L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP15031
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 210 : Spécialites plurivalentes de l'agronomie et de l'agriculture
  • 211 : Productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures
  • 212 : Productions animales, élevage spécialisé, aquaculture, soins aux animaux (y.c. vétérinaire)
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'agriculture - http://www.agriculture.gouv.fr
Activités visées :

Activités visées :

L’ingénieur de l'Ecole nationale supérieure des Sciences Agronomiques de Bordeaux-Aquitaine -Bordeaux Sciences Agro répond aux exigences du métier d’ingénieur défini par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) : « Le métier de base de l’ingénieur consiste à poser et résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services. »

C’est un ingénieur pluridisciplinaire. Cadre scientifique et manager de projets, il exerce ses compétences dans toutes les disciplines du vivant, des sciences humaines et sociales et des sciences de l’ingénieur, appliquées à l’Agriculture et à son contexte.

Il possède, en plus de l’ensemble des compétences transversales de l’ingénieur agronome, une expertise approfondie dans l’un des domaines de spécialisation de Bordeaux Sciences Agro en sciences agronomiques, sciences de l’environnement  ou alimentation.

Il exerce des activités diversifiées : responsable d’exploitation dans les différentes filières de la production agricole, ingénieur conseil auprès des exploitations ou des organisation professionnelles, responsable de services liés aux activités agricoles et rurales dans les domaines de la gestion, de la finance, du développement des territoires, formateur dans les différentes disciplines de l’agronomie, responsable de projet ou d’études en systèmes d’information, en systèmes de management de la qualité ou en recherche.

Compétences attestées :

Compétences 

Les compétences de l’ingénieur de Bordeaux Sciences Agro sont construites sur un solide socle de connaissances scientifiques et techniques : biologie, agronomie et sciences de l’environnement, sciences humaines et sociales, sciences pour l’ingénieur. Elles s’appuient  sur les outils et les méthodes de l’ingénieur, lui permettant de traiter des problèmes complexes, de conduire des projets, d’innover.

L’ingénieur de Bordeaux Sciences Agro possède une vision globale des enjeux du monde agricole et de ses différents acteurs, ce qui lui donne la capacité de porter ses missions en intégrant les grandes problématiques sociétales liées à l’agriculture : développement durable, gestion des ressources naturelles, sécurité alimentaire, nutrition et santé, étude et évolution des espaces ruraux, recherche et innovation.

En prise directe avec l’entreprise agricole, il y valorise également ses compétences en analyse technico-économique, raisonnement et gestion des systèmes de production, réalisation d’audit et de conseil, management de la qualité en production et en transformation. 

    Compétences spécifiques de l’ingénieur de Bordeaux Sciences Agro

L’approfondissement dans le cadre d’une option permet de renforcer les compétences professionnelles dans l’un des six domaines d’expertise de Bordeaux Sciences Agro.

o        Domaine des Agro systèmes et paysages : 

        concevoir et conduire des systèmes de culture respectueux de l’environnement - comprendre et relever les enjeux relatifs à une production durable - réaliser la gestion des espaces et la conservation des sols par la conception et la mise en œuvre des techniques et outils adaptés - effectuer l’analyse spatiale - réaliser des diagnostics territoriaux et les études prospectives en prenant en compte toutes leurs dimensions techniques, juridiques, stratégiques, humaines et sociales.

 o        Domaine des Entreprises et Territoires :   

      manager les entreprises agricoles - utiliser les outils comptables, financiers, juridiques et commerciaux pour mettre en place la planification stratégique de l’entreprise - réaliser dans sa globalité un projet de création ou de reprise d’entreprise agricole -  concevoir et conduire des projets de développement durable des territoires ruraux, depuis la réalisation des études et le diagnostic territorial, jusqu’à la mise en œuvre des projets.

 o        Domaine de la chaine alimentaire, de la nutrition et de la santé :

 mettre en oeuvre les démarches de management de la qualité à tous les stades de la chaine alimentaire -   développer des filières de production animale de qualité, basées sur des élevages durables, respectueux de l’environnement et attentifs aux demandes sociétales -   concevoir et mettre en marché des aliments à valeur santé, en intégrant les nouveaux acquis scientifiques et les contraintes réglementaires. 

