L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP1828
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 227n : Etudes et dessin d installations de génie climatique, d installations sanitaires et de chauffage du bâtiment
Date d’échéance de l’enregistrement : 10-05-2023
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère du Travail - Délégation Générale à l'Emploi et à la Formation Professionnelle (DGEFP) - -
Activités visées :

La finalité de l'emploi du technicien supérieur en génie climatique consiste en l'établissement de dossiers techniques et de plans d'exécution en vue de la réalisation des travaux des lots fluides : Plomberie (Pb), Chauffage, Ventilation, Climatisation, Désenfumage (CVC/D). Il intervient sur des bâtiments résidentiels, tertiaires ou industriels.
A partir des plans d'architecte pour la construction neuve ou de relevés pour de la rénovation, et d'un descriptif des locaux à traiter, le technicien supérieur d'études en génie climatique analyse le bâtiment dans son environnement. Il en réalise le bilan thermique et sanitaire.
Il se base sur l'évaluation des besoins en eau chaude sanitaire, chauffage, climatisation et renouvellement d'air pour choisir la solution technique la plus performante énergétiquement. Il détermine les caractéristiques des équipements de production de l'installation. Il échange avec les fabricants de matériel de génie climatique pour sélectionner les matériels.
Le TSEGC réalise alors les notes de calcul permettant de définir et de sélectionner les caractéristiques des équipements de distribution et d'émission de l'installation. Il dimensionne également les réseaux de plomberie, aérauliques et hydrauliques de l'installation.
Durant toutes les phases de conception, il produit les plans des lots fluides et met à jour la maquette numérique dans le cadre d'un mode de travail BIM.
Il exploite les réglementations du bâtiment nécessaire à son étude telles que les documents techniques unifiés (DTU) et les normes. Il utilise des progiciels spécialisés et des logiciels de CAO/DAO compatibles avec une démarche BIM. Sur des études courantes, il est autonome dans l'exécution de ses missions, il est responsable des dossiers qu'il élabore. Sur des études plus complexes, il est amené à se faire aider et à faire contrôler les documents qu'il élabore par un ingénieur thermicien ou technicien CVC plus expérimenté. Son activité est réalisée principalement en bureau d'études, mais peut nécessiter des déplacements pour effectuer des relevés, des contrôles ou participer à des réunions sur le chantier concerné par l'étude.
Les horaires sont réguliers, mais le respect des délais et la charge de travail peuvent conduire à des dépassements. Ses études impliquent de nombreux contacts avec d'autres professionnels : dessinateurs, chargés d'affaires, architectes, maîtres d'ouvrages, bureaux de contrôle, coordinateur BIM, manager BIM.

Compétences attestées :

1. Réaliser le bilan thermique et sanitaire d'un bâtiment et valider une solution technique performante énergétiquement
Réaliser le bilan en eau chaude sanitaire d'un bâtiment.
Réaliser le bilan thermique d'un bâtiment non climatisé.
Réaliser le bilan thermique d'un bâtiment climatisé.
2. Sélectionner les équipements et dimensionner les réseaux d'une installation de génie climatique
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de plomberie, de chauffage et d'eau chaude sanitaire.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de ventilation et de désenfumage.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de climatisation.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de traitement d'air.
3. Représenter et chiffrer les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques d'une installation de génie climatique
Représenter en 2D et chiffrer les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques.
Modéliser en 3D les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques en vue d'alimenter la maquette numérique du bâtiment.

Modalités d'évaluation :
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP1828BC01

Réaliser le bilan thermique et sanitaire d'un bâtiment et valider une solution technique performante énergétiquement

Réaliser le bilan en eau chaude sanitaire d'un bâtiment.
Réaliser le bilan thermique d'un bâtiment non climatisé.
Réaliser le bilan thermique d'un bâtiment climatisé.

RNCP1828BC02

Sélectionner les équipements et dimensionner les réseaux d'une installation de génie climatique

Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de plomberie, de chauffage et d'eau chaude sanitaire.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de ventilation et de désenfumage.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de climatisation.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de traitement d'air.

RNCP1828BC03

Représenter et chiffrer les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques d'une installation de génie climatique

Représenter en 2D et chiffrer les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques.
Modéliser en 3D les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques en vue d'alimenter la maquette numérique du bâtiment.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

- entreprises du bâtiment de petite, moyenne ou grosse importance en génie climatique ;
- bureaux d'études ou cabinets d'ingénieurs-conseils du bâtiment ;
- services techniques d'un organisme public ou privé ;
- bureaux de contrôle ;
- distributeurs, grossistes et fabricants de matériel de génie climatique ;
- organismes de certification

Type d'emplois accessibles :

- technicien supérieur d'études en génie climatique ;
- technicien d'études en génie climatique ;
- technicien conseil thermicien ;
- chargé d'affaires en génie climatique ;
- technicien BE en génie climatique ;
- dessinateur CVC ;
- projeteur CVC ;
- dessinateur projeteur CVC ;
- dessinateur fluides ;
- projeteur fluides ;
- dessinateur projeteur fluides ;
- thermicien.

Code(s) ROME :
  • F1104 - Dessin BTP et paysage
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Après un parcours de formation continue X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

En contrat de professionnalisation X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 335-13, R. 338-1 et R. 338-2 et suivants.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 13/05/2004 paru au JO du 29/05/2004 - Arrêté du 07/03/2018 paru au JO du 27/03/2018

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n°2016-954 du 11 juillet 2016 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l’emploi

Arrêté du 22 décembre 2015 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi

Arrêté du 21 juillet 2016 portant règlement général des sessions d’examen pour l’obtention du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi

Arrêté du 21 juillet 2016 relatif aux modalités d'agrément des organismes visés à l'article R. 338-8 du code de l'éducation

-

Equivalences définies par arrêté avec les certifications suivantes :

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 29-05-2004
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019