L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP29322
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 250 : Spécialites pluritechnologiques mécanique-electricite
  • 251 : Mécanique générale et de précision, usinage
  • 232 : Bâtiment : construction et couverture
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ecole des hautes études d'ingénieur (HEI Lille) - http://www.hei.fr
Activités visées :

L’ingénieur généraliste HEI analyse, conçoit, réalise, conduit et  gère des projets d’envergure à haute valeur technique. Il manage des équipes dans un contexte international et multiculturel dans le respect des valeurs humaines et sociétales de l’école.  Il est intégré en bureaux d’étude, sociétés d’ingénierie, industrie ou SSII dans le champ d’action de son domaine d’activité.

Activités visées :

- Analyser les besoins du client/prospect, les données techniques, économiques

- Etudier la faisabilité du projet et élaborer des propositions techniques, technologiques et financières

- Définir les méthodes, les moyens d'études et de conception et leur mise en oeuvre

- Concevoir des solutions, des évolutions techniques, technologiques et étudier les caractéristiques du projet

- Réaliser des tests et essais, analyser les résultats et déterminer les mises au point du produit, du procédé

- Etablir les rapports de production, proposer des évolutions et améliorations d'organisation, de productivité, de logistique

- Elaborer et faire évoluer les dossiers techniques de définition du projet

- Suivre et mettre à jour l'information scientifique, technologique, technique, éconoique, réglementaire...

- Superviser et contrôler la conformité de procédés, de matières et de produits entrants ou sortants en fonction des commandes, des référentiels

- Sensibiliser le personnel à l'organisation, la qualité, la sécurité...

- Apporter une assistance technique aux différents services, aux clients

 

Compétences attestées :

Capacités attestées

Le diplômé doit maîtriser les compétences suivantes :

- Compétences scientifiques et techniques : La connaissance et la compréhension d'un large champ de sciences fondamentales et la capacité d'analyse et de synthèse qui leur est associée. / L'aptitude à mobiliser les ressources d'un champ scientifique et technique liées à une spécialité. / La maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur. / Conduite d’expérimentations, dans un contexte de recherche et à des fins d'innovation et capacité d'en utiliser les outils.

 - Compétences de gestion et management en entreprise : L'esprit d'entreprise et l'aptitude à prendre en compte l’environnement économique, le respect de la qualité, la compétitivité et productivité, les exigences commerciale. / La capacité à intégrer les enjeux sociaux, d'éthique, de sécurité et de santé au travail dans le cadre de son emploi. / Prise en compte des contraintes écologiques, notamment par application des principes de développement durable. / L'aptitude à prendre en compte les aspirations et évolutions sociétales.

 - Compétences sociales et humaines : La facilité à s'insérer dans la vie professionnelle, à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer. / La faculté à travailler en contexte international. / L’intelligence de soi, l’autoévaluation, la gestion de ses compétences et  à opérer ses choix professionnels.

 - Compétences transversales spécifiques à l'école : Conduite de projets et méthodologies d’analyse. / Gestion et management des entreprises / formation humaine (communication, connaissance de soi, éthique, exercice de responsabilité, ouverture culturelle).

 

Capacité spécifiques aux domaines de professionnalisation :

- Bâtiment, aménagement et architecture. Il effectue les procédures d’acquisition de terrain et biens immobiliers, prospecte de nouveaux marchés, est le lien entre le maître d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage, appréhende le projet dans sa conception générale, suit la conformité de travaux jusqu’à la réception. Il peut proposer des solutions techniques, esquisser un projet de création, analyser des choix techniques, sélectionner les architectes et entreprises.

- Banque, finance, assurance.Il connaît et comprend les divers produits et montages financiers, maîtrise ce qui a trait à la gestion des risques, est capable de concevoir des produits d’assurance ou financiers, analyse des secteurs d’activités économiques, participe à l’organisation et au développement des entreprises. Son champ de compétences s’étend également aux mathématiques financières, techniques et à la réglementation bancaire et d’assurance.

- Bâtiment, travaux publics.Capacité à : dimensionner et concevoir un ouvrage durable ; métrer une opération et en réaliser le chiffrage ; maîtriser le contexte législatif lié à l’acte de construire ; connaître le déroulement d’une affaire ; sensibiliser les acteurs de la construction au respect des procédures de sécurité ; connaître les bases de gestion des différentes composantes d’un projet.

- Conception mécanique.Capacité à : dimensionner et concevoir un produit ; mettre en œuvre des outils de simulation numérique et de calcul ; rédiger, analyser, répondre et choisir un matériau à partir d’un cahier des charges ; définir, concevoir et mettre en place les moyens qui serviront à fabriquer les produits.

- Entrepreneuriat.Il identifie les opportunités d’affaires, conduit une étude de marché, définit une stratégie commerciale, un besoin de recrutement, gère des ressources humaines, a une vision juridique. Il construit un prévisionnel  financier, diagnostique une situation d’entreprise et en analyse les risques, impulse une organisation, communique, fait circuler l’information.

