L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP18249
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) - http://www.cnam.fr
Activités visées :

Le titre concerne une spécialisation en Mesure – Analyse renvoyant à trois parcours distincts
proposés en formation continue hors temps de travail (HTT)
- Contrôle industriel
- Instrumentation qualité
- Analyse chimique, bio-analyse


L’ingénieur diplômé du Conservatoire national des arts et métiers, spécialité Mesure - Analyse peut
intervenir dans de nombreux secteurs d’activité tels que : les industries chimiques, pharmaceutiques,
para-chimiques, agro-alimentaires, la construction automobile, l’aéronautique, la fabrication
d’équipements mécaniques, la santé et le biomédical, l’environnement…


L'ingénieur de la spécialité Mesure - Analyse du Cnam ayant acquis des méthodologies, des
concepts et des outils pluridisciplinaires lui permettant de travailler avec une mobilité facilitée, est
capable d'agir dans des domaines très différents de l'industrie en imaginant et en mettant en oeuvre
des chaînes de mesures, contrôles, essais ou analyses variées, en sachant qualifier, valider, évaluer et
exploiter ces outils, les coupler aux différents réseaux informatiques de l'entreprise et assurer leur
‘qualité’ et leur amélioration permanente, si besoin.

Compétences attestées :

La certification implique la vérification des qualités suivantes :
1. Aptitude à mobiliser les connaissances d’un large champ de sciences fondamentales.
2. Connaissance et compréhension des disciplines de la spécialité.
3. Maîtrise des méthodes et des outils permettant l’identification et la résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, la collecte et l’interprétation de données, l’utilisation des outils informatiques, l’analyse et la conception de systèmes complexes, l’expérimentation ou la mise en place d’expérimentation.
4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d’ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.
5. Capacité à prendre en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.
6. Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères, propriété industrielle, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.
7. Connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique permettant de travailler dans le respect des valeurs sociétales.


L'ingénieur de la spécialité MESURE ANALYSE est capable de:
• Conduire des projets relevant:
- du choix, de la conception, d’une chaîne de mesure et/ou d’analyses et/ou de contrôle et/ou
d’essais en R&D et production
- de son développement, de sa mise en oeuvre et de son exploitation,
• Maîtriser et garantir la qualité et la validation des méthodes et des résultats ainsi que leur
traçabilité
• Inscrire cette activité dans la démarche qualité de l'entreprise, ou même de la certification ou de
l'accréditation du laboratoire.
• Assurer la prise en compte:
- des besoins des industries, de la société et/ou du développement durable
- des contraintes normatives, technologiques et économiques
• Assurer la veille technologique, suivre les évolutions des recherches et les avancées permettant
l’introduction de nouvelles méthodes et de nouvelles technologies ou de l’optimisation de celles
existantes.
• Travailler en équipe, sur le terrain, dans une démarche de projet


Et selon les parcours :
Choisir, mettre en oeuvre et maîtriser des techniques modernes d’analyse physico chimiques
(chromatographie, spectrométrie…) adaptées aux besoins.
Concevoir, mettre en oeuvre et exploiter des méthodes d’analyse permettant la résolution de
problèmes analytiques quelque soit le secteur d’activité ou le produit à analyser.
Maitriser les outils théoriques et pratiques nécessaires à la conjugaison des aspects techniques dans
le développement de l'instrumentation et de la mise en place de la démarche qualité au sein d'une
entreprise ou dans un laboratoire, pour avoir et inspirer confiance dans les dispositifs et résultats
d'équipements de contrôle, mesure et essais.
Maîtriser la réalisation et le fonctionnement d’une chaîne de production industrielle informatisée, du
choix des éléments jusqu’à la maintenance.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

1. Industries chimiques, pharmaceutiques et para chimiques
2. Construction automobile, aéronautique, matériel de transport
3. Fonction publique et territoriale
4. Fabrication d’équipements mécaniques
5. Industries Agro-alimentaires
6. Industries de la métallurgie
7. Matériels informatiques et électroniques
8. Services ingénierie et Etudes techniques
9. Santé, biomédical
10. Eau, déchets, gestion des déchets

Type d'emplois accessibles :

1. Production, exploitation, maintenance, essais, qualité, sécurité
2. Recherche & développement
3. Ingénierie, études et conseils techniques
4. Management de projet ou de programme
5. Enseignement et recherche publique
6. Relations clients (marketing, commercial)

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1501 - Direction de laboratoire d''analyse industrielle
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

HTT : Le jury de soutenance de mémoire, constitué par décision du Directeur de l'école
d'ingénieurs du Cnam, se compose du tuteur, d'au moins un enseignant de la spécialité et d'au
moins une personnalité du monde économique ou de l'enseignement supérieur extérieurs à
l'établissement dont la compétence se rapporte au sujet du mémoire. Il est présidé par
l'enseignant responsable du parcours qui peut déléguer cette fonction à un autre enseignant
membre de l'équipe pédagogique de la spécialité.

Le jury de délivrance du diplôme d'ingénieur est national. Il statue pour toutes les spécialités. Il
est constitué par décision du Directeur de l'école d'ingénieurs du Cnam. Il est présidé par
le Directeur de l'école d'ingénieurs du Cnam et comprend des enseignants responsables des
parcours.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Jury spécifique de VAE composé d’enseignants et de professionnels conformément à la loi du 17 janvier 2002

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 25 février 2013

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019