L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP20612
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 116 : Chimie
  • 222 : Transformations chimiques et apparentées (y.c. industrie pharmaceutique)
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Activités visées :

Le technicien supérieur en chimie analytique et de synthèse est un technicien supérieur polyvalent; ses activités s’articulent autour du contrôle, de la recherche, du développement :

- En contrôle et contrôle qualité ; il maîtrise les différentes techniques d’analyse pour assurer la qualité des produits avant, pendant et après la fabrication.

- En recherche ou recherche & développement ; il participe aux côtés d’un chercheur à l’identification, à la conception et à l’amélioration de la synthèse et du mode d’isolement de produits, à la formulation, à la caractérisation physicochimique des produits, à la recherche documentaire et bibliographique informatisée.

Quel que soit le poste occupé par le technicien dans les domaines de la qualité, de l’hygiène, de la sécurité des personnes et des biens, de la protection de l’environnement et du développement durable (par exemple, le recyclage, la chimie verte, la chimie du végétal, etc.), le respect des normes et règlementations sont au centre de ses préoccupations.

 

Compétences attestées :

 Quel que soit le poste occupé, le technicien polyvalent en chimie analytique et de synthèse doit être capable :

•d’assurer la préparation et l’approvisionnement des produits et réactifs ;

•de réaliser et optimiser des synthèses à l’échelle du laboratoire ;

•d’utiliser les bases de données pertinentes et des notices rédigées en anglais ;

•de réaliser et superviser l’entretien et la maintenance des équipements ;

•de veiller aux conditions de sécurité, de respect de l’environnement, de qualité et de développement durable ;

•de réaliser des analyses chimiques et physico-chimiques des matières premières et produits finis ;

•de rendre compte de son travail à l’écrit et à l’oral, de faire preuve d’initiative et d’autonomie et de travailler en équipe en utilisant des outils collaboratifs ;

•de gérer un projet, en respectant les délais et les contraintes économiques à l’aide d’outils de gestion de projet.

 

Activités et compétences liées aux contrôles et analyses

Préparation et approvisionnement des produits et réactifs ; Réalisation des analyses chimiques et physico-chimiques ; Traitement des dysfonctionnements des équipements de contrôle et traitement des anomalies des méthodes d’analyse ; Réalisation et supervision de l’entretien et de la maintenance des équipements du laboratoire ; Mise au point et validation de méthodes d’analyse des produits

 

Activités et compétences liées à la synthèse / formulation

Réalisation de synthèses et purifications en laboratoire ; Réalisation et optimisation des formulations en laboratoire

 

Activités et compétences transversales

Formalisation des documents de travail (*); Recherche, traitement et partage des informations ; Communication et travail en équipe (*) ; Diffusion des consignes ; Application et respect des règles QHSSE ; Identification des risques ; Identification et analyse des exigences du développement durable ; Participation aux actions d’amélioration sur son périmètre d’activité

(*) y compris en anglais

 

Activités et compétences liées à la chimie analytique et de synthèse

Réalisation des analyses chimiques et physico-chimiques ; Suivi des équipements analytiques en laboratoire ; Réalisation et optimisation des synthèses organiques, organométalliques et inorganiques ; Réalisation de synthèses et purifications en unité pilote

 

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Secteurs d’activités

Le titulaire d’un DUT Chimie option Chimie analytique et de synthèse exerce son activité principalement dans les secteurs suivants : chimie fine, chimie  lourde,  industries  pharmaceutique, cosmétique  et  de  la  parfumerie;  50%  des  postes  occupés par ces diplômés correspondent néanmoins à des secteurs autres que la chimie : environnement, industrie agro-alimentaire, pétrole, peintures et vernis, métallurgie, automobile, énergie, textiles, métiers de la santé, électronique etc.

Dans les grandes entreprises, le technicien supérieur travaille aux côtés d’ingénieurs en laboratoire de contrôle, en recherche et développement ou en bureau d’études ; dans les PME-PMI, il peut se retrouver seul à gérer toutes les activités correspondant à sa spécialité.

 

Type d'emplois accessibles :

Types d’emplois accessibles

•                  spécialiste d’application de produits chimiques

•                  technicien / technicienne en laboratoire d’analyse ou contrôle

•                  technicien / technicienne d’analyse chimique/physicochimique

•                  technicien / technicienne en laboratoire de Recherche et Développement (R&D)

•                  technicien / technicienne en formulation

•                  assistant / assistante ingénieur

•                  assistant / assistante technique environnement, déchets, effluents

 

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1210 - Intervention technique en études, recherche et développement
  • H1301 - Inspection de conformité
  • H1501 - Direction de laboratoire d''analyse industrielle
  • H1503 - Intervention technique en laboratoire d''analyse industrielle
Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (décret n° 84-1004 du 12 novembre 1984 sur les IUT ;  arrêté du 3 août 2005)  dont  les professionnels et les enseignants-chercheurs.

En contrat d’apprentissage X

oui

Après un parcours de formation continue X

idem

En contrat de professionnalisation X

idem

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Enseignants-chercheurs et professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 26 juin 1967 modifié

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret du 12 novembre 1984 relatif aux IUT

Arrêté du 3 août 2005 relatif au DUT.      

Arrêté du 15 mai 2013 relatif à l’organisation des études conduisant au DUT

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Autres sources d'informations :

Enquête génération du Céreq (http://www.cereq.fr/index.php/themes/Acces-aux-donnees-Themes/Enquetes-d-insertion-Generation).


Ministère chargé de l’enseignement supérieur:

Fiche au format antérieur au 01/01/2019