L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP22457
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 210r : Spécialites plurivalentes de l'agronomie et de l'agriculture : contrôle, prévention, entretien
Formacode(s) :
  • 21059 : agronomie
  • 21062 : agroressource
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Université de Lorraine - http://www.univ-lorraine.fr
Activités visées :

De par ses compétences, son sens de l’organisation et son ouverture d’esprit, l'ingénieur de l'Ensaia spécialité agronomie gère les aspects de managements économiques, financiers, humains et techniques d'un projet dans le champ d'action d'un ingénieur des sciences du vivant : études et conseils techniques, recherche, recherche & développement, qualité sûreté environnement principalement dans trois grands domaines d'application : agronomie, environnement, biotechnologies végétales.

Il pourra être amené à gérer des projets territoriaux impliquant des ressources végétales ou animales, à assurer le fonctionnement et le développement de structures agricoles (coopératives notamment), à conseiller des agriculteurs ou des regroupements d'agriculteurs dans les disciplines agronomiques de son champ de compétences,à prendre en charge des projets de recherche ou de recherche développement dans les domaines des sciences du sol, des sciences végétales ou animales.

Par une approche systémique adaptée, il doit être en capacité d’analyser, de concevoir, de modifier des systèmes biologiques à toute échelle dans un objectif de durabilité globale.

 

Ses connaissances en sciences du vivant sont un des atouts  lui permettant de gérer la complexité de manière opérationnelle à tout niveau.

Compétences attestées :

Compétences générales

1.       Des compétences scientifiques et techniques de haut niveau liées aux sciences du vivant et aux sciences de l’ingénieur : il est capable de mobiliser ses connaissances et de les mettre en application pour appréhender des problèmes complexes liés au vivant.

2.       Des compétences en gestion de projet : il initie, conduit et gère les différentes dimensions de projets.

3.       Des compétences en communication : il est capable de communiquer efficacement à l’écrit et à l’oral ; il maîtrise deux langues étrangères : l’anglais certifié à un niveau B2 et une autre langue vivante à un niveau B1.

4.       Des compétences en management : il est capable d’animer un groupe ou un service, de rendre compte à sa hiérarchie, de conduire les changements des organisations à l’intérieur desquelles il évolue.

Compétences spécifiques au secteur

1.       Comprendre et piloter les systèmes de production agricole dans un objectif de performances agronomiques et de durabilité.

2.       Connaître et comprendre les liens entre les systèmes de production et l’environnement institutionnel, économique, politique, sociologique, juridique de l’échelle locale au niveau international.

3.       Evaluer la qualité de l’environnement et les services écosystémiques en lien avec le secteur agricole.

Compétences spécifiques aux spécialisations de l’Ensaia spécialité agronomie

1.       Agriculture et Développement des Territoires : être en capacité de piloter des projets multi-acteurs à l’échelle territoriale.

2.       Biotechnologies : mener à bien un projet de développement d’amélioration du végétal.

3.       Développement Durable des Filières agricoles : maîtriser les approches qualité sécurité des productions agricoles.

4.       Protection des cultures : maîtriser les différentes approches de protection des cultures dans une démarche de plus en plus respectueuse de l’environnement.

5.       Sciences et Génie de l’Environnement : concevoir des plans de gestion d’une ressource ou d’un milieu naturel.

 

6.       Sciences et Technologies de l’Environnement : concevoir et/ou mettre en œuvre des écotechnologies appliquées à la gestion des eaux, des déchets ou à la dépollution des sols.

 

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Le professionnel exerce son activité dans les services liés à l'ingénierie, les études et conseils techniques ; à la production, l'exploitation, la maintenance, les essais, la qualité et la sécurité. En outre, il peut exercer ses fonctions dans les unités de recherche et de développement et diriger un service marketing, être chargé de clientèle. Il peut prétendre à des emplois dans l'administration, la gestion, la direction.

 

Principaux secteurs d'emploi des jeunes diplômés

 

1. Conseil, Etudes : 30 %

2. Recherche : 14 %

3. Recherche et Développement : 10 %

4. Production agricole : 10 %

5. Qualité : 7 %

6. Logistique : 6 %

7. Achat, Vente : 5 %

8. Marketing : 5 %

9. Packaging : 4 %

10. Autres : 9%

 

Les effectifs sont constitués en moyenne de 70% de femmes et de 30% d'hommes.

 

Principaux secteurs d'emploi des jeunes diplômés

Les jeunes diplômés exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que l'industrie agro-alimentaire, l'agriculture, la fonction publique et territoriale, les services ingénierie et études techniques, les agro-fournitures, l'eau, les déchets, la gestion des déchets, la banque et l'assurance, les services informatiques (SSII).

Type d'emplois accessibles :

Ce professionnel peut prétendre aux emplois suivants (à titre d'exemples) : 

- responsable d'expérimentations dans une coopérative agricole

- ingéneur de recherche en laboratoire privé ou public

- chargé de projet dans une collectivité locale ou un bureau d'étude

-ingénieur technico-commercial dans une entreprise de production de produits phytosanitaires, de semences, d'aliments pour animaux de rente

-ingénieur développeur de technologies de bioremédiation de sols pollués

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est constitué du directeur, du directeur des études et de deux représentants par service d'enseignement.

Sa composition est votée chaque année par le Conseil de l'Ecole.

 

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est constitué du directeur, du directeur des études, de deux enseignants de l'Ecole, de deux personnalités du secteur privé extérieures à l'Université.

Les enseignants de l'Ecole et les personnalités extérieures sont choisies en fonction du parcours du candidat.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Le titre d'ingénieur confère le grade de Master conformément aux articles D612-33 à D612-36 du code de l’éducation.

 

 

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 20 janvier 2015 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019