L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP17004
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 222 : Transformations chimiques et apparentées (y.c. industrie pharmaceutique)
  • 227 : Energie, génie climatique
  • 221 : Agro-alimentaire, alimentation, cuisine
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ecole polytechnique de l'université de Nantes (EPUN) - http://www.polytech.univ-nantes.fr
Université de Nantes - http://www.univ-nantes.fr
Activités visées :

L'ingénieur en Génie des Procédés Bioprocédés de Polytech Nantes est un ingénieur qui exerce ses activités dans les domaines des transformations et procédés chimiques et biochimiques, de l’agro-alimentaire, ou des éco-technologies. Il intervient aussi bien dans les milieux industriels que tertiaires. Il conduit des projets et peut animer des équipes dans un contexte local, national ou international et dans le respect du droit, de la sécurité et du développement durable. Il peut mener les activités suivantes :

Ingénierie de production, qualité, sécurité, environnement : Suivre et faire évoluer la planification de la production en fonction des flux, délais, approvisionnement -  Suivre et analyser les données de production d'une installation et déterminer les actions correctives- Superviser et contrôler la conformité de procédés, de matières et de produits entrants ou sortants en fonction des commandes, des référentiels- Etablir les rapports de production, proposer des évolutions et améliorations d'organisation, de productivité, de logistique- Sensibiliser le personnel à l'organisation, la qualité, la sécurité, le respect des normes environnementales, la minimisation des consommations énergétiques- Elaborer des appels d'offres ou des cahiers des charges et sélectionner des fournisseurs/prestataires, négocier les conditions du contrat et contrôler la réalisation de l'intervention- Coordonner et planifier des interventions de maintenance selon les impératifs de production

Ingénierie d’études :-Etudier la faisabilité du projet et élaborer des propositions techniques, technologiques- Concevoir des solutions, des évolutions techniques, technologiques et étudier les caractéristiques et contraintes du projet- Réaliser des études et essais, analyser les résultats et déterminer les mises au point du produit, du (bio)procédé- Elaborer des modes opératoires de (bio)procédés et apporter une assistance technique aux différents services, aux clients- Concevoir des modèles théoriques (calcul, simulation, modélisation, ...)- Etablir des dossiers de certification, de brevetabilité ou de liberté d'exploitation- Préconiser des méthodes, des procédés de fabrication, des produits et des traitements en vue de réduire les risques, les pollutions (Eau, air et déchets) en favorisant le recyclage des intrants

Ingénierie d’affaires : Analyser les besoins du client, du prospect en termes de faisabilité et de rentabilité- Concevoir et élaborer des solutions techniques et financières dans des cahiers des charges, avant-projets, propositions d'offres, devis- Négocier avec le client les solutions techniques, financières et contractualiser l'affaire- Coordonner la réalisation de l'affaire avec la R&D, les études, la production, la logistique- Suivre et contrôler l'avancement technique et la conformité contractuelle de réalisation de l'affaire- Animer la relation client et apporter une assistance technique au client- Développer un portefeuille de clients/prospects

Compétences attestées :

L’ingénieur en Génie des Procédés Bioprocédés de Polytech Nantes a des compétences techniques et scientifiques, humaines et économiques couvrant tous les domaines liés à la transformation de la matière (chimique ou biologique) en produits finis à fonction d’usage tout en maîtrisant la dépense énergétique et en respectant les contraintes environnementales. Les éléments de compétence acquis par l’ingénieur de la spécialité sont :

- Connaissance et compréhension des outils  fondamentaux en mathématiques, chimie et biologie, capacités d'analyse et de synthèse

- Aptitude à mobiliser les ressources théoriques et techniques dans les domaines : transformations chimiques et apparentées (y compris industrie pharmaceutique), énergie et bioénergie, protection de l'environnement (eau, air et déchets), agro-alimentaire,  cultures spécialisées (microorganismes)

- Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, en faisant appel à l'expérimentation, l'innovation, la recherche, la collecte et l'interprétation de données, l'utilisation des outils informatiques, maîtrise de l'information et des systèmes d'information et de leurs développements informatiques.

