L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP24866
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 344 : Sécurite des biens et des personnes, police, surveillance
Date d’échéance de l’enregistrement : 03-12-2020
Nom légal Nom commercial Site internet
GENDARMERIE MARITIME VCSM P616 TRIEUX - -
Activités visées :

 Le responsable de sûreté maritime et portuaire a pour mission d'assurer la protection des navires dans les approches maritimes, sur les plans d'eau et installations portuaires contre l'ensemble des atteintes de sûreté (terrorisme, activités illicites,.....). Pour cela, il doit :
- évaluer les vulnérabilités de la zone maritime et fluviale de régulation et des escales en analysant l'environnement de cette zone et en définissant une conduite d'action préventive et des mesures de protection ponctuelle selon les évènements survenant sur le site.
- sécuriser la zone maritime et fluviale de régulation et des escales en collectant, exploitant et en partageant les informations présentant un intérêt pour le site, en établissant et en actualisant la fiche réflexe propre à chaque menace, en dirigeant et en contrôlant la mise en œuvre des actions préventives et des mesures de protection sur la zone maritime et en complétant les mesures de protection en intervenant sur le plan judiciaire chaque fois que nécessaire sur les navires ou sur les installations portuaires.
- apporter son expertise de sûreté aux autorités maritimes et portuaires en participant à l'élaboration des plans de sûreté et des dispositifs de circonstances avec les autres services de l'État agissant au niveau départemental (groupe d'experts), en siégeant en tant que membre au sein du comité local de sûreté portuaire présidée par le préfet et en apportant son concours pour la mise en œuvre d'exercice de sûreté avec les exploitants portuaires.

Compétences attestées :

 Les capacités attestées :
- Appréhender l'environnement maritime (règlementation et enjeux économiques) et sa zone de compétence (zones à risques, points sensibles, flux)
- Définir la typologie de la menace
- Dissuader les menaces
- Appréhender l'environnement
- Définir des mesures de protection
- Développer un réseau de correspondants
- Recueillir les informations en rapport avec la sûreté du site
- Analyser les informations recueillies en rapport avec la sûreté du site
- Informer les autorités ayant à en connaitre
- Conceptualiser les processus opérationnels et procédures de réaction aux risques de sûreté
- Concevoir et commander le service de l'unité
- Contrôler l'efficacité des mesures et l'exécution du service
- Développer les compétences des personnels
- Diligenter des enquêtes pénales appliquées au milieu maritime

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

 La sûreté maritime et portuaire s'exerce au sein des pelotons de sûreté maritime et portuaire dans les ports civils de Marseille Port de Bouc (45 militaires) - Le Havre (35 militaires) et Dunkerque, et au sein des pelotons de sûreté des zones protégées dans les ports militaires de Brest, Toulon et Cherbourg.

Type d'emplois accessibles :

Responsable de sûreté maritime et portuaire
Dirigeant d'entreprise de sécurité et de sûreté (secteur privé)

Code(s) ROME :
  • N2205 - Direction d''escale et exploitation aéroportuaire
  • K2502 - Management de sécurité privée
  • K2503 - Sécurité et surveillance privées
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Président: colonel commandant la gendarmerie maritime ou son représentant
Membres
- commandant du centre national d'instruction de la gendarmerie maritime à Toulon ou son représentant
- un commandant de peloton de sûreté maritime et portuaire
- un gradé d'encadrement affecté en PSMP
- un agent de sûreté portuaire dans un port d'importance vitale (ASP) ou un officier de sûreté d'une compagnie d'armement (CSO)

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Président: colonel commandant la gendarmerie maritime ou son représentant
Membres
- commandant du centre national d'instruction de la gendarmerie maritime à Toulon ou son représentant
- un commandant de peloton de sûreté maritime et portuaire
- un gradé d'encadrement affecté en PSMP
- un agent de sûreté portuaire dans un port d'importance vitale (ASP) ou un officier de sûreté d'une compagnie d'armement (CSO)

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 26 novembre 2015 publié au Journal Officiel du 3 décembre 2015 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, sous l'intitulé "Responsable de sûreté maritime et portuaire" avec effet au 29 février 2008, jusqu'au 3 décembre 2020.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 03-12-2015
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019