 o        Domaine des Sciences de l’ingénieur : 

        manager les systèmes d’information au service de l’agriculture et de l’environnement - gérer un projet informatique de sa conception à sa réalisation - assurer la responsabilité des moyens informatiques d’une entreprise ou d’un service dans les domaines des réseaux, du web et des technologies multimédia - développer, prescrire et mettre en œuvre de nouveaux outils ou services basés sur les techniques de l’information et de la communication, en particulier pour les secteurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’environnement

 o       Domaine de la viticulture et de l’œnologie   

      assurer la gestion et le conseil en production pour les entreprises de la filière vitivinicole - réaliser l’audit technico-économique et établir une stratégie de gestion de l’entreprise

o        Domaine du management forestier et de la logistique de l'approvisionnement en bois :

assurer, dans une approche d'écologie industrielle, la logistique de l'approvisionnement et la valorisation de l'ensemble des produits forestiers depuis les pratiques de gestion forestière jusqu'à l'entreprise de gestion ou de services -  développer des projets forestiers intégrant des préoccupations de durabilité, d'innovation et d'éco conception des produits et des procédés - modéliser et optimiser les pratiques.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

    L’ingénieur de Bordeaux Sciences Agro exerce son activité dans tous les secteurs liés à l’agriculture, incluant l’ensemble des activités de production, d’amont, d’aval et de services :

 Production agricole : animale et végétale dont viticulture-oenologie et sylviculture  - Transformation : dans l’agroalimentaire et la nutrition-santé, l’alimentation animale, les industries du bois -  Agrofournitures - Distribution et commerce des produits agricoles et liés à l’agriculture -   Développement des territoires et environnement -  Collectivités et organisations professionnelles agricoles -  Services : cabinets conseils et de gestion, banques et assurances, informatique - Enseignement et recherche, publique ou privée, expérimentation - Services de la fonction publique : collectivités territoriales, ministères et services déconcentrés

 

Type d'emplois accessibles :

  L’ingénieur de Bordeaux Sciences Agro est appelé à exercer ses compétences dans des types d’emplois variés :  

Responsable de production, chef d’exploitation, directeur technique, chef de cultures, chef de projets, directeur de coopérative, expert forestier, oenologue - Ingénieur technico-commercial, directeur commercial, responsable des achats, d’ordonnancement, de logistique, de gestion des ventes - Responsable qualité et environnement, éco conseiller - Coordonnateur de projets d’aménagement ou de développement - Responsable de centre de gestion - Ingénieur des systèmes d’information, chef de projet informatique - Ingénieur conseil, consultant, chargé d’études techniques et économiques - Chef de service en banque, assurance, services de l’état - Directeur d’organisations professionnelles et syndicats professionnels - Enseignant, formateur - Ingénieur d’étude ou de recherche, chercheur, responsable de laboratoire, directeur de station d’expérimentation et de sélection animale et végétale

Code(s) ROME :
  • A1303 - Ingénierie en agriculture et environnement naturel
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Enseignants Chercheurs et professionnels

En contrat d’apprentissage X

Enseignants Chercheurs et professionnels

Après un parcours de formation continue X

Enseignants Chercheurs et professionnels

En contrat de professionnalisation X

Enseignants Chercheurs et professionnels

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Enseignants Chercheurs et professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002 pris pour application du premier élinéa de l'article L.613-3 et de l'article L.613-4 du code de l'éducation relatif à la validation des acquis de l'expérience par les établissements de l'enseignement supérieur (JO du 26 avril 2002)

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n° 2002-242 du 22 mars 2001 relatif à l'habilitation à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Premier arrêté d'habilitation par la Commission des Titres d'Ingénieur : 1965

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP9617 RNCP9617 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'ENITAB - depuis 2012 : l'Ecole Nationale Supérieure des Sciences Agronomiques de Bordeaux- Aquitaine
Fiche au format antérieur au 01/01/2019