L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP26580
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 221 : Agro-alimentaire, alimentation, cuisine
  • 118 : Sciences de la vie
  • 221r : Contrôle de qualité alimentaire
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Université de Bretagne Occidentale - Brest - http://www.univ-brest.fr
Activités visées :

L'ingénieur "Microbiologie et Qualité" gère les différentes composantes de la qualité des produits pour mieux la maîtriser et conduit les démarches relatives à l'assurance qualité et la certification en entreprise. Il gère aussi les aspects d’organisation, techniques, humains et financiers de la qualité et de la sécurité des produits de consommation allant de la production jusqu’à la distribution. En interaction permanente avec la direction, la maîtrise et le personnel d'exécution, il anime et fait vivre le système qualité de l'entreprise. Il prend aussi en charge les aspects de la santé et sécurité au travail, de l’environnement et de l’éthique. Il s’assure enfin que les spécifications sont conformes aux cahiers des charges tout au long de la chaîne.

 Grands domaines techniques de référence

Agroalimentaire, produits cosmétique et d’hygiène corporelle, établissements de santé, Microbiologie, qualité.

Compétences attestées :

La certification implique la vérification des qualités ou capacités suivantes :

 -Utiliser les méthodes et les outils de l’ingénieur (outils informatiques, mathématiques et statistiques) : identification, modélisation et résolution de problèmes même non familiers et incomplètement définis dans les domaines scientifiques et techniques de l’agro-alimentaire, de l'industrie cosmétique ou de la santé

 -Utiliser les notions de bases en physique, chimie, biologie et technologie nécessaires pour une approche critique de la qualité des produits végétaux, animaux et de la mer en vue de leur valorisation en agro-alimentaire, pharmaceutique, cosmétique et autres industries.

 -Utiliser les notions de bases sur les emballages, en nutrition et diététique et en toxicologie alimentaire.

 -Prendre en compte les effets des opérations unitaires du génie des procédés et leurs interactions, leurs conséquences sur les propriétés fonctionnelles et nutritionnelles des aliments.

 -Mesurer et contrôler le risque microbien (bactéries, virus, parasites et champignons susceptibles d'être pathogène pour l'homme ou pouvant entraîner une altération des aliments).

 -Veiller à la conformité de l'hygiène des procédés, concevoir un plan d'hygiène et de nettoyage/désinfection et assurer la formation des personnels à ces aspects.

 -Mettre en place l'analyse des dangers (système HACCP) et la faire vivre afin de maîtriser les dangers biologiques, chimiques ou physiques dans la chaîne alimentaire ainsi que gérer des crises alimentaires.

-Mettre en œuvre les différentes étapes de la construction d'un système de management de la qualité, de la sécurité des aliments et plus généralement de produits élaborés à partir de matrices biologiques et de l'environnement, le faire vivre et l'améliorer.

-Assurer la gestion de la sécurité des personnes et de l'ergonomie dans les entreprises en lien avec le droit du travail.

-Rechercher de la documentation scientifique, technique et réglementaire sur un sujet précis, l’analyser, en faire un résumé, une synthèse et la présenter.

 -Maîtriser les techniques de management et de communication afin d'assumer des missions d'animation, d'encadrement et de gestion de projet.

 -Gérer des ressources humaines pour l'appréhension du contexte économique et humain (éthique et responsabilité sociétale) de l'entreprise et participer à sa stratégie de développement.

 -Utiliser les concepts essentiels de marketing, de stratégie, de gestion financière et de gestion de production.

 -Utiliser l'anglais technique et scientifique et une seconde langue permettant de prendre en compte la dimension internationale de son activité et d’exercer son métier à l’échelle internationale.

 -Se connaitre, s’autoévaluer, gérer ses compétences (notamment dans une perspective de formation tout au long de la vie) et opérer ses choix professionnels

 La formation de 3ème année comprend 5 options qui sont conçues pour développer des compétences spécialisées dans différents domaines, facilitant l’accès au premier emploi. Ces options ne sont pas des spécialisations et ne donnent pas lieu à une mention sur le diplôme.

 Pour l’option « Qualité en Industries Agro-Alimentaires »

Mettre en œuvre les outils permettant d’analyser les caractéristiques organoleptiques et physiques des aliments ainsi que les outils du responsable Qualité en IAA.

 Pour l’option « Qualité en Santé »

Par une connaissance du milieu hospitalier et de son fonctionnement, mettre en place la démarche qualité, la gestion des risques et des certifications spécifiques aux établissements de santé.

 Pour l’option « Qualité en Cosmétique et Produits d’Hygiène Corporelle »

Par une connaissance du secteur cosmétique et de son fonctionnement, mettre en place la démarche qualité pour les entreprises liées à la fabrication des produits cosmétiques.

 Pour l’option « Marketing-Vente »

Conduire des projets marketing, de la négociation-vente et de l'animation de réseaux de vente dans les secteurs de l’agro-alimentaire ou de l’hygiène-beauté.

 Pour l’option « Recherche »

Utiliser les connaissances en physiologie, écologie et génétique microbienne.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

 Les ingénieurs diplômés seront en mesure de valoriser leur spécialisation en microbiologie et qualité en valorisant leurs activités dans les secteurs suivants :

 - Industries agro-alimentaires

 - Restauration collective/hors-foyer

 - Hôtellerie et restauration

 - Etablissements de santé

 - Industrie chimique, pharmaceutique, biotechnologique et cosmétique

 - Sociétés de service aux entreprises

 - Commerce et distribution

 - Administration d’Etat et collectivités territoriales

 - Enseignement et/ou recherche

 

Type d'emplois accessibles :

 Les principales activités professionnelles des ingénieurs diplômés sont :

 - Responsable qualité, hygiène, sécurité, environnement et développement durable 

 - Responsable formation, audit, réglementation

 - Responsable production, achat, approvisionnement, logistique

 - Marketing, technico-commercial, gestion, chargé d’affaires

 - Ingénieur recherche et développement

 

Code(s) ROME :
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
Références juridiques des règlementations d’activité :

N/A

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 Jurys semestriels d’année :

 Le Directeur de l’Ecole est Président du jury

 Les autres membres sont le responsable de l'année de formation et des enseignants et enseignant-chercheurs intervenant au cours de l’année.

 Jury de fins d’études :

 Le Directeur de l’Ecole est Président du jury

Les autres membres sont le responsable de la formation et les trois responsables d’année

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Jurys semestriels d’année :

Le Directeur de l’Ecole est Président du jury

Les autres membres sont le responsable de l'année de formation et des enseignants et enseignant-chercheurs intervenant au cours de l’année.

Jury de fins d’études :

Le Directeur de l’Ecole est Président du jury

Les autres membres sont le responsable de la formation et les trois responsables d’année

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X

VAP/VES : composition du jury suivant les règles en vigueur à l’UBO.

Par expérience X

VAE : composition du jury suivant les règles en vigueur à l’UBO.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Accord de double diplôme avec l’université de technologie alimentaire (UTA) de Plovdiv (Bulgarie)-Formation d’ingénieurs en procédés agroalimentaires

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 27 Août 2012 paru au Bulletin Officiel N°34 du 20 septembre 2012.

 

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 13 janvier 2014 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé paru au JORF n°0015 du 18 janvier 2014.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 01-09-2014
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.univ-brest.fr/esiab

http://www.univ-brest.fr/


CTI

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP9312 RNCP9312 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Ecole Supérieure de MIcrobiologie et Sécurité Alimentaire de Brest
Fiche au format antérieur au 01/01/2019