L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP20690
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 255 : Electricite, électronique
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Activités visées :

 Rechercher et/ou exploiter des documents techniques en français ou en anglais.

 Identifier le besoin du client et établir un cahier des charges d’avant-vente.

 Analyser un cahier des charges et extraire les spécifications associées à sa réalisation

 dans une situation de bureau d’études.

 Réaliser l'analyse fonctionnelle, comportementale et structurelle d'un produit dans une

 situation de réalisation.

 Proposer des solutions pour répondre aux besoins du cahier des charges dans un

 contexte technico-économique contraint.

 Établir un plan d'organisation pour réaliser un projet.

 Réaliser ou mettre en œuvre et valider une solution.

 Organiser et suivre le processus de maintenance d’après-vente.

 Élaborer et/ou mettre en œuvre le processus de réception, dans une situation de

 livraison.

 Assurer la disponibilité du système ou des services dans une situation d’exploitation

 et de continuité de service.

 Assurer le support client dans le cadre d’un contrat de service ou d’un service aprèsvente.

 Encadrer une équipe.

Compétences attestées :

Les compétences de ce technicien s’articulent autour de sept domaines :

- 1) communiquer : rechercher et structurer des informations techniques, présenter des informations à des interlocuteurs identifiés, assister des utilisateurs, s’entretenir d’une problématique professionnelle ; analyser l’expression d’un besoin client, collecter des données commerciales ;

- 2) organiser : maintenir les informations, formaliser l’expression d’un besoin, organiser et/ou respecter la planification d’un projet ; assumer le rôle total ou partiel de chef de projet ; travailler en équipe ;

- 3) concevoir : analyser un cahier des charges, analyser et compléter un dossier de spécifications techniques, définir l’architecture globale d’un prototype ou d’un système ; valider le choix d’une architecture matérielle/logicielle, contribuer à la définition des éléments de recette au regard des contraintes du cahier des charges, recenser les solutions existantes répondant au cahier des charges, contribuer à la modélisation de tout ou partie d’un produit ;

- 4) réaliser : câbler et/ou intégrer un matériel, adapter et/ou configurer un matériel, installer et configurer une chaîne de développement, développer un module logiciel, tester et valider un module logiciel, documenter une réalisation matérielle/logicielle ;

- 5) installer : préparer la solution et le plan d’action, mettre en œuvre une solution matérielle/logicielle en situation, effectuer la recherche d’un produit avec le client, installer un système d’exploitation et/ou une bibliothèque logicielle ;

- 6) exploiter : superviser le fonctionnement d’un produit matériel/logiciel, analyser les comptes rendus d’exploitation ;

- 7) maintenir : diagnostiquer les causes d’un dysfonctionnement, proposer des corrections ou des améliorations, dépanner une installation matérielle/logicielle, assurer la traçabilité.

 

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Le BTS Systèmes numériques travaille sur le développement d’objets interconnectés pour faciliter l’accès aux services des usagers (courses, surveillance, alertes), optimiser les consommations énergétiques et faciliter l’accès aux transports. Grâce à l’innovation électronique, vont se développer de nouveaux marchés et services dans trois domaines clés : la santé, la sécurité et l’environnement. Compte tenu de la diffusion très large du numérique, on retrouve des compétences électroniques chez de nombreux acteurs au sein de la filière : installateurs, architectes/systémiers, équipementiers, sous-traitants, fabricants de composants. Au sein de ces entreprises, les savoir-faire électroniques sont essentiellement présents dans les fonctions de conception, d’industrialisation, de savoir-faire électroniques sont essentiellement présents dans les fonctions de conception, d’industrialisation, de test, de production et de maintenance/réparation. La poursuite de la diffusion de l’électronique dans de nouveaux secteurs (santé, habitat et énergie, etc.) conduira à l’évolution et à la création de nouveaux métiers set services.

 

L’option B « Électronique et communications permet de se focaliser sur la commande rapprochée, l’usage des composants complexes, la pré-industrialisation des dispositifs électroniques, leur maintenance et la mobilisation des moyens de télécommunication dans les couches de bas niveau.

 

Type d'emplois accessibles :

Responsable du service après-vente, technicien de maintenance en informatique, technicien d’essais, technicien électronicien, technicien télécoms et réseaux, technicien en maintenance électronique, technicien d’études-recherche-développement en électronique, technicien de contrôle essai qualité en électronique

 

Code(s) ROME :
  • H1202 - Conception et dessin de produits électriques et électroniques
  • H1208 - Intervention technique en études et conception en automatisme
  • H1209 - Intervention technique en études et développement électronique
  • H1210 - Intervention technique en études, recherche et développement
  • H1504 - Intervention technique en contrôle essai qualité en électricité et électronique
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Universitaires, enseignants, professionnels

En contrat d’apprentissage X

Universitaires, enseignants, professionnels

Après un parcours de formation continue X

Universitaires, enseignants, professionnels

En contrat de professionnalisation X

Universitaires, enseignants, professionnels

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Universitaires, enseignants, professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 26 février 2014 modifié

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l’éducation articles D643-1 à D643-35

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Enquête génération du Céreq ( http://www.cereq.fr/index.php/themes/Acces-aux-donnees-Themes/Enquetes-d-insertion-Generation ).


Ministère chargé de l'enseignement supérieur
Ministère chargé de l'enseignement supérieur

Fiche au format antérieur au 01/01/2019