L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP13346
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 200p : Méthodes industrielles
Date d’échéance de l’enregistrement : 04-10-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
CESI - http://www.cesi.fr
Activités visées :

Placé sous la responsabilité d’un Responsable performance industrielle (production, méthodes ou logistique), le Gestionnaire en organisation et performance industrielle (GOPI) exerce sa fonction principalement en usine. Il est un rouage incontournable entre le bureau d’études qui conçoit les nouveaux produits et les ateliers qui réalisent la production. Il joue le rôle d’interface entre les différents services (méthodes, logistique, production, maintenance, qualité, bureau d’études) pour industrialiser le nouveau produit et faciliter ainsi le passage d’une fabrication manuelle ou unitaire à une fabrication en série, sans dégradation du concept initial et dans le respect du dossier technique.
Le GOPI intervient donc à la fin de la conception d’un nouveau produit pour optimiser la phase d’industrialisation et assurer la phase de production. Sa mission est alors d'apporter de la méthodologie à l’entreprise (planification, ordonnancement, logistique, approvisionnements, etc.) pour gagner précisément en efficacité dans ses ateliers et dans ses cycles de production.
Au quotidien, ses activités principales sont :
Activité 1 : Participer à l’industrialisation d’un nouveau produit
Le GOPI intervient à la fin de la conception du produit, et même de plus en plus en anticipation (ingénierie simultanée), pour définir les procédés de fabrication nécessaires et tous les moyens associés (techniques et humains) pour fabriquer ce nouveau produit. Le GOPI s’assure que le nouveau processus défini est fiable et maîtrisé. Cette activité se réalise en mode projet et il lui sera demandé d’atteindre des objectifs de résultats mais aussi de coûts et de délais.
Activité 2 : Etudier un poste de travail
Une fois le processus défini, le GOPI est capable de l’analyser en s’appuyant sur des outils et méthodes permettant de proposer et définir des postes de travail optimisés en termes de performance, de sécurité, d’ergonomie et de conditions de travail. Cette activité nécessite beaucoup de rigueur et un travail de formalisation (rédaction de procédures, de dossiers machines, etc.).
Activité 3 : Participer à la gestion des flux logistiques
En fin de phase d’industrialisation, le GOPI définit l’ensemble des approvisionnements nécessaires. Par la suite, en vie série, il gère au quotidien ces approvisionnements. Il gère les stocks pour éviter les ruptures de matières ou de composants afin de maîtriser au mieux les coûts de ces stocks et de leur gestion. Pour cela, il s’appuie sur les inventaires, s’assure de la fiabilité du système d’information et corrige les écarts éventuels. Encadré par son responsable, il remet en cause les flux logistiques, l’implantation et le dimensionnement des zones de stockage et des magasins et propose des améliorations.
Activité 4 : Participer à la gestion de la production
Avec l'aide du Responsable de production, il traduit le Plan Industriel et Commercial (PIC) fourni par le service commercial en Plan Directeur de Production (PDP) permettant de prévoir et d’organiser les équipes de fabrication. Il organise le planning de fabrication en intégrant les contraintes de délais et de quantité demandées par le client.
Activité 5 : Animer un chantier d’amélioration continue
Le GOPI est nommé par un Responsable performance industrielle pour mener un chantier d’amélioration continue. Ce dernier lui précise le périmètre et les objectifs de performance à atteindre. Le GOPI repère ainsi les gisements de productivité en analysant et étudiant le périmètre en question. Pour cela, il anime des groupes de travail, définit un plan d’actions de mise en œuvre, vérifie l’atteinte des résultats et s’assure de la pérennité de la solution dans le temps. Enfin, il est le lien entre les décisionnaires et le groupe de travail pour valider les solutions retenues et communiquer sur les résultats atteints.

Compétences attestées :

Le titulaire de la certification est capable de :
Bloc 1 : Industrialiser un nouveau produit
Bloc 2 : Etudier un poste de travail
Bloc 3 : Gérer les flux logistiques
Bloc 4 : Gérer la production
Bloc 5 : Animer un chantier d’amélioration continue
Bloc 6 : Communiquer et promouvoir un chantier d’amélioration continue

Modalités d'évaluation :
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP13346BC01

Industrialiser un nouveau produit

Compétences attestées :
- Organiser les conditions optimales de réalisation du produit en fabrication lors du lancement de l’industrialisation
- Mettre en œuvre des critères et moyens de contrôle de la ligne de production
- Participer à la sélection des fournisseurs et sous-traitants des moyens de production
Modalités d’évaluation :
Cas pratiques, études de cas
Ce bloc fait l’objet d’une certification et donne lieu à la délivrance d’un Certificat de maîtrise des compétences

RNCP13346BC02

Etudier un poste de travail

Compétences attestées :
- Diagnostiquer un poste de travail et être capable de détecter les optimisations d’organisation
- Mettre en œuvre un nouveau poste de travail
Modalités d’évaluation :
Cas pratiques, études de cas
Ce bloc fait l’objet d’une certification et donne lieu à la délivrance d’un Certificat de maîtrise des compétences

