L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP27337
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 230p : Coordination de chantiers tous corps d état
Date d’échéance de l’enregistrement : 18-12-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère de la Défense - -
Activités visées :

 Le titulaire de la certification est intégré dans une équipe pluri-technique de maîtrise d’œuvre composée d’architectes, d’ingénieurs, de techniciens et de dessinateurs.
Cette équipe est chargée de mener les études de conception, de préparer la passation de contrats de travaux et d’en suivre l’exécution.
Domaine d’activités 1 - Réalisation des études de conception
    Participer à la réalisation de l’esquisse de conception architecturale ;
    Participer à la réalisation des études d’avant-projets (APS et APD).
Domaine d’activités 2 - Contractualisation des marchés de travaux
    Participer aux études de projet ;
    Assister le maître de l’ouvrage pour la passation des contrats de travaux.
Domaine d’activités 3 - Direction de l’exécution des contrats de travaux
    Viser les études d’exécution ;
    Suivre l’exécution des contrats de travaux ;
    Ordonner, piloter et coordonner les entreprises ;
    Assister le maître d’ouvrage pour les opérations de réception et le suivi de la garantie de parfait achèvement.

Compétences attestées :

Les capacités attetsées :
    Pré-dimensionner des installations techniques (électricité, réseaux d'eau, installations de génie climatique, ...)
    Rédiger un CCTP
    Rédiger les pièces administratives d'un marché
    Analyser une note de calculs pour vérifier sa conformité
    Rédiger un ordre de service
    Organiser une réunion de chantier
    Rédiger un procès-verbal de réunion de chantier
    Traiter un projet de décompte
    Réaliser un calendrier contractuel de travaux
    Réaliser les opérations préalables à la réception et les procédures de levées de réserves.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Au sein du ministère de la défense :
Bâtiment et travaux publics
Maîtrise d'oeuvre
     Dans le secteur civil :
Bâtiment et travaux publics
Maîtrise d'oeuvre

Type d'emplois accessibles :

Au sein du ministère de la Défense, le titulaire de la certification professionnelle occupe les emplois suivants :
Technicien en maîtrise d’œuvre dans un Établissement du service d’infrastructure de la Défense.
     Au sein du secteur civil, les emplois occupés sont les suivants :
-Technicien d’études en BTP
-Technicien contrôleur de chantier
-Responsable de travaux ou conducteur de travaux
-OPC (ordonnancement, pilotage et coordination)
-Chargé d’affaires dans une société de coordination de la sécurité et de la protection de la santé sur chantier.

Code(s) ROME :
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
Références juridiques des règlementations d’activité :

Habilitation particulière au sein du ministère de la Défense : agent assermenté dans le cadre des infractions ou malfaçons susceptibles de toucher au domaine foncier et immobilier de l’État.
Le statut militaire est exigé pour exercer l’emploi au sein du ministère de la Défense à l’occasion des opérations extérieures ou dans certains emplois nécessitant le statut militaire.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

 -le commandant l’école du Génie (président du jury) ou son représentant ;
-le responsable du collège des formateurs ;
-le responsable pédagogique de la formation.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Composition du jury :
- le commandant de l’école du Génie ou son représentant ;
- 1 responsable la catégorie « employeur » appartenant au SID (chef d’USID, chef de pôle maîtrise d’œuvre ou de conduite d’opération) ;
- 1 personnel de la catégorie « salarié » appartenant au SID (conducteur de travaux ou TSEF2 chargé d’affaires travaux) ;
- le responsable des formateurs ;
- 1 membre du collège formateur (formateur en techniques du bâtiment).

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 16 février 2006 publié au Journal Officiel du 5 mars 2006 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 5 mars 2006, jusqu'au 5 mars 2011.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 15 décembre 2016 publié au Journal Officiel du 18 décembre 2016 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau III, sous l'intitulé " Conducteur de travaux d'opérations d'infrastructure" avec effet au 5 mars 2011, jusqu'au 18 décembre 2021.

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu'au 31 décembre 2005.

Arrêté du 9 décembre 2002 publié au Journal Officiel du 18 décembre 2002 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. L'homologation prend effet à compter du 1er juillet 1997 et jusqu'au 31 décembre 2003.

Arrêté du 15 octobre 1999 publié au Journal Officiel du 23 octobre 1999 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. Homologation sous l'intitulé ' Conducteur de travaux'.

Arrêté du 17 novembre 1993 publié au Journal Officiel du 9 décembre 1993 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. Homologation sous l'intitulé 'BMP2 Conducteur de travaux'.

Arrêté du 17 juin 1980 publié au Journal Officiel du 21 août 1980 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. Homologation sous l'intitulé 'BMP2 Conducteur militaire de travaux'.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 28-04-2002
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP2813 RNCP2813 - Conducteur de travaux
Fiche au format antérieur au 01/01/2019