L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP15615
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 312 : Commerce, vente
Formacode(s) :
  • 34581 : technico-commercial
  • 34582 : négociation commerciale
  • 34525 : vente produit alimentaire
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'agriculture - http://www.agriculture.gouv.fr
Activités visées :

Le titulaire de ce diplôme  intervient dans les différentes phases des relations technico-commerciales, de l’analyse du besoin à la mise en oeuvre et au contrôle de la solution proposée avec une double compétence.

Il apporte son expertise dans l’aide à la décision, il gère, régule, achète, vend, conseille, oriente, manage des équipes dans un esprit prospectif et innovant. C’est aussi un interlocuteur de valeur en ce qui concerne la dynamisation et l’organisation de la filière professionnelle à laquelle son secteur d’activité est rattaché. Il porte des valeurs et des compétences transversales qui lui assurent des qualités d’adaptation et de réactivité transférables à différents circuits commerciaux de la nature et du vivant. Les recruteurs recherchent avant tout des collaborateurs autonomes et responsables, avec une approche maîtrisée du produit pour la filière dans laquelle ils exercent. Au contact du terrain, leurs observations, leur implication dans l’accompagnement des acteurs par l’innovation et la recherche, fournissent aux décideurs des données fondamentales pour l’adaptation de leur stratégie. Il intègre dans ses pratiques et au quotidien les dimensions environnementales, d’hygiène et de sécurité selon la réglementation en vigueur qu’il suit avec attention.

Il a, certes, pour finalité de développer le chiffre d’affaires de son entreprise, mais il doit agir  dorénavant dans un contexte ou rentabilité rime avec durabilité, en quelque sorte il doit «vendre plus mais mieux...» dans le respect d’une éthique professionnelle.

Le titulaire d’un BTSA technico-commercial bien que très attaché à un « produit », quel que soit son secteur d’exercice, mobilise des compétences transversales qu’il peut facilement transférer d’une filière à une autre. C’est un facteur très favorable à l’insertion car la formation lui donne des atouts pour multiplier ses aires de mobilité, de quoi faciliter sa migration d’un emploi à un autre et de bâtir un véritable projet professionnel.

Compétences attestées :

Capacités générales

C1. S’exprimer, communiquer et comprendre le monde

C2. Communiquer dans une langue étrangère

C3. Optimiser sa motricité, gérer sa santé et se sociabiliser

C4. Mettre en œuvre un modèle mathématique et une solution informatique adaptés au traitement de données

 Capacités professionnelles

C5. Situer l’activité de l’entreprise dans son environnement et s’intégrer dans son organisation

C6. Maîtriser des éléments de gestion nécessaires à l’activité du technico-commercial

C7. Participer à la démarche mercatique de l’entreprise

C8. Conduire une relation commerciale en intégrant les spécificités du champ professionnel

C9. Acquérir, dans un champ professionnel, les connaissances scientifiques et techniques permettant de formuler des propositions argumentées de solutions technico-commerciales

C10. Mobiliser les acquis attendus du technicien supérieur technico-commercial pour faire face à une situation professionnelle

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Les emplois occupés par les titulaires de ce diplôme se répartissent globalement dans 6 secteurs :

- Le secteur de l’agrofourniture : engrais, produits anti-parasitaires, semences, fournitures diverses animales et végétales, agrofourniture de précision, itinéraire technico-économiques, matériels de culture et d’élevage, installations liées à l’indépendance énergétique, chimie verte, prestations techniques et de conseil...

- Le secteur des végétaux d’ornement : produits vivants et inertes du domaine de la jardinerie extérieure et intérieure, prestations techniques et de conseil...

- Le secteur des animaux d’élevage et de compagnie : produits vivants et inertes du domaine de l’animalerie, produits du domaine de l’élevage, prestations techniques et de conseil...

- Le secteur des produits alimentaires et des boissons : toutes denrées alimentaires sauf vins et spiritueux, prestations de service (livraison à domicile, achat en ligne...) et de conseil...

- Le secteur des produits d’origine forestière : produits de la filière forêt-bois, sylvo-tourisme, prestations techniques et de conseil...

- Le secteur des vins et spiritueux : produits des terroirs, oeno-tourisme, prestations techniques et de conseil...

Type d'emplois accessibles :

Technico-commercial en agrofourniture, responsable de rayon, courtier en vins, acheteur-vendeur commerce de gros

Code(s) ROME :
  • D1407 - Relation technico-commerciale
  • D1502 - Management/gestion de rayon produits alimentaires
  • D1107 - Vente en gros de produits frais
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury, présidé par un ingénieur général du conseil général  de l’alimentation de l’agriculture et des espaces ruraux, est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés, justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs et de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes, dont au moins un membre de l'enseignement supérieur.

En contrat d’apprentissage X

Idem

Après un parcours de formation continue X

Idem

En contrat de professionnalisation X

Idem

Par candidature individuelle X

Idem

Par expérience X

Sa composition doit être conforme à la fois à la règlementation du BTSA et au décret d'application de la VAE (n° 2002-615 du 26 aout 2002) : 2/3 d'enseignants ou formateurs, choisis tant parmi les enseignants de la voie scolaire que parmi ceux de la formation professionnelle continue et de l'apprentissage ; 1/3 de représentants qualifiés des professions concernées, pour moitié employeurs et pour moitié salariés occupant un emploi visé par le diplôme.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code rural et de la pêche maritime, art.D811-139

 

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002  pris pour application de l’article 900-1 du code du travail et des articles L.335-5 et L.335.6 du code de l’éducation relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 

Arrêté du 3 juin 2010 portant création et fixant les modalités de délivrance du brevet de technicien supérieur agricole option "technico-commercial".

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP362 RNCP362 - BTSA - option Technico-commercial, spécialité Agrofournitures
Fiche au format antérieur au 01/01/2019