L’espace officiel de la
certification professionnelle

Inactive

N° de fiche
RNCP11797
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 116 : Chimie
Nom légal Nom commercial Site internet
Université de Strasbourg - http://www.unistra.fr
Ministère chargé de l'enseignement supérieur - -
Activités visées :

Activités visées : Les étudiants titulaires du master chemoinformatique auront une triple compétence en chemoinformatique, chimie et informatique. Ils devront acquérir des compétences spécifiques dans les trois domaines et des compétences transverses leur permettant de mener à bien des projets dans le domaine de la chemoinformatique. Les corps de métier visés par les titulaires du Master en Chemoinformatique sont : la modélisation en chimie et biologie, la conception de bases de données chimiques, le criblage virtuel, l'analystes de chimiothèques, la coception in silico de noveaux composés d’intérêt chimique ou biologique, le développement de logiciels pour la chimie. Les débouchés concernent surtout l’industrie chimique et pharmaceutique, ainsi que l’informatique industrielle (création et diffusion de logiciels pour la chimie, pour la gestion ou la conduite de procédés, pour l'appareillage scientifique etc.).

Compétences attestées :

1.- Aptitude à mobiliser les ressources de plusieurs champs de sciences fondamentales

2.- Connaissance et compréhension d’un champ scientifique

3.- Maîtrise des méthodes propres à la chimie (interprétation des phénomènes physicochimiques moléculaires), à la chemoinformatique (gestion de bases de données chimiques, méthodes de fouille de données en chimie, méthodes QSAR/QSPR, modélisation moléculaire et calcul quantique) et à l’informatique (programmation, gestion).

4.- Capacité à s’intégrer dans une organisation de recherche : gestion de projets, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.

5.- Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères.

Plus spécifiquement les étudiants détenteurs du Master Chemoinformatique devront être capable en informatique de gérer, administrer un système informatique, lire et programmer en langage séquentiel (C) et orienté objet (JAVA) mais également maîtriser les technologies INTERNET (html, php, …), gérer des bases de données (ORACLE, MySQL, …). En chimie, de comprendre et d’interpréter les phénomènes physicochimiques mis en jeux au niveau moléculaire afin de pouvoir définir des stratégies de modélisation. Enfin savoir utiliser les outils spécifiques de la chemoinformatique : gestion, utilisation, création des bases de données en chimie et biochimie ; connaissances en drug design, méthodes QSAR/QSPR, chimie combinatoire théorique, criblage virtuel ; gestion de projet en chimonformatique ; fouille de données.

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Les étudiants titulaires du Master Chemoinformatique peuvent s'insérer dans divers secteurs industriels en chimie, en biotechnologie, en pharmacie et autres entreprises de hautes technologies. Ils peuvent s’occuper de la modélisation moléculaire, des études QSAR/QSPR, de conception et de la fouille de bases de données chimiques, de criblage virtuel, du développement des logiciels pour la chimie et biologie.

Type d'emplois accessibles :

.

Code(s) ROME :
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Intervenants dans la formation du semestre

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Membres de l’équipe pédagogique de la mention ayant contribué aux enseignements

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Enseignants chercheurs et professionnels

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 25 avril 2002 publié au JO du 27 avril 2002

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Fiche au format antérieur au 01/01/2019