs, des fiches d’action et un tableau de bord « plan de progrès »
en mettant en œuvre et en animant un système de pilotage :
-participer à l’élaboration d’un processus transverse, en tant qu’acteur ou organisateur
-mettre en place une méthode d’animation des plans d’action permettant un maximum de réactivité dans les équipes.
-présenter un bilan d’action, en construire le diagnostic avec les équipes et définir les ajustements nécessaires
     Mettre en œuvre les plans d’action à l’aide de ses ressources propres et de celle des autres acteurs de l’entreprise (Drh, direction financière, logistique), et développer une « stratégie d’alliance » :
en apprenant à conduire son action au sein d’un système
-identifier les principaux processus existants pour lesquels l’unité est partie prenante, leur performance au regard des facteurs clés de succès de l’entreprise et la nature de la contribution de l’unité
-savoir dans quelles conditions un modèle économique peut perdurer ou se modifier sensiblement
-mener une négociation avec une autre unité dans une logique « gagnant/gagnant »
en s’intégrant dans les évolutions du système :
-comprendre les jeux d’acteurs, identifier sa propre capacité de régulation et participer aux projets globaux de changement
-être capable d’anticiper les évolutions, de s’y préparer et de sensibiliser ses équipes
     Stimuler la montée en compétence de son équipe tant au sein du périmètre de l’unité que dans le cadre de projets transverse de l’entreprise :
en manageant la montée en compétences
-identifier le niveau réel d’interaction au sein de l’équipe et entre l’équipe et le système, afin de faire grandir son autonomie et sa force de proposition dans le système
-apprécier et stimuler le développement du potentiel des personnes
-mettre en œuvre dans la pratique quotidienne les leviers adaptés aux caractéristiques de ses principaux collaborateurs sur la base d’un travail de modélisation
en développant son leadership
-mettre en œuvre une démarche continue de feedback en contexte collectif orienté vers la résolution de problème
-communiquer en prenant en compte les caractéristiques de son interlocuteur et en construisant un argumentaire
-mobiliser les ressources nécessaires pour assurer son développement personnel

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Le métier de manager opérationnel est présent dans les entreprises de toutes tailles et dans tous les secteurs d’activités. 

Type d'emplois accessibles :

Les titulaires peuvent prétendre à des postes de responsable d'unité de production, de services fonctionnels, d'équipes commerciales, de chef de projets, ou de chargé d'affaires.
Les points communs de ces différents postes étant
-          une responsabilité globale (technique, financière, relative aux ressources humaines, marketing, ou commerciale).
-          une ou plusieurs relations hiérarchiques
-          un rôle d'interface avec d'autres unités
-          un rôle de management opérationnel

Code(s) ROME :
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • D1406 - Management en force de vente
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • M1704 - Management relation clientèle
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de 35% de représentant de l’organisme (dont le directeur du programme) et de 66% de membres extérieurs (professionnels en entreprise)

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de 35% de représentant de l’organisme (dont le directeur du programme) et de 66% de membres extérieurs (professionnels en entreprise)

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 31 janvier 2018 publié au Journal Officiel du 08 février 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau II, sous l'intitulé "Responsable de business unit" avec effet au 22 février 2013, jusqu'au du 08 février 2021.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 08-02-2018
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019