L’espace officiel de la
certification professionnelle

Active

N° de fiche
RNCP12528
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 250n : Spécialités pluritechnologiques (conception)
  • 251 : Mécanique générale et de précision, usinage
  • 251m : Etudes, projets, dessin en construction mécanique
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Université de technologie de Troyes - http://www.utt.fr
Activités visées :

5.1       Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

L'ingénieur diplômé de l'Université technologique de Troyes, spécialité génie mécanique, a vocation à travailler à la conception de systèmes technologiques complexes à dominante mécanique. Il est préparé à occuper des postes d'ingénieur mécanicien dont le rôle est de concevoir et de réaliser des machines, des équipements, des structures ou tout type de systèmes mécaniques intégrant diverses technologies.

De façon non exhaustive, les ingénieurs diplômés s’orientent alors vers des activités soit de bureau d’études (calculs, dimensionnement et développement de produits manufacturés) ; soit des activités liés à la production, à la fabrication et à l’industrialisation avec maitrise de l’environnement de l’entreprise sur des projets multi-sites et multi-experts ; soit des activités liées à la virtualisation des phases de développement (maquette numérique et simulation numérique multi-physique). Les ingénieurs formés sont en général en charge de projets dont la mise en œuvre opérationnelle, qui leur est confiée, se fait en lien avec les différents acteurs de l’entreprise.

Compétences attestées :

Compétences et aptitudes spécifiques des ingénieurs diplômés de l’UTT

Au-delà des compétences propres à l'ensemble des titres d'ingénieur, on reconnaît typiquement aux ingénieurs diplômés de l'Université de technologie de Troyes les compétences et aptitudes suivantes, dans des pondérations personnalisées :

-        Appréhender l’évolution des cadres scientifiques, technologiques, socio-économique, éthique et environnementaux et faire évoluer son positionnement et ses compétences pour en accompagner le développement ;

-        appréhender les situations complexes dans les organisations et les systèmes socio-techniques ;

-        savoir évaluer et maîtriser les risques liés à l’activité (environnement, entreprise, société);

-        participer à l'innovation ou à la création d'activités nouvelles en sachant intégrer les contraintes de production et les approches qualité ;

-        maîtriser les outils et méthodes qui permettent de concilier économie et technologie dans une entreprise étendue ;

-        adapter son comportement, et les actions utilisées à un nouvel environnement culturel ou socio-technique ;

-        faire des choix personnels et professionnels, les justifier, les mettre en œuvre et les remettre en cause si nécessaire ;

-        évaluer les limites et les lacunes de ses propres connaissances et compétences et savoir les développer ou les combler au besoin ;

-        avoir le sens des responsabilités et de l’engagement.

Compétences et aptitudes spécifiques des ingénieurs diplômés de la spécialité Génie Mécanique (GM)

La formation en Génie Mécanique (GM) prépare des ingénieurs capables de concevoir et d'industrialiser de nouveaux produits avec la volonté d'atteindre le meilleur compromis produit / process / coûts. Cette formation leur offre les capacités de piloter des processus de conception collaboratif au sein d'entreprises multi-sites et d’intégrer des technologies variées dans un même système, tout en tenant compte des contraintes de l’éco-conception. Cette formation s'appuie sur les grands domaines de référence de la mécanique qui sont la conception mécanique, les technologies des systèmes mécaniques, les méthodes scientifiques de dimensionnement et de calcul des structures, les technologies de fabrication, les technologies de commande des systèmes mécaniques et les méthodes d'ingénierie collaborative. L’ingénieur UTT « Génie Mécanique » possède les compétences suivantes :

-         Concevoir des systèmes mécaniques en bureau d'études en tenant compte des critères de qualité et de fiabilité, des aspects réglementaires, normatifs et socio-économiques (réalisation d'un cahier des charges, recherche de solutions, conception assistée par ordinateur, choix de composants mécaniques, spécification de composants et prise en compte des contraintes de fabrication) ;

-         Modéliser et simuler, à l'aide d’outils numériques, le comportement des systèmes mécaniques, élaborer et mettre en œuvre les méthodes scientifiques appliquées au dimensionnement des systèmes mécaniques ;

-         Intégrer des éléments de commande dans les systèmes mécaniques en collaboration avec les spécialistes de ces technologies ;

-         Réaliser un choix raisonné des matières et des modes de fabrication à employer en fonction des caractéristiques et des comportements - physique et mécanique – des matériaux ainsi que des normes environnementales afférentes, pour réaliser les produits conçus ;

-         Gérer des projets de conception en utilisant les outils logiciels d'ingénierie collaborative et de gestion de cycle de vie de produits.

La spécialité « Génie Mécanique » (GM) est composée de trois filières.