- Energies, systèmes électriques et automatisés.Il sait gérer et mettre en œuvre des projets en électricité et/ou automatismes faisant appel à des compétences techniques, financières, juridiques et managériales. Il analyse, conçoit, réalise des systèmes de conversion statique, sait prendre en compte des problématiques d’énergies r

- Ingénierie médicales et santé.C’est un conseiller sur le choix et l’utilisation des matériels biomédicaux. Il anticipe les évolutions techniques, médicales et organisationnelles et les adapte aux activités de son environnement. Il rédige, répond aux cahiers des charges, évalue les procédures de gestion des risques, conçoit les actions de formation. Il est impliqué dans les procédures d’achat et les actions de maintenance. Il analyse ce qui a trait à la fabrication et à la distribution sécurisée des médicaments.enouvelables, maîtrise la gestion des réseaux électriques et production d’énergie, analyse, modélise, élabore et met en œuvre des processus industriels.

- Informatique et technologie de l’information.Il conçoit et fait évoluer l’architecture d’un système d’information, identifie les risques liés à la sécurité et mène les actions adéquates pour les maîtriser. Il sait utiliser les principaux systèmes d’exploitation, maîtrise l’utilisation d’une infrastructure système et réseaux, développe une informatique de qualité, rédige un cahier des charges et acquiert une méthodologie de gestion de projet. Il optimise, modélise, conçoit, administre un système de gestion de bases de données.

- Management des opérations Industrielles et Logistiques.Il connaît les différents maillons du supply chain, organise une chaîne logistique, gère les approvisionnements, organise et gère un site d’entreposage, maîtrise les différents modes de transport de marchandise. Il sélectionne les fournisseurs, prestataires, négocie les contrats, organise et optimise les ateliers de production, connaît les normes QHSE, gère des ressources humaines, financières, matérielles, assure du reporting.

- Mécatronique / Robotique.Large champ de connaissances en électronique, mécanique, automatique et informatique / Maîtrise un logiciel de CAO / Capacité à intégrer les normes qualité et utiliser les outils de résolution des problèmes / Capacité à dimensionner, piloter et intégrer des robots industriels / Etre force de proposition pour le développement de l’industrie du futur.

- Procédés, chimie, environnement.Il évalue les risques, cherche les informations dans le cadre règlementaire, applique les principes de la chimie verte et de l’éco-conception, réalise des bilans matière et thermique, choisit et optimise les outils de production. Il détermine les techniques analytiques, traite diverses données, calcule des grandeurs statistiques caractéristiques liées aux produits.

- Smart cities.Il a des connaissances technologiques dans les domaines électronique, électrotechnique, énergétique, informatique et automatique. Il connaît les énergies renouvelables, leur mode de distribution et de production. Il conçoit des systèmes automatisés et d’équipement de l’habitat, gère les flux urbains de transport et l’expansion des agglomérations, chiffre et suit le financement des installations (climatique, thermique, domotique).

- Technologies, innovation et management international textiles.Il maîtrise les techniques de fabrication textile, les approfondit et peut les remettre en cause, conçoit et met au point des produits, élabore cahier des charges et contrats, analyse les conformités, règles les éventuels contentieux. Il prospecte, analyse les marchés, négocie prix, délais, suit l’exécution des contrats, évalue fournisseurs et produits, définit les objectifs et évalue les résultats.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Les ingénieurs diplômés exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que la construction, l'automobile, les transports, l'aéronautique, le génie civil, les études techniques, l'ingénierie, la R&D.

Type d'emplois accessibles :

Le professionnel exerce son activité dans les départements liés à l’ingénierie, aux études et conseils techniques, la R&D ; ceux liés à la production, l’exploitation, la maintenance, les essais, la qualité et la sécurité. Il intervient dans la recherche et le développement, et peut être amené à mettre en oeuvre des systèmes d'information.

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Jury général : Directeur HEI, Directeur Formation, représentants des enseignants dont ceux du monde professionnel.

Jury « Eight Week Project » : enseignants et représentants de l’entreprise.

En contrat d’apprentissage X

Jury général : Directeur HEI, Directeur Formation, représentants des enseignants dont ceux du monde professionnel.

Après un parcours de formation continue X

Jury général : Directeur HEI, Directeur Formation, représentants des enseignants dont ceux du monde professionnel.

Jury « Eight Week Project » : enseignants et représentants de l’entreprise.

En contrat de professionnalisation X

Jury général : Directeur HEI, Directeur Formation, représentants des enseignants dont ceux du monde professionnel.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Directeur HEI, directeur formation, représentants des enseignants, représentants du monde professionnel

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Articles D612-33 à D612-36 du code de l'éducation (grade de master)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Reconnaissance de l'école par l'état par décret en date du 18 juin 1968 (paru au J.O le 19 juin 1968)
Reconnaissance par la CTI (Commission des Titres d'Ingénieur) le 2 avril 1935 (paru au
J.O du 26 août 1936).

L'école HEI de l'association Yncréa Hauts-de-France figure dans la liste CTI des écoles habilitées à délivrer le titre d'ingénieur diplômé.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 01-09-2016
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP4216 RNCP4216 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'École des hautes études d'Ingénieur du groupe HEI-ISA-ISEN
Fiche au format antérieur au 01/01/2019