L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP2475
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 227 : Energie, génie climatique
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Activités visées :

Le titulaire d’un DUT Génie Thermique et Energie est un technicien supérieur, ayant acquis des compétences scientifiques et techniques dans le domaine des énergies renouvelables ou issues de systèmes conventionnels, et apte à appliquer ces compétences à la production, la distribution, l’utilisation et la gestion optimale de toutes les énergies pour l’industrie, le bâtiment et les transports. Son activité le conduit à proposer ou mettre en œuvre des solutions énergétiques performantes, durables, respectueuses de l'environnement et de la réglementation, tout en sachant optimiser les coûts d’investissement et de fonctionnement.

Il peut exercer son métier dans différents domaines d’activité : conception et dimensionnement de systèmes énergétiques ou climatiques, expertise et audit énergétique, installation de systèmes climatiques dans les bâtiments ou de systèmes thermiques ou frigorifiques dans les industries, exploitation, conduite et entretien d’installations industrielles ou de plates-formes d’essais, commercialisation d’équipements et de services énergétiques.

Compétences attestées :

Conception et dimensionnement

·         analyser un cahier des charges et les cahiers de clauses techniques particulières pour répondre à des appels d’offres en génie énergétique ou climatique.

·         faire les calculs de dimensionnement thermique, hydraulique et aéraulique et connaître les matériaux et les organes adaptés aux différents systèmes.

·         utiliser les logiciels dédiés (DAO, dimensionnement, application de la Règlementation Thermique) et les documents techniques adaptés.

·         produire des documents techniques (cahiers des charges, clauses techniques, dossier des ouvrages exécutés, notes de dimensionnement et plans d’exécution...).

·         choisir du matériel, définir son implantation, estimer le coût et l’efficacité.

·         assurer le contrôle de l’exécution de travaux.

Expertise et audit

·         évaluer les besoins énergétiques d’un bâtiment ou d’un site, d’un procédé industriel ou d’un moyen de transport.

·         établir un bilan énergétique.

·         proposer des solutions d’économie d’énergie et l’utilisation de sources renouvelables.

·         vérifier la cohérence environnementale et économique des solutions proposées

Installation

·         coordonner la réalisation d’un chantier ou d’une installation, en interaction avec les différents acteurs : maître d’œuvre, corps de métiers, études, logistique…

·         diriger une équipe d’ouvriers ou d’installateurs, établir et assurer une planification et gérer les ajustements.

·         lire et interpréter des plans d’exécution et des documents techniques.

·         mettre en œuvre les techniques nécessaires à la réalisation des installations.

·         assurer le suivi jusqu’à la mise en fonctionnement et la réception par le client.

Exploitation

·         associer les caractéristiques techniques et les modes de fonctionnement des systèmes et des installations.

·         mettre en œuvre des moyens de mesures et de contrôle, et interpréter des résultats.

·         utiliser les moyens de gestion technique des installations

·         planifier des opérations, définir et réaliser des méthodes d'intervention techniques, en assurer le suivi et restituer des résultats.

Commercialisation

·         conseiller un client dans un choix de matériel optimisé vis-à-vis des besoins.

·         défendre une proposition technique et financière par la connaissance des avantages technologiques respectifs de différents systèmes thermiques.

·         présenter les avantages propres aux différents labels de consommation énergétique.

·         fournir une assistance technique et économique auprès d’un installateur ou chargé d’affaires.

Compétences transversales à l’ensemble des activités

·         comprendre les caractéristiques techniques et les modes de fonctionnement des systèmes et des installations et les phénomènes physiques qui leur sont associés.

·         déterminer leurs performances et limites de fonctionnement.

·         comprendre, appliquer et faire appliquer strictement les normes et les réglementations en vigueur, notamment  environnementales, et les règles d’Hygiène et de sécurité.

·         rédiger et interpréter des documents professionnels (y compris en anglais).

·         communiquer avec son environnement professionnel, interne et externe, y compris en anglais.

·         actualiser ses connaissances, assurer une veille technologique et réglementaire.

·         travailler en équipe projet, en utilisant des outils collaboratifs 

·         gérer un projet, en respectant les délais et les contraintes économiques à l’aide d’outils de gestion de projet

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Le diplômé DUT GTE peut exercer son activité au sein d’entreprises du secteur privé, grands groupes ou PME, mais aussi au sein d’organismes publics ou de collectivités territoriales :

·         bureau d’études de thermique, énergétique, génie climatique

·         sociétés ou organismes d'expertise de diagnostic ou de conseil

·         entreprises d’installation de systèmes climatiques dans le bâtiment (chauffage, ventilation, climatisation et traitement d’air)

·         industries de production ou de transformation (mécanique, aéronautique, nucléaire, EnR, électronique, chimie, agroalimentaire…) pour des tâches de fabrication de machines thermiques ou frigorifiques, de production centralisée et distribution d’énergie, d’exploitation et de maintenance d’installations, de réalisation d’essais de qualification de matériel ou de recherche et développement.

·         fabricants et distributeurs d’équipements

·          sociétés de services d’efficacité énergétique

Type d'emplois accessibles :

Technicien supérieur de bureau d’étude, projeteur. d’installation, de maintenance, d’exploitation. Conducteur de travaux. Assistant chargé d’affaire, technico-commercial en poste sédentaire ou itinérant. Expert en diagnostic énergétique…

Code(s) ROME :
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
  • H2701 - Pilotage d''installation énergétique et pétrochimique
  • I1306 - Installation et maintenance en froid, conditionnement d''air
  • H1210 - Intervention technique en études, recherche et développement
  • F1103 - Contrôle et diagnostic technique du bâtiment
Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

En contrat d’apprentissage X

 Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Après un parcours de formation continue X

 Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

En contrat de professionnalisation X

 Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Par candidature individuelle X

Non

Par expérience X

 Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Arrangement en vue de la reconnaissance mutuelle (ARM) des qualifications professionnelles avec le Québec du 21 juin 2011 (reconnaissance dissymétrique France -> Québec)

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 

Arrêté du 26 juin 1966 modifié

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret modifié du 12 novembre 1984 relatif aux IUT

Arrêté du 3 août 2005 relatif au DUT 

Arrêté du 15 mai 2013 relatif à l’organisation des études conduisant au DUT Génie thermique et énergie

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019