L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP18936
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 227 : Energie, génie climatique
  • 227p : Gestion de l'énergie
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ecole Nationale Supérieure des Mines (Saint-Etienne) (ENSMSE) - -
Activités visées :

L’ingénieur spécialisé en Energétique identifie et conduit des projets d’optimisation de la performance énergétique globale des infrastructures et des outils industriels dans une perspective de développement socio-économique durable.

Compétences attestées :

L’activité professionnelle de l’ingénieur spécialisé en Energétique s’organise autour de 5 pôles d’activité pour lesquels  les compétences sont évaluées :

1) identifier, mesurer et évaluer les consommations et les pertes énergétiques et plus globalement en ressources rares,

2) mettre en œuvre et évaluer les améliorations énergétiques pour optimiser la productivité, favoriser l’innovation sur les bâtiments, les installations et les procédés,

3) intégrer le cycle de vie des produits et l’écologie industrielle  (économie du carbone)

4) prendre en compte le contexte QSE et RSE de l’activité industrielle,

5) manager les ressources humaines et financières en contexte local, national et international.

 

Le dispositif de formation s’attache à développer les capacités fondamentales dans les champs suivants :

- capacité à développer des stratégies d’optimisation énergétique et d’en lier les objectifs aux enjeux opérationnels de l’entreprise,

- compréhension des mécanismes sociaux, organisationnels, financiers et économiques de l’entreprise et connaissance des principales contraintes législatives et réglementaires,

- compréhension des marchés et de l’environnement géopolitique,

- connaissances scientifiques généralistes permettant la compréhension et la maîtrise des phénomènes physiques mis en œuvre dans les systèmes de conversions énergétiques et dans les processus de production,

- capacité à identifier et analyser les consommations d’énergie,

- capacité à identifier et quantifier les opportunités de réduction de pertes énergétiques,

- capacité à proposer des solutions d’amélioration des processus de production,

- pratiques de management, de gestion des ressources humaines ; conduite du changement,

- capacité à piloter des projets pluridisciplinaires en environnement national et international.

 

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Cette spécialité adresse de nombreux secteurs d’activités industrielles tels que : la métallurgie, la chimie, la pétrochimie, la pharmacie, etc. ; d’une manière générale les activités de transformation.

Type d'emplois accessibles :

Les ingénieurs spécialisés en Energétique intègrent des fonctions telles que :

-          ingénieur projets efficacité énergétique,

-          ingénieur procédés énergie,

-          ingénieur études énergies renouvelables,

-          ingénieur d’affaires en efficacité énergétique,

-          responsable travaux neufs,

Code(s) ROME :
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Président de jury : le directeur de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne ou son représentant

Membres du jury : 50% d’industriels, 50% d’enseignants

Après un parcours de formation continue X

Président de jury : le directeur de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne ou son représentant

Membres du jury : 50% d’industriels, 50% d’enseignants

En contrat de professionnalisation X

Président de jury : le directeur de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne ou son représentant

Membres du jury : 50% d’industriels, 50% d’enseignants

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Président de jury : le directeur de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne ou son représentant

Membres du jury : 50% d’industriels, 50% d’enseignants

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n°91-1034 du 8 octobre 1991 relatif à l'Ecole nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (Mines Saint-Etienne)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Avis CTI 2013/11-05 du 10 décembre 2013

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Procédure VAE approuvée par la CTI

-

Formation réalisée en coopération avec l'ISTP (Institut supérieur des techniques de la performance)

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019