L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP15673
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 213 : Forets, espaces naturels, faune sauvage, pêche
Formacode(s) :
  • 21041 : sylviculture gestion forestière
  • 21042 : exploitation forestière
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'agriculture - http://www.agriculture.gouv.fr
Activités visées :

Les titulaires de ce diplôme, en qualité de salariés sous statut privé ou public, ou encore d’entrepreneurs indépendants, peuvent travailler dans des entreprises et des structures forestières privées ou de type coopératif, des associations ou syndicats professionnels, des organismes publics et professionnels de gestion forestière très diversifiés mais également dans des unités de transformation des bois, des collectivités territoriales ou des services de l’Etat.

Ils assurent généralement des fonctions liées à la gestion d’activités sur des terrains et espaces externes à la structure employeur, au service ou à l’entreprise ; soit à partir « d’un bureau », soit en situation directe sur le terrain des espaces forestiers et autres espaces boisés ou de services et de structures de traitement et de valorisation de la ressource forestière.

Les titulaires de ce diplôme travaillent souvent en équipe et sont généralement sous la responsabilité d’un ingénieur ou de cadres expérimentés lorsque la structure le permet. Dans de petites unités coopératives ou associatives et autres privées ou les collectivités territoriales, ils bénéficient d’un appui professionnel important de l’employeur ou par les structures publiques et privées

Compétences attestées :

Capacités générales

C1. S’exprimer, communiquer et comprendre le monde

C2. Communiquer dans une langue étrangère

C3. Optimiser sa motricité, gérer sa santé et se sociabiliser

C4. Mettre en œuvre un modèle mathématique et une solution informatique adaptés au traitement de données

Capacités professionnelles

C5. Réaliser des diagnostics préalables à la gestion forestière

C6. Participer à la mise en œuvre d’une politique forestière territoriale

C7. Raisonner les interventions en forêt dans un objectif de gestion durable

C8. Organiser, en sécurité,  la mobilisation des bois et leur valorisation

C9. Contribuer à la planification des forêts et des autres espaces boisés

C10. Mobiliser les acquis attendus du technicien supérieur génie des  équipements agricoles pour faire face à une  situation professionnelle

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

La situation professionnelle des titulaires de ce diplôme est relative à leur statut de salarié ou « d’entrepreneur indépendant » et à la nature de leur contrat de travail. Ces derniers peuvent être de droit public comme de droit privé. Les conséquences liées à ces statuts et aux situations professionnelles qui en dépendent peuvent différer en fonction des cadres juridiques applicables.

Les évolutions actuelles et les dynamiques de développement du secteur engendrent des changements dans les offres d’emplois ou des demandes en techniciens forestiers. Qualitativement nous observons une évolution et un renforcement des emplois vers  la mobilisation des bois et l’aval de la filière forêt - bois, autour du développement territorial et des fonctions environnementales et sociales de la forêt ou des espaces naturels. Les récentes orientations du « Grenelle de l’environnement » dans le domaine de la forêt qui visent à « mobiliser plus en préservant mieux » demandent un « vrai changement d’échelle dans les réflexions, les actions et les investissements ».

Ces évolutions concernent en priorité la forêt privée, les structures de valorisation des bois et les collectivités locales. Plus généralement, des méthodes d’analyse des milieux naturels pour la gestion différenciée des espaces, des productions, des produits et des activités constituent un axe central du développement des compétences.

Type d'emplois accessibles :

Technicien gestionnaire de forêt, chef de produits forêt-bois, agent de développement, chargé de gestion de service et de "contrôle qualité"

Code(s) ROME :
  • A1301 - Conseil et assistance technique en agriculture
  • A1205 - Sylviculture
  • K1802 - Développement local
  • A1204 - Protection du patrimoine naturel
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury, présidé par un ingénieur général du conseil général  de l’alimentation de l’agriculture et des espaces ruraux, est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés, justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs et de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes, dont au moins un membre de l'enseignement supérieur.

En contrat d’apprentissage X

Idem

Après un parcours de formation continue X

Idem

En contrat de professionnalisation X

Idem

Par candidature individuelle X

Idem

Par expérience X

Sa composition doit être conforme à la fois à la réglementation du BTSA et au décret d’application de la VAE( N° 2002-615 du 26 août 2002) :

2/3 d’enseignants ou formateurs, choisis tant parmi les enseignants de la voie scolaire que parmi ceux de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage ; 1/3 de représentants qualifiés des professions concernées, pour moitié employeurs et pour moitié salariés occupant un emploi visé par le diplôme.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

 

Arrangement en vue de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles entre le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et l’ordre des technologues professionnels du Québec en date du 13 décembre 2012

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code rural et de la pêche maritime, art D811-139

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002  pris pour application de l’article 900-1 du code du travail et des articles L.335-5 et L.335.6 du code de l’éducation relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 15 juin 2012 portant création et fixant les modalités de délivrance du brevet de technicien supérieur agricole option "gestion forestière".

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP354 RNCP354 - BTSA - option Gestion forestière
Fiche au format antérieur au 01/01/2019