L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP24716
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 114 : Mathématiques
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 24427 : commande processus
  • 31054 : informatique
  • 24356 : traitement signal
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Université de Lorraine - http://www.univ-lorraine.fr
Activités visées :

L’ingénieur ENSEM spécialité Systèmes Numériques conduit des projets de recherche et développement de systèmes physiques (mécanique, électrique) incluant une part prépondérante de systèmes numériques permettant leur pilotage, leur contrôle, leur surveillance, leur communication en réseau ou encore leur optimisation. Dans ce domaine, il spécifie, conçoit, teste et valide les applications électroniques ou logicielles embarquées. De part sa formation, l’ingénieur ENSEM systèmes numériques intervient également en appuie des activités d’ingénierie pour lesquelles il développe des applications numériques d’aide aux ingénieurs (simulation, virtualisation, prototypage numérique, …). Il peut également exercer des activités de conseils ou de gestion de projets industriels de grande ampleur et évoluer rapidement vers des postes à responsabilité importante dans des contextes nationaux et internationaux. 

De part ses compétences, l’ingénieur ENSEM, spécialité Systèmes Numériques, accompagne les ruptures technologiques induites par la transition numérique au cœur de nombreux secteurs industriels (aéronautique, aérospatiale, ferroviaire, automobile, énergie, infrastructure civile, procédés chimiques, santé, environnement et développement durable) et des objets ou produits intelligents de demain

.    

Compétences attestées :

A. Aptitudes à mobiliser les ressources d’un large champ de sciences fondamentales

1. Maîtrise des outils mathématiques pour l’ingénieur

2. Aptitude à comprendre et modéliser les systèmes physiques naturels ou technologiques (mécanique, thermodynamique, électricité, électronique, électromagnétisme)

3. Mobiliser des connaissances de base en algorithmique pour le développement et l’exploitation d’outils numériques pour l’ingénieur.

B. Connaissance et maîtrise des méthodes, modèles et outils des sciences et technique appliquées au numérique

4. Aptitude à étudier la faisabilité d'un projet de développement de systèmes numériques, d'analyser les exigences du cahier des charges et d'en définir les spécifications,

5. Aptitude à concevoir, développer, simuler et valider des applications numériques embarquées,

6. Aptitude à modéliser, concevoir et optimiser la commande numérique des processus et le pilotage des systèmes complexes,

7. Aptitude à concevoir et déployer des systèmes contrôlés en réseau ainsi que les architecture et infrastructure de communication associée,

8. Aptitude à évaluer la sûreté de fonctionnement des applications numériques, diagnostiquer leur dysfonctionnement et mettre en œuvre des mesures correctives ou préventives,

9. Aptitude à mettre en œuvre des modèles, méthodes et outils en vue de traiter les signaux et les images,

10. Aptitude à mobiliser les ressources d'un champ technologique de spécialité dans le domaine des réseaux et communication, de l'informatique industrielle et temps réel, de l'instrumentation, de la transmission et traitement de l'information.

11. Aptitude à assurer une veille scientifique et technologique.

C. Aptitudes personnelles et managériales

12. Aptitude à travailler en équipe et à s’insérer dans une organisation d’entreprise

13. Aptitude à gérer et défendre un projet

14. Aptitude à travailler dans un contexte international (en France ou à l’étranger)

15. Aptitude à actualiser et transmettre ses connaissances

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :
  • transport
  • énergie
  • construction
  • services
  • enseignement et recherche (université)
Type d'emplois accessibles :
  • Cadre responsable de recherche scientifique et technique dans le secteur public ou privé
  • Cadre responsable de recherche-développement dans l’industrie
  • Cadre responsable de projet en bureau d’étude dans l’industrie
  • Ingénieur de conception (mathématiques appliquées, automatique, traitement de l’information, transmission de données, réseaux de transmission)
Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • K2402 - Recherche en sciences de l''univers, de la matière et du vivant
  • M1801 - Administration de systèmes d''information
  • M1802 - Expertise et support en systèmes d''information
  • M1805 - Études et développement informatique
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Les jurys de semestre (validation des UE), d'année (passage en année supérieure) et de diplôme sont composés d'enseignants de l'ENSEM dont la liste est déposée auprès de l'Université de Lorraine

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Procédures harmonisées à l'échelle de l'Université de Lorraine.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Articles D612-33 à D612-36 du code de l'éducation (grade de master)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Ecole crée en 1900, diplôme reconnu par la Commission des Titres d'Ingénieur (arrêté ministériel du 29/10/1901 du J.O.)

Première habilitation du diplôme d'ingénieur en spécialité technologies du numérique : 2012 (arrêté du 18 avril 2013)

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 01-09-2016
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019