RNCP13346BC03

Gérer les flux logistiques

Compétences attestées :
- Préparer l’approvisionnement des matières, composants ou ensembles pré-montés au bon moment, au bon endroit, de bonne qualité
- Après validation du Responsable, émettre les programmes d’approvisionnements correspondants, vers les fournisseurs en temps voulu
- Organiser et gérer efficacement les magasins et les entrepôts au coût le plus juste en optimisant les flux de marchandises de la réception à l’expédition
Modalités d’évaluation :
Etude de cas
Ce bloc fait l’objet d’une certification et donne lieu à la délivrance d’un Certificat de maîtrise des compétences

RNCP13346BC04

Gérer la production

Compétences attestées :
- Participer à la réalisation du Plan Directeur de Production sous le contrôle de son responsable
- Planifier et ordonnancer la production à court terme et moyen terme en tenant compte des contraintes charges/capacités, délais, qualité et réaliser les ajustements utiles
Modalités d’évaluation :
Etudes de cas
Ce bloc fait l’objet d’une certification et donne lieu à la délivrance d’un Certificat de maîtrise des compétences

RNCP13346BC05

Animer un chantier d’amélioration continue

Compétences attestées :
- Contribuer à l’amélioration de la performance d’un poste de travail ou d’une unité de production
- Mettre en place et animer les plans d’amélioration acceptés par la hiérarchie
Modalités d’évaluation :
Etude de cas, simulation
Ce bloc fait l’objet d’une certification et donne lieu à la délivrance d’un Certificat de maîtrise des compétences

RNCP13346BC06

Communiquer et promouvoir un chantier d’amélioration continue

Compétences attestées :
- Trier et organiser les informations issues de ses différentes tâches
- Prioriser ses tâches
- Organiser ses activités
- Etre acteur d’un projet d’amélioration continue ou d’organisation industrielle
- Formaliser une synthèse permettant un reporting efficace des actions
- Argumenter et convaincre un auditoire professionnel
Modalités d’évaluation :
Rapport professionnel et soutenance
Une période d’application en entreprise de 6 mois, consécutifs ou non, est obligatoire
Ce bloc fait l’objet d’une certification et donne lieu à la délivrance d’un Certificat de maîtrise des compétences

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

Tous les secteurs d’activité de l'industrie sont susceptibles de faire appel aux compétences du Gestionnaire en organisation et performance industrielle (automobile, chimie, plasturgie, pharmacie, industries électriques et électroniques, équipements mécaniques, métallurgie, agroalimentaire, caoutchouc, construction aéronautique, ferroviaire et navale, textile, confection habillement, bois ameublement, bâtiment et travaux public, emballage…).

Cette fonction apparaît également de plus en plus dans des entreprises non industrielles, de services.

Type d'emplois accessibles :

Technicien méthodes,
Technicien de production
Technicien gestion de production,
Technicien planning / ordonnancement,
Technicien logistique / approvisionnements,
Technicien amélioration continue,
Technicien lean management,
Technicien flux produit.

Code(s) ROME :
  • H1403 - Intervention technique en gestion industrielle et logistique
  • H1404 - Intervention technique en méthodes et industrialisation
  • N1303 - Intervention technique d''exploitation logistique
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 Jury national unique 

En contrat d’apprentissage X

Jury national unique

Après un parcours de formation continue X

Jury national unique

En contrat de professionnalisation X

Jury national unique

Par candidature individuelle X

Jury national unique

Par expérience X

Jury national unique

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 23 février 2007 publié au Journal Officiel du 03 mars 2007 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 03 mars 2007, jusqu'au 03 mars 2012.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 26 septembre 2016 publié au Journal Officiel du 04 octobre 2016 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau III, sous l'intitulé "Gestionnaire en organisation et performance industrielle" avec effet au 04 octobre 2016, jusqu'au 04 octobre 2021.

Arrêté du 17 novembre 2011 publié au Journal Officiel du 25 novembre 2011 portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau III, code NSF 200p, sous l'intitulé "Gestionnaire en organisation et performance industrielle" avec effet au 25 novembre 2011, jusqu'au 25 novembre 2016.

Arrêté du 23 février 2007 publié au Journal Officiel du 03 mars 2007 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 03 mars 2007, jusqu'au 03 mars 2012.

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu’au 31 décembre 2006. 

Arrêté du 30 avril 2002 publié au Journal Officiel du 4 mai 2002 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Arrêté du 19 juillet 2001 publié au Journal Officiel du 28 juillet 2001 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Arrêté du 22 mars 2000 publié au Journal Officiel du 29 mars 2000 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.  Observations : Complément de l'arrêté du 3 juillet 1997 paru au Journal Officiel du 18 juillet 1997

Arrêté du 3 juillet 1997 publié au Journal Officiel du 18 juillet 1997 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. Observations : Formation par l'apprentissage . Intitulé : Technicien supérieur en organisation et gestion industrielle.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 04-05-2002
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP4960 RNCP4960 - Gestionnaire en organisation et performance industrielle
Fiche au format antérieur au 01/01/2019