L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP19725
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 114 : Mathématiques
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Centre universitaire des sciences et techniques (Clermont-Ferrand) - -
Activités visées :

Les ingénieurs en Génie Mathématique et modélisation de Polytech Clermont-Ferrand analysent, modélisent et simulent des systèmes complexes (physiques, mécaniques, financiers ou organisationnels) impliquant du matériel, du logiciel, des chaînes de mesure, du calcul scientifique, de l’optimisation et des processus décisionnels. Ils disposent, pour cela, de bases théoriques et pratiques en recherche opérationnelle, calcul scientifique, statistiques et aide à la décision, ainsi que d’une bonne maîtrise de l’outil informatique (génie logiciel, bases de données, infographie).

Les besoins en modélisation couvrent tous les secteurs d’activités, à la fois dans l’industrie, les services et la recherche. Les besoins croissants et très variés des entreprises nécessitent des ingénieurs à spectre large capable d’interagir avec d’autres professionnels  ou  décideurs afin de  comprendre leurs attentes, de modéliser les problèmes et proposer des solutions ou une aide à la décision.

Compétences attestées :

1. Compétences génériques de l’ingénieur en génie mathématique et modélisation 

Les compétences génériques de l’ingénieur sont déclinées dans le domaine du génie mathématique et modélisation selon les items suivants:

Etre capable de construire une pensée critique sur le champ, les objets, les données, les démarches et les outils mobilisés aux interfaces mathématiques-informatique-Physique

Etre capable d’analyser un besoin technique et de l’exprimer en une spécification ou un cahier des charges

Savoir utiliser des méthodes de résolution numériques pour simuler un problème industriel

Connaitre et savoir utiliser les plans d’expérience en fonction du contexte

Etre capable de respecter les règles de la propriété intellectuelle dans le cadre de recherches bibliographiques, production de résultats, démarche d'innovation

Comprendre les enjeux et les méthodes d'optimisation des organisations (démarches qualité, marketing, choix financiers, gestion de projets, veille)

Etre capable de prendre en compte les exigences de santé et de sécurité au travail, les principes de diagnostic et de prévention des risques

Etre capable de prendre en compte les enjeux de la démarche « Développement durable » dans toutes ses dimensions (économique, sociale et environnementale)

Etre en mesure de prendre en compte les évolutions des métiers de l’ingénieur, des techniques et de la société

Etre en mesure de communiquer avec tous les acteurs d’un projet ou d’une entreprise

Etre apte à travailler dans un contexte international par la maîtrise de la langue dans un contexte professionnel et par la capacité à s'adapter à un environnement culturel à l'étranger

2. Compétences spécifiques de l'ingénieur en génie mathématique et modélisation de Polytech Clermont-Ferrand 

Comprendre, analyser et modéliser tous types de problèmes issus du secteur industriel ou des services et proposer une implémentation informatique des modèles retenus

  • Etre capable de comprendre et d’analyser des modèles dynamiques déterministes ainsi  que des modèles stochastiques
  • Savoir tenir compte des contraintes liées au contexte d’application pour implémenter et paramétrer les méthodes informatiques permettant la résolution ou simulation des modèles
  • Maitriser plusieurs langages de programmations et plusieurs systèmes d’exploitation sur différents supports dont les support mobiles

Assurer un conseil scientifique de haut niveau pour définir les besoins en matériels, en méthodes et en logiciels pour les entreprises ou les laboratoires de recherche

  • Interagir avec des professionnels d’autres domaines pour spécifier les besoins et les attentes
  • Avoir une vision globale des modèles possibles  et une bonne connaissance des logiciels adaptés
  • Optimiser la solution choisie tant en méthode qu’en logiciel
  • Savoir apprécier la pertinence des résultats en fonction de l’objectif souhaité et être capable de donner une interprétation  en langage non technique.

 

Le titre d’ingénieur confère le grade de master conformément au décret n°99-747 du 30 août 1999

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Les ingénieurs en Génie Mathématique et modélisation  exercent leurs activités dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que la construction automobile, l'aéronautique, le matériel de transport, les matériels informatiques et électroniques (SSII), les télécommunications, les services ingénierie et études techniques, la fonction publique et territoriale, la banque, l'assurance. Le plus souvent en interaction avec des équipes d’autres domaines de spécialité ou d’autres champs disciplinaires, ils exercent des missions d’ingénieur autant dans les grands groupes industriels qu’en PME – PMI.

Type d'emplois accessibles :

L'activité de ce professionnel a trait principalement à la recherche et au développement, à la simulation pour la mise en oeuvre de produits et systèmes. Cet ingénieur intervient donc également dans tous les processus de production, maintenance, essais, qualité, sécurité. En tant qu'ingénieur d'études, il exerce son activité dans les unités liées aux conseils et études techniques. Le coeur de son métier reste donc le développement de systèmes divers et l'ingénierie pure. Il peut enfin être amené à exercer ses fonctions dans l'enseignement et la recherche publique.

Ce professionnel peut prétendre aux emplois suivants:

  • Chef de projet Recherche et développement
  • Chef de projet Etudes statistiques
  • Chef de projet Etude de risques financiers
  • Chef de projet Systèmes d'informations
Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique
  • C1202 - Analyse de crédits et risques bancaires
  • C1204 - Conception et expertise produits bancaires et financiers
  • M1802 - Expertise et support en systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeur de l'école, directeur des études, responsables des spécialités, enseignant-chercheurs, enseignants, professionnels

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Directeur de l'école, directeur des études, responsables des spécialités, enseignant-chercheurs, enseignants, professionnels

En contrat de professionnalisation X

Directeur de l'école, directeur des études, responsables des spécialités, enseignant-chercheurs, enseignants, professionnels

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Directeur de l'école, directeur des études, responsable VAE université, responsables des spécialités, enseignant-chercheurs, enseignants, professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Possibilité de préparer un double diplôme avec les USA, le Royaume-Uni (pour plus d'informations, consulter le site internet de l'école)

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret 2002-590 du 24 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience par les établissements d'enseignement supérieur

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 23/07/1974 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur jusqu'à la session 2003

Arrêté du 20 janvier 2015 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé. Publié au JORF n° 0032 du 7 février 2015, page 1856.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019