L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP22920
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 118g : Biologie de l'eau et de l'environnement ; Biologie médicale
  • 221r : Contrôle de qualité alimentaire
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Université de Corse - Pasquale Paoli - http://www.univ-corse.fr
Ministère de l'Enseignement Supérieur - -
Ministère de la santé - -
Activités visées :

 Ce DEUST est reconnu par le minnistère chargé de la santé ( voir infra texte réglementaire)

Les titulaires du diplôme sont ainsi habilités à occuper un poste de technicien supérieur dans des laboratoires d'analyses médicales publics ou privés. A ce titre, ils sont autorisés à s'inscrire à l'examen du certificat de "capacité de de prélèvement sanguin" organisé par les ARS départementales.

Compétences attestées :

1/ Fonctions globales

  • Exécution et maintenance:

le technicien supérieur assure, sous la responsabilité du chef de laboratoire, toute analyse biochimique, microbiologique, hématologique, immunologique et chimique dans les secteurs médicaux, vétérinaires et agro-alimentaires.

Pour ce faire, il est capable :

-d'utiliser correctement le matériel et l'appareillage,

-de veiller au bon fonctionnement des appareils et détecter les éventuelles anomalies,

-d'assurer l'entretien courant.

le technicien supérieur participe à la mise au point de techniques nouvelles, il sait en outre:

-prendre connaissance de l'ordonnance.

-recueillir et classer les prélèvements,

-observer et transcrire les résultats, avant leur validation par le responsable du laboratoire.

-Etalonner et vérifier les automates de laboratoire utilisés,

-gérer les réactifs et consommables du laboratoire,

-vérifier et entretenir le matériel.

  • Compétences scientifiques générales :

-Respect de l'éthique scientifique et de la confidentialité,

-Connaître et respecter la réglementation,

-Utiliser les appareils et les techniques de mesure du laboratoire d'analyses biologiques (M),

-Identifier les sources d'erreur,

-Apprécier les limites de la validité des résultats.

  • Organisation du travail :

dans le cadre de sa spécialité, le technicien supérieur est capable :

-de traiter et transmettre toute information scientifique et technique,

-d'évaluer et de gérer les stocks du laboratoire,

-de participer à l'organisation du travail ainsi qu'à l'hygiène et la sécurité des fonctions accomplies.

  • Capacités liées à l'emploi:

le technicien supérieur est capable de :

-s'adapter aux évolutions technologiques

-manipuler les instruments d'analyse avec minutie et précision

-percevoir et discriminer les couleurs

-travailler en autonomie

-communiquer et travailler en équipe,

-respecter des processus méthodologiques

-se conformer à des normes

2/ Fonctions scientifiques et techniques spécialisées

a) dans le secteur agro-alimentaire et d'analyses des eaux

le technicien supérieur est capable d'évaluer, en fonction de la législation en vigueur:

-le contrôle analytique des matières premières mises en oeuvre, les analyses courantes spécifiques aux produits finis et aux eaux de consommation ou de baignade;

-les contrôles d'hygiène des différents processus de transformation des matières premières;

-de participer aux modifications et améliorations techniques éventuelles concernant l'hygiène, la sécurité ou l'innovation.

b) Dans le secteur de la biologie médicale

Conformément à la législation en vigueur, le technicien supérieur est capable d'assumer les fonctions spécifiques suivantes :

en Biochimie clinique :

-Réaliser des prélèvements en vue des analyses requises,

-Comprendre le principe et le but de l'analyse,

-Maîtriser le protocole expérimental manuel ou automatisé de méthodes de fractionnement (centrifugation, chromatographie, électrophorèse), de méthodes volumétriques, de méthodes spectrométriques, de méthodes électrochimiques, de méthodes enzymatiques,

-Avoir un sens critique vis à vis des résultats obtenus, reconnaitre les incohérences des résultats et proposer  les contrôles complémentaires éventuels.

en Microbiologie médicale:

-Préparer milieux et réactifs adéquats en tenant compte des règles d'asepsie.

-Mettre en oeuvre et orienter les analyses en fonction de la recherche demandée et des données cliniques. Ceci suppose, outre une compréhension de la demande d'analyse qui lui est confiée, une parfaite maîtrise des techniques microbiologiques.

en Hématologie

le technicien supérieur est capable d'effectuer des prélèvements sanguins et mettre en oeuvre les principales techniques hématologiques en tenant compte des mêmes remarques générales déjà annoncées.

en Immunologie

En plus d'une connaissance approfondie de la réaction immunologique, le technicien supérieur est capable de réaliser les réactions qualitatives et quantitatives immunologiques.

Compétences Associées:

-posséder le Certficat de capacité pour effectuer les prélèvements sanguins,

-posséder une formation en maintenance biomédicale

-posséder une formation en gestes et soins d'urgence de niveau 2 (AFGSU II)

-lire l'anglais technique,

-interpréter un résultat analytique,

-utiliser les techniques informatiques.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Laboratoires d'analyses médicales, d'analyse agro-alimentaires ou scientifiques

Structures de recherche ou de développement ( bureau d'études et d'ingénierie, entreprise industrielle, entreprise publique, établissement public)

Université,école d'ingénieurs,grande école

Type d'emplois accessibles :

le titulaire de cette certification peut exercer les fonctions de Technicien supérieur, assistant ingénieur, qualiticien.

Code(s) ROME :
  • J1302 - Analyses médicales
  • H1210 - Intervention technique en études, recherche et développement
  • H1503 - Intervention technique en laboratoire d''analyse industrielle
  • H2102 - Conduite d''équipement de production alimentaire
Références juridiques des règlementations d’activité :

Activité soumise à l’application de la reconnaissance par le Ministère de la Santé permettant aux titulaires du DEUST AMB de l’Université de Corse d’exercer des fonctions de technicien supérieur an analyses biomédicales : Articles L.4352-2 et L4352-3 du code de la santé publique ; Arrêté du 21/10/1992, JORF du 28/10/1992 pour le secteur médical privé; Décret du 27/06/2011 N°2011-748, JORF du 29/06/2011 pour le secteur médical public.

les titulaires du DEUST AMB de l'Université de Corse sont reconnus par le Ministère de la Santé comme pouvant  exercer les fonctions de technicien supérieur en analyses biomédicales (Arrêté du 4 novembre 1976 fixant la liste des titres ou diplômes exigés des personnes employées en qualité de technicien dan un laboratoire de biologie médicale) à la condition d'être en possession du certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins et de l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence (AFGSU) de niveau II.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Jury composé des enseignants chercheurs et enseignants ayant contribué aux enseignements (loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur).

En contrat d’apprentissage X

oui, l'ingénierie est prévue à cet effet.

Après un parcours de formation continue X

la formation continue est une voie possible

En contrat de professionnalisation X

oui, l'ingénierie est prévue à cet effet.

Par candidature individuelle X

Possible pour partie du diplôme par la voie de la VES ou de la VAP

Par expérience X

Enseignants-chercheurs et professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 16 juillet 1984.

Arrêté d'habilitation du 21 octobre 2013 n° 890238 (en cours)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 16 juillet 1984.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n° 2013-756 du 19/08/2013 articles R613-33 à 613-37

-

Passerelle possible de PACES S1 au DEUST S2 après avis de la commission pédagogique.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24624/insertion-professionnelle-des-diplomes-2012-de-l-universite.html#diplomes2009


Faculté des Scientes et Techniques
DEUST-AMB
Etudier en Alternance
Service FORMATION CONTINUE
POIP- Plateforme d'Orientation et d'Insertion Professionnnelle
RELATIONS ENTREPRISES

Fiche au format antérieur au 01/01/2019