Compétences et aptitudes spécifiques des filières

Filière Management Des Produits et Infrastructures (Anciennement TIM - Technologie de l’Information pour la Mécanique)

Cette filière développe des compétences en informatique et systèmes d’information pour des élèves ingénieurs en génie mécanique afin de répondre aux enjeux méthodologiques et techniques de gestion de l’information au cours du cycle de vie d’un produit ou d’une infrastructure. L’ingénieur GM, filière Management des produits et infrastructures (MDPI) est capable de :
- Conduire un projet de transformation digitale dans l’industrie (accompagnement au changement, méthodes de gestion de projets agiles) ;
- Définir et mettre en œuvre un système d’information orienté produits et infrastructures (analyse du besoin, spécifications, fonctionnalité et administration Product Lifecycle Management -PLM et Building Information Modeling-BIM) ;
- Modéliser en 3D avancée (maquette et jumeau numérique, configurations statiques et dynamiques) ;
- Assurer l’interopérabilité des systèmes d’information techniques ;
- Développer de nouveaux services numériques dans l’industrie (usine numérique, évolution produits/services, nouveaux usages de la donnée).

Filière Simulation Numérique en Mécanique

Cette filière développe des compétences dans le domaine du calcul de structures et de la simulation numérique des procédés de fabrication et de mise en forme de composants (ou pièces) mécaniques. Les originalités de la filière SNM sont d’une part la modélisation multi-physique des matériaux et des méthodes de maillage, et d’autre part la compréhension des aspects théoriques et pratiques de la mécanique des milieux continus en petites et grandes déformations.  L’ingénieur GM, filière Simulation Numérique en Mécanique (SNM) est capable de :

·         Déterminer, identifier, modéliser les divers propriétés physiques et comportements mécaniques des matériaux solides (acier, élastomère, thermoplastique) et les différents couplages multi-physiques ;

·         Développer et utiliser différents outils numériques et informatiques. Plus particulièrement connaître et maîtriser les aspects théoriques et techniques de la méthode des éléments finis ;

·         Maîtriser les méthodes de discrétisation géométriques : génération de maillage et remaillage en 2D, 3D, estimateur d’erreur ;

·         Mettre en données la simulation numérique de divers problèmes multi-physiques à partir d’un cahier des charges numériques à travers différents logiciels du marché : calcul de structure, dynamique rapide, thermomécanique, interaction fluide-structure, procédés de fabrication et mise en forme ;

.        Analyser, comprendre et exploiter un résultat numérique, utiliser ou construire différents critères de qualité ou de dimensionnement.

Filière Conception et Industrialisation des Systèmes Mécaniques en lien avec l’Environnement

Cette filière développe les compétences des multiples domaines scientifiques et techniques de la conception et industrialisation pour former des ingénieurs capables de gérer le développement de produits innovants à dominante mécanique. L’ingénieur GM, filière Conception et Industrialisation des Systèmes Mécaniques en lien avec l’Environnement (CeISME) est capable de :

.       Organiser, piloter et assurer le bon déroulement des projets de conception et d’industrialisation de systèmes mécaniques complexes grâce aux outils et méthodes d’ingénierie collaborative en intégrant les méthodes d’eco-conception et d’eco-fabrication ;

.       Intègrer au sein d’un système mécanique, en collaboration avec les spécialistes métiers, les capteurs, les actionneurs électriques, hydrauliques, les éléments de commande adaptés, la programmation des systèmes asservis et/ou automatisés ;

.       Maîtriser les méthodes et outils du calcul numérique et mettre en œuvre les techniques de validation expérimentale avec mesures de champs physiques par méthodes optiques ou mécaniques, pour garder un regard critique vis-à-vis des modèles développés ;

.       Planifier l’exploitation de systèmes de production en faisant appel aux outils et méthodes fondamentaux du génie industriel (gestion de production, outils de « Lean manufacturing », FAO) ;

.       Choisir les matériaux les « mieux » adaptés lors de la conception et l’industrialisation, maîtrise les procédés traditionnels ou avancés qui sont utilisés dans les systèmes de production.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Cette spécialité offre des débouchés professionnels dans tous les secteurs d'activités concernés par la conception des systèmes mécaniques, que ce soit au niveau du produit (automobile, aéronautique/espace/défense/naval, biens d'équipements, génie civil, énergie/environnement...) ou des processus de fabrication/transformation (métallurgie, chaînes de production...).

Type d'emplois accessibles :

Parmi les principales fonctions exercées par les diplômés, on trouve : ingénieur bureau d'études, ingénieur recherche et développement, chef de projet industrialisation, responsable production, ingénieur calcul, support CFAO, spécialiste de l’ingénierie collaborative, ingénieur technico-commercial…

Code(s) ROME :
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Enseignants, Enseignants-chercheurs et professionnels

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Enseignants, Enseignants-chercheurs et professionnels

En contrat de professionnalisation X

Enseignants, Enseignants-chercheurs et professionnels

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Enseignants, Enseignants-chercheurs et professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation, articles D612-33 à D612-36 (grade de master)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n° 94-800 du 14 septembre 1994 portant création de l'Université de technologie de Troyes

Arrêté du 10 novembre 1994 (JORF n°270 du 22 novembre 1994)

Arrêté du 26 janvier 2017 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 

 

 

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 01-09-2016
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Autres sources d'informations : http://www.utt.fr/fr/tous-les-telechargements.html

Informations pour l'admission: admissions@utt.fr


site de l'établissement

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP4600 RNCP4600 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Université de Technologie de Troyes (UTT), spécialité Systèmes mécaniques
Fiche au format antérieur au 01/01/2019