L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP29453
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 310p : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion (organisation , gestion)
  • 346p : Organisation et coordination d activités opérationnelles ; travaux d état-major
Date d’échéance de l’enregistrement : 21-12-2022
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère des armées - -
Activités visées :

Dans un contexte maritime, national et international, au sein de son organisme ou en états-majors, le responsable en planification et conduite des opérations aéromaritimes exerce les fonctions suivantes :
1. Cadre responsable de la préparation opérationnelle des unités de la Marine, il dirige et coordonne l'organisation, la planification, la préparation et la conduite d’interventions en mer (côtière et hauturière), ou d’opérations complexes de grande ampleur (évacuation de ressortissants, lutte contre la piraterie, nécessitant le déploiement de moyens combinés navals, terrestres, aéromaritimes), ou de protection de sites sensibles et stratégiques.
2. Commandant ou commandant-adjoint sur des bâtiments à la mer, ses activités s’inscrivent dans le cadre de l’action de l’Etat en mer, des actions de sûreté, de prévention des risques et de sécurisation-protection des routes, des ressources et des acteurs du monde maritime français et international (lutte contre le terrorisme, les trafics illicites et la piraterie, surveillance des pêches).

Compétences attestées :

Capacités attestées :
Planification et conduite de missions aéromaritimes
Dans un contexte maritime, national et international :
• Elaborer une analyse stratégique des risques.
• Planifier, concevoir, préparer, conduire et coordonner des opérations complexes, stratégiques ou de protection de sites sensibles.
     Préparation opérationnelle des unités
• Superviser le maintien et le développement des compétences des personnels de l’unité.
• Diriger des actions de formation majeures.
     Management organisationnel
• Piloter le fonctionnement de l’organisme ; veiller à la protection et à la préservation des lieux et de son patrimoine immatériel et immobilier.
• Superviser la gestion des ressources humaines de l’organisme.
• Superviser et contrôler la gestion du matériel et des finances (approvisionnements, gestion et stockage des équipements et matériels sensibles ; maintenance des matériels ; finances, logistique).

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Le titulaire du titre intervient dans le champ de la conception, l’organisation et la direction d’opérations complexes maritimes, terrestres ou aéromaritimes, de la protection de sites sensibles. Il exerce son activité à terre et en mer, au sein de l’unité qu’il dirige, en états-majors nationaux et internationaux, dans des contextes nationaux ou internationaux instables ou générateurs de crises.

Type d'emplois accessibles :

Au sein d'entreprises ou d'organismes nationaux ou internationaux : gestion des activités d’un ensemble de navires ; conception et mise en œuvre des plans de déploiement de navires commerciaux ; établissement et gestion des routes de navigation des navires commerciaux ; responsable de la protection des navires ; de plateformes pétrolières off-shore ; de sites sensibles ; responsable d’opérations de fusion/acquisition (conception, préparation et mise en œuvre, renseignement, planification en phases et objectifs, déstabilisation, OPA) ; responsable/directeur de la sécurité des informations, des personnes et des infrastructures ; DRH d’entreprise ; Directeur administratif et financier.

Code(s) ROME :
  • K1703 - Direction opérationnelle de la défense
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • K2502 - Management de sécurité privée
Références juridiques des règlementations d’activité :

Aptitude médicale et psychique à l’exercice de l’emploi.
Obtention du statut militaire exigée par le ministère de la Défense pour exercer cet emploi en tant que militaire.
Habilitation « Secret Défense »
Le niveau Secret défense (SD) est réservé aux informations ou supports protégés dont la divulgation est de nature à nuire gravement à la défense nationale.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Conseil d’instruction de l’Ecole des fusiliers marins par délégation ou jury de certification

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

1 président, 2 professionnels, 2 formateurs

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 8 décembre 2017 publié au Journal Officiel du 21 décembre 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, sous l'intitulé "Responsable en planification et conduite des opérations aéromaritimes" avec effet au 01 juillet 2010, jusqu'au 21 décembre 2022.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 21-12-2017
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019