- Capacités à  i) Concevoir, piloter et optimiser des procédés et bioprocédés,  ii) Proposer des solutions techniques intégrant les nouvelles contraintes de production (recyclage des bioressources, de l'eau, des substrats, co-valorisation et bio-raffinage …), iii) Rationaliser l'utilisation de la matière et de l'énergie au sein d'un procédé dans un contexte de développement durable, iv) Piloter de façon performante et efficace les transferts et les mécanismes réactionnels dans un procédé industriel, v) Réaliser des modélisations et des simulations numériques multi-échelles et multi-physique de systèmes, vi) Développer des méthodologies expérimentale et/ou théorique adaptées en vue des opérations de développement, vii) Savoir mettre en place une démarche Recherche & Développement avec dimensionnement de procédés sur la base d’études réalisées au laboratoire ou sur unités pilotes.

- Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : connaissance de soi, esprit d'équipe, engagement et leadership, management de projets, communication avec des spécialistes comme avec des non spécialistes

- Capacité à opérer des choix professionnels, à s'insérer dans la vie professionnelle, à s’auto-évaluer et à gérer ses compétences, à s’auto-former

- Aptitude à prendre en compte des enjeux professionnels : esprit d'entreprise, compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité et des normes, sécurité, santé et sécurité au travail

- Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise de l’anglais, ouverture culturelle, expérience internationale, renseignement économique

- Aptitude à mettre en oeuvre les principes du développement durable : environnement, économie, social et gouvernance, durabilité, recyclage, éco-conception

- Aptitude à prendre en compte et à faire respecter des valeurs sociétales : appropriation des valeurs sociales, de responsabilité, d'éthique, de sécurité et de santé

 

Le décret n° 99-747 du 30 août 1999, modifié par décret n° 2002-480 du 8 avril 2002 confère le grade de Master à l'ingénieur diplômé

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Les diplômés exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que :

Code 8 : Industries chimiques, pharmaceutiques et para chimiques, Génie des Procédés 13%

Code 20 : Eau, déchets, gestion des déchets (dont éco-technologies)  29%

Code 24 : Santé, biomédical (dont Biotechnologies) 9%

Code 4 : Extraction (hors chimie), Energie : 6%

Code 2 : Industries Agro-alimentaires : 8%

Code 21 : Services ingénierie et Etudes techniques (Bureau d’études, Equipementiers) : 9%

Code 23 : Fonction publique et territoriale Enseignement et Recherche : 12 %

Code 14 : Autres secteurs: 14%
Type d'emplois accessibles :

Les types d’emplois accessibles par les ingénieurs titulaires de ce diplôme sont :

a. Ingénieur Recherche & développement,

b. Ingénieur d’études - conseils techniques,

c. Ingénieur de production, exploitation, maintenance, essais, qualité, sécurité, environnement

e. Management de projet ou de programme,

f.  Ingénieur d’affaires, Relations clients

g. Direction de site industriel ou de BU.

h. Enseignement et recherche publiques

Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Directeur de l'école, responsables des spécialités, enseignant-chercheurs, enseignants, professionnels

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X

Directeur de l'école, responsables des spécialités, enseignant-chercheurs, enseignants, professionnels

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Directeur de l'école, correspondant VAE de l'école, enseignants-chercheurs, enseignants, professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Les étudiants ont la possibilité de préparer un double diplôme à l'étranger, notamment en Chine, Inde, Liban, Pologne (Pour plus d'informations, consulter le site internet de l'école).

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 

 

Code de l'éducation Art L. 642-1 deuxième alinéa

Décret 99-747 du 30 août 1999 modifié relatif à la création du grade de Master

Décret 2001-242 du 22 mars 2001

 

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret 99-1225 du 21 décembre 1999 (création de l’école)

Arrêté du 20 janvier 2015 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé (habilitation pour 6 ans à compter du 1 septembre 2014)

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 

Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019