L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP26876
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 255 : Electricite, électronique
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
  • 227 : Energie, génie climatique
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Institut national des sciences appliquées de Strasbourg (INSA-Strasbourg) - http://www.insa-strasbourg.fr
Activités visées :

 
L’ingénieur diplômé en Génie Electrique de l’INSA de Strasbourg (GE) est un ingénieur de terrain, généraliste en génie électrique. Il est appelé à gérer les aspects scientifiques, techniques, organisationnels, économiques et humains de projets dans les grands domaines du génie électrique :
électrotechnique, électronique, informatique industrielle, production et transformation d’énergie, commande et architecture système.

Compétences attestées :

 
Les diplômés de la spécialité Génie Electrique de l’INSA de Strasbourg ont des compétences certifiées dans six champs principaux :

- connaître et maîtriser du socle scientifique de l'ingénieur (point fort)
- résoudre des problèmes d’ingénierie (point d'excellence)
- concevoir des produits, des systèmes, des moyens ou des méthodes (point d'excellence)
- mener une investigation méthodique relative à un problème d'ingénierie (point fort)
- mettre en application des connaissances pour développer des savoir-faire pratiques (point d'excellence)
- mobiliser les compétences transversales pour manager les équipes et les projets (point fort)


Dimensions propres à la spécialité Génie Electrique :
Les objectifs finaux de la formation sont de faire de nos étudiants des ingénieurs généralistes en génie électrique, se préparant à être des experts dans leur domaine, ouverts sur leur environnement scientifique, technique, technologique et humain.

L’ingénieur GE est capable de :
- mobiliser ses connaissances et de les compléter si nécessaire dans un large spectre de sciences fondamentales,
- maitriser les outils d’analyse et les méthodes de conception nécessaires à l’accomplissement des missions qui lui sont confiées,
- mobiliser des connaissances pluridisciplinaires permettant la résolution de problèmes ou la conception de systèmes complexes,
- collaborer avec les autres acteurs d’un projet ou travailler dans un contexte international.



Les compétences générales listées ci-dessus portent particulièrement sur les éléments suivants :


> Conception de produits ou de systèmes en génie électrique

Méthodes d’ingénierie :
- définition du cahier des charges techniques.
- conception
- dimensionnement
- optimisation et validation
- industrialisation

Outils d’ingénierie :
- modélisation et simulation de systèmes électriques
- réalisation de prototypes


> Gestion de projets industriels et techniques

Méthodes d’ingénierie :
- définition des besoins
- organisation et pilotage de projet

Outils d’ingénierie :
- audit et diagnostic
- management de projet dans un contexte pluri-disciplinaire

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

 
Secteurs d’activités :
- production, transformation et distribution de l’énergie électrique
- études et ingénierie
- transports aériens, terrestres et maritimes
- métallurgie
- informatique industrielle

Type d'emplois accessibles :

 
Types d’emplois accessibles :
- ingénieur R&D
- ingénieur de production
- ingénieur d’affaire
- ingénieur informaticien
- ingénieur conseil ou ingénieur expert
- chef de projet

L’enquête annuelle réalisée par l’école montre que la majorité de nos diplômés intègrent des grandes entreprises nationales et internationales, des ETI et des PME.

Code(s) ROME :
  • H1101 - Assistance et support technique client
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2501 - Encadrement de production de matériel électrique et électronique
  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 
Le jury de diplôme comprend : 
- le directeur de l’école
- le directeur de la formation, 
- les directeurs de département
- le responsable des relations internationales
- le responsable des langues vivantes

Le jury de diplôme vérifie les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les étudiants diplômés.

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

 
Le jury de diplôme comprend : 
- le directeur de l’école
- le directeur de la formation, 
- les directeurs de département
- le responsable des relations internationales
- le responsable des langues vivantes

Le jury de diplôme vérifie les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les étudiants diplômés.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 
Le Jury VAE est composé de 6 personnes minimum :
- le directeur de la formation
- le directeur de la formation continue ou son représentant
- un enseignant en sciences humaines et sociales
- le directeur du département
- le coordonnateur de la spécialité (rapporteur interne)
- un professionnel en activité (rapporteur externe)

Le jury de diplôme comprend : 
- le directeur de l’école
- le directeur de la formation
- les directeurs de département
- le responsable des relations internationales
- le responsable des langues vivantes

Le jury de diplôme vérifie les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les étudiants diplômés.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

 
Accords de double diplôme :
- Hochschule de Karlsruhe (Allemagne)
- Université d’Uberlandia (Brésil)
- Illinois Institute of Technology (Chicago, USA)

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 
Articles D612-33 à D612-36 du code de l’éducation (grade de master)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 
Arrêté du 26 janvier 2017 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 
LOI n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale
LOI n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale
Décret n°2002-590 du 24 avril 2002 pris pour l’application du premier alinéa de l’article L. 613-3 et de l’article L. 613-4 du code de l’éducation et relatif à la validation des acquis de l’expérience par les établissements d’enseignement supérieur

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 01-09-2016
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019