L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP2476
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 222 : Transformations chimiques et apparentées (y.c. industrie pharmaceutique)
  • 343 : Nettoyage, assainissement, protection de l'environnement
  • 111f : Sciences des matériaux, physique-chimie des procédés industriels
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Activités visées :

Le titulaire du DUT Génie Chimique-Génie des Procédés option PROCEDES participe en collaboration avec l’ingénieur, à la conception, à la mise en œuvre et à l’optimisation des procédés industriels de transformation de la matière et de l’énergie par voies chimique et physique dans de nombreuses industries. 

·  Il met au point le mode opératoire de fabrication afin d’assurer une production industrielle stable.

·  Il définit les caractéristiques des procédés, conçoit des installations et dimensionne les appareillages.

·  Il réalise les opérations de réaction, de transformation et de purification de la matière ; il analyse les résultats.

·  Il prélève et analyse (ou fait analyser) les matières premières et les produits obtenus afin de s’assurer de leur qualité et propose des modifications des paramètres du procédé pour atteindre la qualité souhaitée

·  En unité pilote, il effectue les essais et teste les équipements.

·  En bureau d’études, il dimensionne les appareillages et réalise les schémas d’installation.

·  En production, il est responsable de la conduite d’unités et supervise la maintenance des installations.

Quel que soit le poste qu’il occupe, sécurité, protection de l’environnement, développement durable (recyclage, chimie verte, intégration énergétique, …) et qualité sont au cœur de ses préoccupations.

Compétences attestées :

•Compétences liées à la production

Piloter des installations de production
Réaliser et superviser des contrôles en cours de production
Prendre en charge les anomalies, dérives du procédé et dysfonctionnements des installations de production.

 

•Compétences liées aux méthodes et à l’industrialisation des procédés

Elaborer des propositions techniques concernant des équipements et installations de production : pré-dimensionnement, optimisation d’une installation en tenant compte des contraintes de production - Evaluer le coût d’un équipement. Réaliser des schémas procédés, des dossiers techniques
Installer de nouveaux équipements de production 

 

•Activités et compétences liées à la Recherche et Développement 

Mettre au point des procédés : élaborer des schémas de procédés ; proposer des solutions pour développer un procédé en fonction des spécifications du produit à obtenir et en intégrant les contraintes QHSSE
Réaliser des essais et tests sur des équipements pilotes : Utiliser les outils de simulation des procédés - Réaliser des tests et essais de mise au point de procédés - Analyser les résultats des tests - Identifier les anomalies des procédés, leurs causes et proposer des solutions adaptées
Optimiser les procédés de production : Analyser le procédé de production et le fonctionnement des équipements à l’aide des indicateurs de production - Proposer les actions d’amélioration et les modifications techniques nécessaires afin d’optimiser les procédés de production 

•Activités et compétences liées à la communication, au travail en équipe 

Produire des documents de travail (*) - Rechercher, traiter et partager les informations (*) - Communiquer et travailler en équipe (*) - Encadrer une équipe – Travailler en équipe projet, gérer un projet
(*) y compris en anglais
Diffuser des consignes : Expliquer les consignes, procédures, règles de fonctionnement et gestes professionnels, aux membres de l’équipe ; vérifier leur compréhension et leur mise en œuvre.

 •Compétences liées aux règles QHSSE et au développement durable 

Appliquer des règles QHSSE, identifier et analyser les exigences du développement durable : Identifier et analyser les exigences des réglementations et normes (ICPE, IPPC, REACH, , BPL, BPF…), des plans de prévention des risques technologiques (PPRT) - Détecter les non-conformités au regard des exigences de la qualité, de la sécurité et de la protection de l’environnement et alerter - Appliquer et faire appliquer strictement les règles et procédures liées à la sécurité, au respect de l’environnement, à la qualité.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Le titulaire d’un DUT Génie chimique génie des procédés option Procédés exerce son activité dans différents secteurs de l’industrie : chimie, pétrochimie, pharmacie, environnement, traitement des eaux, énergie, plasturgie…

 

 

Dans les grandes entreprises, le technicien supérieur travaille aux côtés d’ingénieurs en ateliers de production ou en unités pilotes, en bureaux d’études, ou en recherche-développement ; dans les PMI, il peut se retrouver seul à gérer toutes les activités correspondant au génie des procédés.

Type d'emplois accessibles :

Le titulaire du DUT Génie chimique génie des procédés option Procédés occupe les emplois suivants:

- Agent de maîtrise, technicien supérieur de production, chef de poste en fabrication ;
- Chef de quart en industrie chimique, chef d’atelier en chimie/pharmacie
- Pilote d’installation de production
- Technicien supérieur en recherche-développement
- Chargé d’études ou en bureaux d’études ou service d’ingénierie
- Technicien supérieur sécurité
- Technicien supérieur environnement
- Technicien supérieur dans les services de support technique
- Technico-commercial

Code(s) ROME :
  • H2301 - Conduite d''équipement de production chimique ou pharmaceutique
  • H2701 - Pilotage d''installation énergétique et pétrochimique
  • H2504 - Encadrement d''équipe en industrie de transformation
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • K2306 - Supervision d''exploitation éco-industrielle
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

En contrat d’apprentissage X

Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Après un parcours de formation continue X

Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

En contrat de professionnalisation X

Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Par candidature individuelle X

Non

Par expérience X

Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Arrangement en vue de la reconnaissance mutuelle (ARM) des qualifications professionnelles avec le Québec du 21 juin 2011

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 

Arrêté du 26 juin 1967 modifié

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret du 12 novembre 1984 relatif aux IUT

Arrêté du 3 août 2005 relatif au DUT.

Arrêté du 15 mai 2013 relatif à l’organisation des études conduisant au DUT Génie chimique – génie des procédés.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019